Deuxième séance de photos avec l’Helios 85mm F/1,5

28 mai 2015

Lorsque j’ai un nouvel objectif, j’aime bien le tester dans différentes situations afin d’en découvrir les forces et en déceler les faiblesses.

Hier après-midi, je me suis rendu au Jardin botanique avec un objectif russe que j’utilisais pour la seconde fois.

Après être revenu à la maison avec 150 photos, je les ai presque toutes détruites.

Voici quatre des cinq photos qui méritaient d’être conservées.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Puisqu’il s’agissait d’une journée venteuse, cette pousse de feuilles d’érable se balançait au vent, tantôt éclairée par un rayon de soleil, l’instant d’après à l’ombre.

Sur cinq photos, dont trois hors foyer, celle-ci m’a semblé être merveilleusement irréelle.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Si une plante pouvait déambuler, ce muguet serait une mannequin à l’allure fière, à la robe guindée à la taille mais ouverte sur son décolleté, daignant jeter un regard sur ses admirateurs à ses pieds.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Avec son chapeau de paille en corolle, cette liseuse me semblait si bien aller avec les tulipes à proximité que je n’ai pu résister à la tentation de la photographier…

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Comme si elle était éclairée à la chandelle, cette tulipe se distingue sur un arrière-fond composé de mystérieuses et inquiétantes vapeurs.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5
1re photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 160 — 85 mm
2e photo  : 1/160 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 85 mm
3e photo  : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 160 — 85 mm
4e photo  : 1/1600 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Botanique, Fleurs, Photographie | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


L’objectif Helios 40-2 85mm F/1,5 sur appareil m4/3

24 mai 2015
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La compagnie russe KMZ fabrique un objectif manuel de 85mm sous le nom d’Helios 40-2. La version pour Canon EOS porte le nom d’Helios 40-2-C tandis que celle avec une monture pour Nikon F est l’Helios 40-2-N. Dans le texte qui suit, pour des raison de simplicité, cet objectif sera appelé Helios 85mm.

Fabriqué de métal et de verre, l’Helios 85mm pèse 951,8g lorsque combiné avec son adaptateur pour appareil m4/3.

À ouverture maximale du diaphragme, cet objectif manque de netteté. C’est seulement à partir de F/4,0 que la netteté devient excellente.

Ce qui nous amène à la question suivante : Pourquoi se procurer un objectif manuel de 85mm qui pèse près d’un kilo et qui n’est net qu’à partir de F/4,0 quand nous avons déjà l’objectif M.Zuiko 75 mm, à mise au point automatique, qui pèse trois fois moins et dont la netteté est remarquable, même à ouverture maximale de F/1,8 ?

C’est qu’à ouverture maximale, l’Helios 85mm crée des photos dont le bokeh est extraordinaire.

Le « bokeh » — qu’on prononce « beau quai » — est le flou d’arrière-plan d’une photographie permettant d’attirer l’attention sur le sujet principal. Plus il est crémeux, plus il est réussi.

Non seulement celui de l’Helios 85mm est-il crémeux, mais tout ce qui scintille à l’arrière-plan forme un tourbillon de taches lumineuses autour du centre de l’image, c’est-à-dire autour du sujet principal.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le résultat est habituellement une image empreinte de douceur, où le sujet principal est nimbé d’une aura romantique.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Ce style de photographie est aux antipodes des goûts contemporains, où la qualité d’une photo se juge d’abord et avant tout par sa netteté.

Toutefois, ce tourbillon de taches lumineuses ne s’obtient qu’à ouverture maximale et lorsque le sujet principal est placé devant une multitude de sources de lumière. Cela peut être ce ciel qu’on aperçoit entre les branches ou des fleurs pâles qui se distinguent sur un feuillage foncé. Bref, tout grand contraste de lumière suffit.

Autrement, on obtient un bokeh sans ce tourbillon de taches, et sans l’avantage de la netteté du sujet principal.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Dans cet agrandissement, notez la semi-transparence des tiges des tulipes

Évidemment, on peut obtenir à la fois un bokeh crémeux et un sujet principal net en diminuant l’ouverture du diaphragme. Mais on perd alors toute possibilité de créer ce tourbillon de taches lumineuses qui fait tout l’attrait de cet objectif.

L’image ci-dessous est un agrandissement à 100% d’une partie d’une photo prise au Jardin japonais du Jardin botanique de Montréal. Elle montre tous les défauts de l’objectif; manque de netteté, halo autour des objets pâles et aberrations chromatiques.

Agrandissement à 100% d’une partie d’une photo

En plus de ces défauts optiques, l’Helios 85mm possède un certain nombre de défauts mécaniques.

