Aperçu de l’ile des Sœurs

Le 23 juillet 2022
Lac des Battures
Un sentier du boisé

Le 13 juillet dernier, je me suis rendu en vélo à l’ile des Sœurs pour y photographier en infrarouge le Domaine Saint-Paul (aussi appelé Boisé Saint-Paul).

Puisqu’il s’agit d’un aller-retour de 28 km, j’ai fait le trajet en Bixi électrique.

Puisque l’ile des Sœurs est un quartier cossu de Montréal, je m’attendais à y trouver là un espace vert qui aurait été une version de luxe du parc Angrignon.

En réalité, le Domaine Saint-Paul est un boisé en voie d’élaboration.

On y trouve donc des arbres matures, de nombreux milieux humides de petite dimension, le tout parsemé de sentiers dont certains sont des passerelles en bois. Le sous-bois est ce qui lui manque le plus.

Au milieu du boisé, on trouve le lac des Battures. Celui-ci tire son nom du fait qu’autrefois, il faisait partie du rivage de l’ile. Dans les années 1960, les tonnes de matériaux qu’on a déversées dans le fleuve afin d’agrandir l’ile ont donné naissance à ce lac.

Bref, ce boisé est un espace de verdure plutôt agréable, mais relativement peu photogénique.

Toutefois, cette visite m’a donné l’occasion d’avoir un aperçu de l’ile des Sœurs.

D’une superficie de 3,74 km², l’ile porta longtemps le nom d’ile Saint-Paul en l’honneur de Paul de Chomedey de Maisonneuve, cofondateur de Montréal.

De 1769 à 1956, elle fut la propriété de la Congrégation des sœurs de Notre-Dame, d’où son nom actuel.

De nos jours, c’est un endroit propre, plaisant et très arboré, qui fait penser à une banlieue aisée de Boston. Ses nombreuses pistes cyclables, bien aménagées et très bien entretenues, en font un petit paradis pour les cyclistes.

En somme, cette excursion à l’ile des Sœurs s’est avérée fructueuse, mais pas pour les raisons imaginées au départ.

Nord de l’ile
Exemples d’immeubles résidentiels
Lac Lacoursière

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 infrarouge à spectre complet, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8 + filtre vert jaunâtre B+W 061 + filtre bleu B+W KB20 + filtre bleu 80C de Calumet + filtre polarisant PL-CIR d’Hoya
1re photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 19 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 13 mm
3e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 16 mm
4e  photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 17 mm
5e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 14 mm

Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés à l’infrarouge couleur, veuillez cliquer sur ceci.

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

Un commentaire à Aperçu de l’ile des Sœurs

  1. André dit :

    « Bref, ce boisé est un espace de verdure plutôt agréable, mais relativement peu photogénique.»

    J’habite cette ile depuis 20 ans. Je parcours le sentier du boisé une fois par semaine. Je le préfère en vert nature qu’en rose barbe à papa… J’y vois des photographes amateurs avec des trucs parfois énormes qui rappellent les bazoukas sophistiqués utilisés par les Ukrainiens pour écrabouiller un char russe et son… contenu (RIP).

    Gros avantage: Je vois l’évolution des saisons. L’été, voir un héron bleu attraper un poisson me fait sentir privilégié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
>