Le Quartier international – 1re partie

Le 19 octobre 2022
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Tout comme celui de Paris, le territoire de la ville de Montréal est divisé en unités administratives que sont les arrondissements. Celles-ci peuvent se subdiviser en quartiers possédant leurs caractéristiques propres.

C’est ainsi que l’arrondissement Ville-Marie comprend plusieurs quartiers, dont le Quartier international.

Celui-ci aurait pu s’appeler le Quartier des affaires. Non seulement parce qu’il est traversé par la rue Saint-Jacques (la rue de la finance montréalaise), mais également parce qu’on y trouve le siège de la plus importante institution financière du Québec (la Caisse de dépôt et placement), le Palais des Congrès, le Centre de commerce mondial de Montréal, le siège de l’Organisation de l’aviation civile internationale, le siège de l’empire médiatique Québecor et, symboliquement, la tour de l’ancienne Bourse de Montréal.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le premier volet qui lui est consacré débute à son extrémité nord-est, à l’intersection de l’avenue Viger et de la rue Saint-Urbain (le point rouge No 1 sur la carte).
 



 
Puisque le Palais des congrès enjambe l’avenue Viger, le quartier s’étend un peu vers le nord de manière à l’englober totalement (le point rouge No 2).

À cette sortie du Palais des congrès, la série de photos ci-dessus montre successivement les Habitations du Centre-Ville, le jardin Sakura et la fontaine adjacente à l’église chinoise du Saint-Esprit

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Tout près, à l’intersection de la rue Chenneville et de l’avenue Viger (le point rouge No 3), on peut voir une œuvre de la muraliste Caratoes, née en Belgique et vivant de nos jours à Hong Kong.
 




 
Au rez-de-chaussée du Palais des Congrès (le point rouge No 4), on trouve une installation que Claude Cormier a créée en 2002 et qui est intitulée ‘Nature légère’ (en béton peint).

Tout près, on a installé des balançoires autour d’une table. On y vient manger ou consulter son ordinateur.

Finalement, il s’agit de la façade sud-ouest du Palais des Congrès. Celle au travers de laquelle on peut voir le parc Jean-Paul-Riopelle et derrière lui, l’édifice de la Caisse de dépôt et placement.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Ce premier volet consacré au Quartier international se termine par une vue de l’intersection de l’avenue Viger et du parc Jean-Paul-Riopelle (le point rouge No 5).

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 infrarouge à spectre complet, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8 + filtre vert jaunâtre B+W 061 + filtre bleu KB20 + filtre bleu 80C d’Hoya (+ filtre ambre 81A de B+W pour les 1re, 6e, 8e et 9e photos).
  1re photo : 1/200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 14 mm
  2e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
  3e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 250 — 12 mm
  4e  photo : 1/200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
  5e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 29 mm
  6e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 5000 — 12 mm
  7e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 6400 — 35 mm
  8e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 400 — 15 mm
  9e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 400 — 23 mm
10e  photo : 1/125 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 21 mm

Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés à l’infrarouge couleur, veuillez cliquer sur ceci.

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>