En premier lieu, le lubrifiant de sa bague de mise au point est trop visqueux. C’est ainsi qu’on jugera préférable d’avancer ou de reculer, plutôt que d’essayer d’ajuster la mise au point manuellement.

De plus, la sélection de l’ouverture du diaphragme avec l’Helios 85mm est inutilement compliquée. Elle se fait en deux étapes plutôt qu’une.

À l’avant de l’objectif, l’Helios possède une bague sur laquelle sont gravées toutes ouvertures possibles, de F/1,5 à F/22. Il suffit d’aligner une ouverture — disons F/5,6 — avec le point rouge au-dessus pour qu’on ait alors déterminé la plage des ouvertures avec lesquelles on désire travailler, de F/1,5 à F/5,6.

On choisira une des ouvertures comprises dans cette plage en faisant glisser une autre bague gravée d’un point blanc.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le problème, c’est que dans la première des deux photos ci-dessus, alors que ce point blanc est sous F/5,6, c’est l’ouverture maximale (F/1,5) qui est choisie.

Par opposition, lorsque de point blanc est aligné avec l’autre point rouge (partiellement caché sous F/1,5) — comme c’est le cas dans la deuxième des deux photos ci-dessus — c’est l’ouverture minimale désirée (F/5,6) qui est sélectionnée.

Pour éviter tout imbroglio, l’idéal est de bloquer le diaphragme à une seule ouverture possible en alignant tous les points avec l’ouverture désirée (comme sur la première photo du texte).

En conclusion, si on accepte tous ses défauts — à la fois optiques et mécaniques — l’objectif manuel Helios 85mm permet de créer des photos uniques et spectaculaires.

Puisqu’il s’agit d’un objectif particulièrement lumineux, les jours ensoleillés, on prendra soin d’apporter un filtre à densité neutre afin d’éviter d’avoir des temps d’exposition tellement rapides qu’ils dépassent la vitesse de votre appareil.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les 1re, 9e et 10e photos) et Helios 85mm F/1,5 (les autres photos)
  1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 40 mm
  2e  photo : 1/3200 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  3e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  4e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 125 — 85 mm
  5e  photo : 1/3200 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  6e  photo : 1/2500 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  7e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 100 — 85 mm
  8e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 125 — 85 mm
  9e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 26 mm
10e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 26 mm


Pour voir tous les textes de ce blogue illustrés de photos réalisées avec cet objectif, veuillez cliquer sur ceci

Autres textes relatifs à des objectifs photographiques :
La photo 3D avec l’Olympus OM-D e-m5
L’hypergone M.Zuiko 8 mm F/1,8
L’objectif M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 : premières impressions
L’association du M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 et du multiplicateur de focale MC-14 en proxiphotographie
L’objectif M.Zuiko 60 mm Macro
Le Daguerreotype Achromat 64 mm F/2,9 Art Lens


Post-scriptum : Je me suis fait un fond d’écran avec la deuxième photo ci-dessus. Si la résolution de votre écran est la même que celle de mon ordinateur (1920 x 1200), vous pouvez obtenir ce fond d’écran en cliquant sur ceci

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Photographie | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le gars d’à côté

7 juillet 2017
Pâturin des prés

Tout le monde le connait. On sait où il habite. Mais que fait-il dans la vie ? Que font ses parents ?

Il nous est familier. Tellement qu’on ne le voit plus. Et quand on l’aperçoit, c’est sans le regarder. En pensant à autre chose.

Mais il doit porter un nom, ce n’est pas possible.

Eh oui, il s’appelle le Pâturin des prés (Poa pratensis, surnommé Foin à vaches), une composante du gazon.

Et pour mettre en valeur cette plante modeste, quoi de mieux qu’un objectif russe glorifiant les petites gens et les dépossédés de ce monde. Ceux qui ne comptent pas…

Originaire de l’Eurasie, il a envahit les régions tempérées l’Amérique du Nord avec la venue des colons européens.

Il s’est tellement bien naturalisé qu’il est devenu le principal fourrage à bestiaux.

Par l’effet du nombre, cette plante méprisée est celle sans laquelle notre secteur agricole s’effondrerait.

Comme quoi, il ne faut jamais sous-estimer la personne d’à côté…

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5 — 1/1000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm

Postscriptum : Je remercie Mme Marie-France Larochelle pour avoir identifié cette plante.

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Botanique, Nature | Mots-clés : , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Hémérocalles 2016 — 12e partie

6 septembre 2016
Hémérocalle ‘Going Places’
Hémérocalle ‘So Many Rivers’
Hémérocalle ‘El Desperando’
Hémérocalle ‘Allegiance’
Hémérocalle ‘The Champ’

Puisqu’un tout petit nombre d’hémérocalles sont encore en fleur au Jardin botanique, je m’empresse de publier ces photos, prises il y a un mois.

