Cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 8e partie

14 octobre 2021
Pierre tombale de Chang Bounmy

Lorsqu’un lieu est décoré de deux dragons sculptés, l’un est toujours le mâle et l’autre, la femelle. On les distingue par le fait que le dragon mâle (ici à droite) joue avec une balle alors que le dragon femelle s’amuse avec son petit.

Pierre tombale de la famille Yee
Pierre tombale de la famille Chin

À l’époque impériale, seuls les objets appartenant à l’empereur pouvaient être décorés de dragons à cinq griffes. Fort judicieusement, celui gravé ici n’en a que quatre.

Pierre tombale de la famille Yip
Pierre tombale de la famille Lâm

Cette huitième série de photos conclut pour cette année notre aperçu du cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal.

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
1re photo : 1/640 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 17 mm
2e  photo : 1/250 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 14 mm
3e  photo : 1/125 sec. — F/5,0 — ISO 160 — 26 mm
4e  photo : 1/100 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 14 mm
5e  photo : 1/160 sec. — F/4,7 — ISO 160 — 23 mm

Laissez un commentaire »

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 6e partie

12 octobre 2021
Monument de la famille Grandilli

En 1954, quand Maria Grandilli (née Sauro) décède, son mari Emiliano fait élever ce monument de style Art Nouveau à la gloire de la patronne de son épouse.

Monument de la famille Stivaletti

Sur le thème du caractère éphémère de la vie, ce monument représente, assise sur son trône massif, l’allégorie du temps tenant un sablier de la main droite.

Monument de la famille Varvaro

Entièrement en marbre de Carrare, le monument de la famille Stivaletti est un bel exemple de style Art Nouveau.



 
Le monument de la famille Cotroni représente une âme endormie, le haut du corps reposant sur un personnage féminin agenouillé, tendrement penché sur elle.

Allée des chapelles italo-québécoises
Monument de la famille Del Duchetto

En granite noir et en verre, ce monument asymétrique est un des plus beaux exemples d’Art contemporain à ce cimetière.

Stèle du monument de la famille Girolamo

Une des tendances les plus récentes dans l’art funéraire est la gravure à l’eau-forte.

Une allée du cimetière

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
1re photo : 1/100 sec. — F/4,8 — ISO 160 — 23 mm
2e  photo : 1/320 sec. — F/5,1 — ISO 160 — 28 mm
3e  photo : 1/500 sec. — F/3,5 — ISO 160 — 14 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/4,5 — ISO 320 — 18 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/5,4 — ISO 200 — 33 mm
6e  photo : 1/80 sec. — F/4,7 — ISO 160 — 23 mm
7e  photo : 1/100 sec. — F/4,0 — ISO 160 — 14 mm
8e  photo : 1/100 sec. — F/5,6 — ISO 1600 — 45 mm
9e  photo : 1/80 sec. — F/4,9 — ISO 160 — 25 mm

Laissez un commentaire »

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 5e partie

9 octobre 2021
Calvaire près de l’entrée Côte-des-Neiges
Monument d’une adolescente



 
Surmontée de la statue d’un pompier, cette colonne a été érigée en l’honneur de tous les pompiers montréalais morts en devoir. Derrière elle s’alignent les modestes pierres tombales individuelles des pompiers concernés.

Monument de la famille O’Neill
Caveau de la famille Skelly

Ce caveau rappelle la façade de l’Église de la Sainte-Trinité de Paris.

Monument à Jonathan-Saxton Campbell Würlete

Né dans la ville de Québec, l’avocat Würlete (1825-1904) fut juge à la Court of King’s Bench, devenue depuis Cour d’appel du Québec.

Monument de la famille Gibeault

Dans des églises européennes, la vitrine au bas de certains autels contient le corps momifié d’un saint.

Ce monument de la famille Gibeault fait allusion à cette coutume macabre en montrant une statue représentant le Christ reposant dans sa sépulture.

Caveau de Claude Mélançon

D’inspiration égypto-babylonienne, ce caveau ne passe pas inaperçu.

