Cet après-midi au parc Adhémar-Raynault

Le 5 avril 2022




 
Quelle belle journée !

Cet après-midi, j’ai gonflé les pneus de mon vélo et je suis parti visiter trois boutiques d’opticiens d’ordonnance de mon quartier. Parce que je dois remplacer mes lunettes actuelles (qui datent de 2013).

Quand on fait affaire avec un opticien très compétent mais qui manque de gout, on sort de chez lui avec des lunettes laides qu’on doit porter pendant des années.

Donc je ne regarde jamais les diplômes qui placardent les murs de son bureau : je choisis mon opticien en fonction de la beauté de ses montures.

À la troisième boutique, mon choix était fait. En retournant à la deuxième visitée (pour prendre rendez-vous), je suis passé par la piste cyclable du parc Adhémar-Raynault pour y prendre quelques photos.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 infrarouge à spectre complet, objectif M.Zuiko 12-45mm F/2,8 + filtre vert jaunâtre B+W 061 + filtre bleu B+W KB20 + filtre bleu 80C d’Hoya
1re photo : 1/125 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
2e  photo : 1/125 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
3e  photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 16 mm

Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés à l’infrarouge couleur, veuillez cliquer sur ceci.

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

3 commentaires à Cet après-midi au parc Adhémar-Raynault

  1. sandy39 dit :

    Si mes souvenirs sont bons, c’est au cours d’un voyage que vous aviez remplacé, vos lunettes…

    Mais pourquoi, vous dîtes “opticiens d’ordonnance” ?

    Chez Nous, c’est le désert en ophtalmologistes… bien que nous ne sommes pas loin de la capitale de la lunette (née d’un clou). Nous devons passer par l’ophtalmo pour avoir une ordonnance, pour pouvoir se rendre chez l’opticien même si celui-ci peut nous faire quelques contrôles, gratuitement.

    Chez Nous, pour les dents et les yeux (pour voir et croquer la vie à pleines dents), c’est la complémentaire qui rembourse le plus même si tu en as, toujours, un peu de ta poche !

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Vous avez une redoutable mémoire, ma chère sandy39.

      Cliquez sur l’image pour l’agrandir

      Effectivement, c’est en 2013, à La Havane (ci-dessus), que j’ai fait exécuter l’ordonnance de mon optométriste montréalais.

      Je dis ‘opticiens d’ordonnance’ parce que chez nous, les yeux sont l’objet des soins d’une multitude de professionnels.

      Les ophtalmologistes s’occupent des maladies de la vue. Les optométristes mesurent l’acuité visuelle et prescrivent des lunettes. Et les opticiens exécutent les ordonnances de ces derniers.

      Mais — grâce au Ciel ! — on n’a pas encore créé des spécialités pour l’œil gauche et pour l’œil droit.

      Chez nous, la plupart des optométristes ont leur cabinet à l’intérieur des commerces des opticiens d’ordonnance. Toutefois, ce sont des professions différentes. Ce qui implique que les uns ne sont pas salariés des autres.

      Ce matin, j’ai passé les examens de l’optométriste et, dans la boutique de l’opticien, je me suis choisi deux montures différentes. Le coût : 380$ (278€) pour les deux montures et 785$ (574€) pour les deux paires de verres progressifs.

      À La Havane, chaque paire de verres progressifs m’avait couté 75$…

  2. sandy39 dit :

    Et, il y avait un sapin de Noël…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
>