Deux chefs, deux styles

Le 14 avril 2022
Cliquez sur l’image pour démarrer

Introduction

Voici un échange parlementaire survenu mercredi de la semaine dernière à l’Assemblée nationale du Québec entre le chef de Québec Solidaire et le premier ministre du Québec (chef de la Coalition Avenir Québec).

La question principale

Dans sa question principale, M. Gabriel Nadeau-Dubois aborde trois sujets.

Premièrement, à 0:39, il fait allusion à un projet de lien sous-fluvial entre les villes de Québec et de Lévis. Au cout estimé à plus de dix-milliards de dollars, ce projet est surnommé ‘Troisième lien’.

Deuxièmement, à 0:50, il parle de la diminution des exigences environnementales relatives à la présence de nickel dans l’air, une diminution dernièrement décidée par le gouvernement.

Et dernièrement, à 0:56, il rappelle l’opposition publique du ministre Éric Caire au projet de tramway dans la ville de Québec, accusant le maire de vouloir livrer une guerre contre les voitures.

La première réponse

Dans sa première réponse, M. François Legault se plaint (à 1:47) d’une déclaration de son adversaire.

Plus tôt cette journée-là, ce dernier a déclaré qu’il trouvait lâche que le premier ministre rejette le blâme sur une fonctionnaire pour le drame survenu à la Résidence Herron.

Le 56 milliards$

Après une question complémentaire qui, essentiellement, recentrait le débat au sujet du tramway de Québec, le premier ministre a réitéré son exigence d’acceptabilité sociale (pourtant déjà acquise au projet).

À sa deuxième question complémentaire, M. Gabriel Nadeau-Dubois est revenu à la charge pour que le premier ministre donne explicitement son accord au projet de tramway de Québec.

À 5:47, le premier ministre souligne alors que son gouvernement compte dépenser 56 milliards$ d’infrastructures de transport en commun.

Cela comprend des milliards pour finaliser le REM de l’Ouest (un projet du gouvernement libéral précédent), plus de dix-milliards$ pour cette aberration urbanistique qu’est REM de l’Est, plus de dix-milliards$ pour l’autoroute sous-fluviale de Québec, etc.

Bref, ce ‘56 milliards$’ est un mélange de tout et de n’importe quoi.

Le premier ministre termine par une longue tirade où il essaie (à 6:07) de faire peur aux contribuables en brandissant le spectre de hausses de taxes si on dépense ‘trop’ pour le transport en commun. Ce qui est révélateur de son attitude à ce sujet.

Le premier ministre termine par une de ses tactiques favorites; exiger que l’opposition lui propose une politique détaillée de transport en commun comme si son gouvernement, aidé de milliers de fonctionnaires, était à court d’idées.

Ce qui est peut-être le cas.

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 1

Soyez la première personne à voter.

2 commentaires à Deux chefs, deux styles

  1. André dit :

    Merci pour cettte vidéo. Reprenez cette formule une fois/ semaine.

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Les combats sportifs sont toujours plus intéressants lorsqu’ils sont magistralement remportés par un des belligérants. Il en est de même en politique.

      En mâle alpha, M. Legault entretient une animosité viscérale à l’égard de M. Nadeau-Dubois. Il n’a pas le même rapport avec les chefs des autres formations politiques.

      Inconsciemment ou non, il trouve Nadeau-Dubois plus doué que lui en politique et du coup, il le perçoit comme une menace. Ce dernier le sait mais choisit de l’ignorer.

      Le jour de cet extrait, le premier ministre se relevait difficilement d’un épisode de Covid-19. Et ça parait; il a les trais tirés, il est hargneux et surtout, comble d’imprudence, il ne soupçonne pas que ses propos seront filmés et immortalisés sur ce blogue.

      Si seulement il avait su, le cours de l’Histoire aurait probablement changé…

      Pour terminer, je ne vous ferai pas de promesses quant à la fréquence de mes extraits des débats à l’Assemblée Nationale. Mais je ferai de mon mieux pour vous en rapporter ce qu’il y a de plus significatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
>