Monument de la famille Nantel

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
  1re photo : 1/160 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 21 mm
  2e  photo : 1/60 sec. — F/5,3 — ISO 1000 — 30 mm
  3e  photo : 1/100 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 16 mm
  4e  photo : 1/100 sec. — F/5,6 — ISO 400 — 45 mm
  5e  photo : 1/200 sec. — F/4,0 — ISO 160 — 17 mm
  6e  photo : 1/60 sec. — F/4,5 — ISO 200 — 14 mm
  7e  photo : 1/160 sec. — F/4,8 — ISO 160 — 23 mm
  8e  photo : 1/80 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 14 mm
  9e  photo : 1/60 sec. — F/4,5 — ISO 160 — 14 mm
10e  photo : 1/125 sec. — F/4,6 — ISO 160 — 22 mm

Laissez un commentaire »

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Une fête des châtaignes à l’automne ?

6 octobre 2021

À Prague

Une des nombreuses choses qui m’avaient plu lors mon voyage à Prague en 2008, c’était que ses parcs étaient plantés de pommiers.

À l’automne, la couleur rouge de leurs fruits décorait les espaces verts de la capitale.

Puisque ces arbres matures dataient de l’ère soviétique, cela signifie que malgré les inconvénients — ces pommes au sol qui attirent la vermine — l’avantage de nourrir gratuitement la population à l’automne avait prévalu.

À Paris



 
À l’automne 2003, au lendemain de mon arrivée à Paris, j’avais été au Bazar de l’Hôtel de Ville me procurer des adaptateurs pour mes appareils électriques.

En sortant de ce magasin à grande surface, j’avais aperçu un vendeur de rue qui offrait des marrons chauds. C’est ainsi que j’apprenais deux choses; que ‘marron’ n’était pas seulement une couleur et que les marrons, ça se mangeait.

Le jeune vendeur les faisait rôtir sur le couvercle troué et renversé d’une poubelle chauffante.

Par curiosité, je lui en avais acheté. Il me les avait servis dans un cône de papier journal.

Tout en marchant sur la rue de Rivoli vers l’Est, puis sur la rue Saint-Antoine qui la prolonge, j’écaillais avec soin les marrons afin de ne pas rien laisser tomber par terre.

Cet aliment avait bon gout. Comme une noisette pâteuse au gout sucré.

Si bien qu’à chacun de mes voyages ultérieurs à Paris, j’ai voulu retrouver ce plaisir que j’avais découvert dans la capitale française.

Au Portugal

Vendeur de marrons à Lisbonne
Vendeur de marrons à Porto

En voyage à Lisbonne puis à Porto, j’ai réalisé que cette coutume existait également dans de nombreuses autres villes européennes.

Sauf que dans ces deux villes portugaises, les marrons sont vendus couverts de cendre blanche cancérigène.

À Montréal

Cet après-midi, je suis retourné au cimetière Notre-Dame-des-Neiges pour y prendre d’autres photos et en rapporter des marrons.

Parce qu’au cours de mes trois visites précédentes, j’ai observé que ce cimetière est planté de très nombreux marronniers.

Malheureusement, leurs graines — les marrons au sens strict du terme — sont amères et toxiques.

En effet, le mot ‘marron’ est à la fois le nom exact des noix toxiques du marronnier, et le surnom que portent les grosses châtaignes (le fruit du châtaignier) qui leur ressemblent beaucoup, mais qui sont comestibles.

Si bien que le 1,6 kg de marrons que j’ai rapporté du cimetière servira à nourrir les écureuils de mon quartier puisqu’ils semblent résistants à leurs effets toxiques (si j’en juge par le fait que les écureuils du cimetière s’en régalent).

D’où la suggestion suivante.

La fête des châtaignes

Nous sommes actuellement en campagne électorale municipale et les partis se cherchent des promesses afin de séduire les électeurs.

Le châtaignier commun, originaire d’Europe, ne peut s’adapter aux rigueurs de l’hiver québécois.

Pourquoi ne pas mandater le Jardin botanique de Montréal de créer un cultivar apte à vivre au Québec ?

Une fois qu’on en aura testé sa résistance au chancre du châtaignier et à d’autres maladies, il suffirait d’abattre tous les marronniers du cimetière Notre-Dame-des-Neiges et leur substituer ces nouveaux châtaigniers et ainsi donner naissance à une nouvelle fête familiale montréalaise.

Cette fête se déroulerait tous les automnes. On viendrait en famille ramasser les millions de châtaignes au sol et les ramener à la maison pour les apprêter.

Ce beau grand cimetière se transformerait donc en parc qui s’égaierait le temps d’une saison du rire des enfants.

Un commentaire

| Politique municipale, Urbanisme | Mots-clés : , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 4e partie

3 octobre 2021
Entrée Decelles du cimetière

Plus dispendieux, les monuments funéraires soulignent toujours l’importance sociale des familles qui les ont fait construire.