Ce qui termine la série de photos consacrées à ces fleurs cette année.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/4000 sec. — F/2,1 — ISO 100 — 119 mm
2e  photo : 1/2000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
3e  photo : 1/2000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
4e  photo : 1/1600 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
5e  photo : 1/1600 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Hémérocalles 2016 — 11e partie

16 août 2016
Hémérocalle ‘Oriental Gem’
Hémérocalle (variété inconnue)
Hémérocalle ‘Pink Charm’
Hémérocalle ‘Gratia’
Hémérocalle ‘Strawberry Candy’

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/2000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
2e  photo : 1/4000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
3e  photo : 1/2500 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
4e  photo : 1/320 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Hémérocalles 2016 — 10e partie

15 août 2016
Hémérocalle ‘Mt Vernon’
Hémérocalle ‘Siloam Little Girl’
Hémérocalle ‘Cape Cod’
Hémérocalle (variété inconnue)
Hémérocalle ‘Skies Ablaze’

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/3200 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
2e  photo : 1/1000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
3e  photo : 1/1250 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
4e  photo : 1/1000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Hémérocalles 2016 — 9e partie

14 août 2016
Hémérocalle ‘Pink Charm’
Hémérocalle (variété inconnue)
Hémérocalle ‘Passionate Returns’
Hémérocalle ‘Silk and Honey’
Hémérocalle ‘Bela Lugosi’

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/2500 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
2e  photo : 1/2500 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
3e  photo : 1/1000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
4e  photo : 1/4000 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
5e  photo : 1/400 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

3 commentaires

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le M.Zuiko MC-14 et les objectifs orphelins

13 août 2016
Dahlia ‘Jessica’
Variété inconnue
Amni commun
Hélénie ‘Chelsey’
Rosier floribunda ‘Mardi Gras’

Le multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14 est un dispositif qui augmente la puissance d’un objectif au prix d’une perte de luminosité.

Il se visse à l’arrière de ce dernier. Toutefois, la partie avant de ce dispositif est en saillie et doit donc pénétrer à l’intérieur de l’objectif.

Très peu d’objectifs µ4/3 possèdent une cavité susceptible de recevoir le M.Zuiko MC-14. Au moment où ces lignes sont écrites, il n’y en a que deux, soit le M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 et le M.Zuiko 300 mm F/4,0.

De leur côté, les objectifs destinés à la photographie argentique peuvent s’utiliser sur des appareils µ4/3 grâce à des adaptateurs spécifiques. En réalité, ces adaptateurs sont des tubes vides dont la cavité permet de loger cette saillie.

En absence de tests officiels, le fabricant de l’adaptateur ne garantit pas sa compatibilité avec les objectifs orphelins.

Qu’en est-il vraiment ? Pour en avoir le cœur net, j’ai testé l’objectif Helios 85 mm F/1,5.

Jumelé avec le M.Zuiko MC-14, l’Hélios 85 mm F/1,5 devient un objectif 119 mm F/2,1.

Étant donné que son angle de vision s’en trouve diminué, il faut davantage de recul pour que le sujet ait la même taille apparente au viseur ou sur l’écran arrière de l’appareil.

Ce faisant, on obtiendrait la même profondeur de champ si l’ouverture du diaphragme était inchangée. Or elle ne l’est pas puisqu’on passe d’une ouverture maximale de F/1,5 à F/2,1.

Le résultat est une plus grande profondeur de champ et plus de netteté de ce qui est au foyer.

En contrepartie, l’objectif perd partiellement sa propriété de créer un tourbillon de taches lumineuses en arrière-plan lorsque les conditions s’y prêtent.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/1600 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
2e  photo : 1/2500 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
3e  photo : 1/1600 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
4e  photo : 1/400 sec. — F/2,1 — ISO 200 — 119 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/2,1 — ISO 100 — 119 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature, Photographie | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Hémérocalles 2016 — 6e partie

3 août 2016
Hémérocalle ‘Siloam Show Girl’
Hémérocalle ‘Pink Treat’
Hémérocalle ‘Disraeli’
Hémérocalle ‘Holly Dancer’
Hémérocalle ‘Purple Sage’

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5
1re photo : 1/1600 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
2e  photo : 1/2500 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
3e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
4e  photo : 1/2500 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Hémérocalles 2016 — 5e partie

2 août 2016
Hémérocalle ‘Bertrand Farr’
Hémérocalle (variété inconnue)
Hémérocalle ‘American Revolution’
Hémérocalle ‘Baby Red Eyes’
Hémérocalle ‘All American Chief’

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5
1re photo : 1/3200 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
2e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 100 — 85 mm
3e  photo : 1/2500 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
4e  photo : 1/2000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :