La surmortalité du Covid-19 au Québec

Le 3 mai 2022


 
Dans certains pays, la cinquième vague du Covid-19 a fait très peu de victimes. Si bien que ces pays ont senti le besoin de lever toutes les restrictions sanitaires, présumant que la pandémie tirait à sa fin.

Au Québec, la cinquième vague a causé trois fois plus de morts que les troisième et quatrième vagues réunies. Et ce, en quatre fois moins de temps.

Quant à la dangerosité du Covid-19, voici les taux annuels de mortalité causée par la grippe (de 2010 à 2019) et par le Covid-19 (de 2020 à aujourd’hui).

Il est à noter que les 3219 morts de 2022 sont ceux pour les quatre premiers mois de cette année seulement.

Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés au Covid-19, veuillez cliquer sur ceci

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

2 commentaires à La surmortalité du Covid-19 au Québec

  1. sandy39 dit :

    Quand vous dîtes : “Trois fois plus de morts… en quatre fois moins de temps” : serait-ce dû à ce nouveau variant (non identifié ) qui circulait au Québec ?

    Au début de l’année, on en avait parlé…

    • Jean-Pierre Martel dit :

      C’est probablement le résultat de deux choses.

      Premièrement, d’un variant beaucoup plus virulent qu’on le dit. Et surtout de la contamination massive des Québécois (deux-millions de personnes) qui a résulté du laissé-faire en milieu scolaire.

      Pour les autorités libertariennes que le gouvernement actuel a nommées à la Santé publique, le Québec se sortira de la pandémie quand tout le monde l’aura attrapé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
>