Plus modestes, les pierres tombales ont évolué vers une standardisation au fur et à mesure que se concentrait l’industrie funéraire. Au point que les pierres tombales les plus récentes semblent avoir été choisies par catalogue.

Les monuments et pierres tombales qui suivent sont des exemples de créativité.

Pierre tombale de la famille Lambert
Monument de la famille Bissonnette
Monument de la famille Desjardins

Inspirés à des degrés divers par l’Art nouveau franco-belge, les trois exemples ci-dessus montrent à quel point ce style convient bien pour exprimer la douce résignation face à la mort et la subjectivité de l’attachement aux disparus.

Monument de la famille Cuccioletta

Le décor sculpté de cette piéta fait penser au Romantisme national scandinave, tirant sa source dans ce cas-ci de l’Art roman.

Pierre tombale de la famille Venne

Avec cette pierre tombale de style Art déco, la famille Venne choisit d’honorer ses défunts avec sobriété et raffinement.

Monument de la famille Cosentino

Tout comme l’Art nouveau, l’Art déco a adopté divers aspects selon les pays. Sans aucune référence explicite à l’Empire romain, cet impressionnant monument en marbre de Carrare respire le classicisme italien.

Monument de la famille Capra

Jouant sur les contrastes entre le marbre blanc et le granite noir, de même que celui entre le géométrique et le sinueux, ce monument Art déco est un chef-d’œuvre moderne.

Monument de la famille Gattuso

Autre bel exemple de l’association du marbre de Carrare et du granite, ce monument de la famille Gattuso est empreint de sérénité.

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
1re photo : 1/60 sec. — F/5,4 — ISO 200 — 33 mm
2e  photo : 1/125 sec. — F/3,5 — ISO 160 — 14 mm
3e  photo : 1/60 sec. — F/4,8 — ISO 320 — 23 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/4,8 — ISO 250 — 23 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/5,1 — ISO 320 — 28 mm
6e  photo : 1/100 sec. — F/3,5 — ISO 160 — 14 mm
7e  photo : 1/60 sec. — F/3,5 — ISO 160 — 14 mm
8e  photo : 1/125 sec. — F/3,5 — ISO 160 — 14 mm
9e  photo : 1/80 sec. — F/4,6 — ISO 160 — 22 mm

Laissez un commentaire »

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 3e partie

24 septembre 2021
Monument de la famille D’Ermo

La cuisine familiale et l’hommage rendu aux disparus sont deux choses intimement liées à la culture des peuples. Au premier coup d’œil, on sait que ce monument est celui d’une famille italienne.

Il semble avoir été créé pour accueillir la dépouille de Giovannino D’Ermo, fils de Domenico D’Ermo (dont le saint patron est représenté à gauche). Je soupçonne cette famille d’être originaire de la région de Pompéi.

Dans l’ordre habituel, cette Notre-Dame-du-Rosaire-de-Pompéi représente saint Dominique, l’Enfant Jésus, la Vierge et sainte Catherine de Sienne.

Pierres tombales
Angelot de la pierre tombale de la famille Crompt
Pierre tombale de Barbara Matay

En plus de monuments funéraires, le cimetière contient des milliers de pierres tombales, parfois enjolivées de figurines ou de décorations.

Le Saint-Joseph du monument de la famille Modafferi
L’oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Au sortir du cimetière par la rue Decelles, on est près de l’oratoire Saint-Joseph.

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
1re photo : 1/60 sec. — F/5,0 — ISO 320 — 26 mm
2e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 800 — 19 mm
3e  photo : 1/100 sec. — F/11,0 — ISO 2000 — 45 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/5,2 — ISO 800 — 29 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/5,0 — ISO 320 — 14 mm
6e  photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 640 — 37 mm

Laissez un commentaire »

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 2e partie

23 septembre 2021
Monument de la famille Rémillard

Ce monument est un bel exemple de pathétisme dans la statuaire mortuaire.

Monument de la famille de Napoléon Beauchamp

À l’inverse, ce monument est marqué par une solennité dépourvue de sentimentalité.

Monument funéraire de Camillien Houde

Inspiré du tombeau en marbre de Napoléon Bonaparte, voici le monument funéraire de Camillien Houde. Il fut maire de Montréal à quatre reprises, entre 1928 et 1954.

Caveau de la famille Murphy & Baker
Monument de la famille Masson

Bel exemple de style Art nouveau (on pense à Gustav Klimt), le monument de la famille Masson semble représenter une âme extasiée devant la Croix du Christ. En réalité, cette dernière n’a pas de rapport, ayant été élevée pour honorer la mémoire de Napoléon-Georges Valiquette.

Vierge à l’Enfant sur la pierre tombale de Pamphile-Réal Du Tremblay et d’Angelina Berthiaume
Une allée du cimetière

(à suivre)

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
1re photo : 1/80 sec. — F/8,0 — ISO 320 — 36 mm
2e  photo : 1/60 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 23 mm
3e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 1600 — 14 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 1600 — 26 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/5,3 — ISO 400 — 30 mm
6e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 800 — 25 mm
7e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 640 — 14 mm

Laissez un commentaire »

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 1re partie

22 septembre 2021

Dans toutes les villes que j’ai visitées, je me suis toujours fait un devoir de visiter leurs cimetières.

Parce que les rites funéraires et l’hommage rendu aux disparus font partie de la culture des peuples.

À partir du belvédère Outremont, on peut emprunter un chemin qui traverse le cimetière Notre-Dame-des-Neiges jusqu’à l’avenue Decelles.

C’est par là que je suis passé la semaine dernière. Les photos ci-dessous ont été prises le long du trajet en rouge, près du coin supérieur gauche de la carte ci-contre.

Il serait facile de se scandaliser en voyant des monuments funéraires photographiés ainsi, au milieu de couleurs festives.

Mais on doit se rappeler que les mystiques (dont je ne fais pas partie) aspirent à cette mort qui leur permettra de rencontrer enfin leur Créateur.

Monument de la famille Caron

Au Moyen-Âge, il était fréquent de représenter un petit chien à chaque pied de son maitre, ce dernier sculpté gisant sur le couvercle de sa tombe. Le chien représentait la fidélité de ceux qui n’oublient pas.

Monument de George-Étienne Cartier

Le monument en granite de George-Étienne Cartier porte sa devise : ‘Franc et sans dol’. En droit civiliste, un dol est une manœuvre frauduleuse.

Monument de la famille Villeneuve
Monument de la famille Smith
Détail du monument de la famille Smith

Marguerite (en anglais, Margaret) est un des nombreux prénoms féminins tirés du nom d’une fleur. Décorée de marguerites, cette croix honore la mémoire de Charles-F. Smith et son épouse Margaret McNally. Au centre, un monogramme formé des lettres S et M.

Monument de Kazimierz-Jerzy Stańczykowski

Ce monument Art Deco est décoré d’une mosaïque d’une Vierge à l’Enfant inspirée des icônes byzantines.

’Le Saut de l’ange’ (2010) d’Edith Croft

Cette sculpture d’Edith Croft (assistée de Gilles Doyon) se dresse sur la pierre tombale de Pierre-Luc d’Ordonnens.

Pierre tombale de la famille Daigle

À l’heure de la prise de cette photo, la lumière solaire rasait la surface de la pierre tombale et faisait ressortir les lettres de ce nom de famille. De plus, la chute automnale d’une partie du feuillage des arbres rappelle le fait que la mort a déjà décimé une partie des membres de cette famille.

Monument de la famille Delbuguet

Le monument funéraire de Micheline Delbuguet — et de son époux René (toujours vivant) — est d’inspiration Art Deco. Sur une base sombre qui adopte la forme d’un cercueil est érigée une Mater Salvatoris derrière laquelle des morceaux de verre coloré sont suspendus en cercle.

Une allée du cimetière

(à suivre)

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
  1re photo : 1/60 sec. — F/6,3 — ISO 320 — 14 mm
  2e  photo : 1/60 sec. — F/4,7 — ISO 250 — 23 mm
  3e  photo : 1/60 sec. — F/6,3 — ISO 500 — 14 mm
  4e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 400 — 14 mm
  5e  photo : 1/100 sec. — F/5,6 — ISO 1000 — 45 mm
  6e  photo : 1/80 sec. — F/8,0 — ISO 400 — 14 mm
  7e  photo : 1/80 sec. — F/8,0 — ISO 640 — 37 mm
  8e  photo : 1/80 sec. — F/5,5 — ISO 400 — 36 mm
  9e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 320 — 14 mm
10e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 250 — 17 mm

Un commentaire

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :