Covid-19 : la quatrième vague chez les mineurs, du 15 octobre au 30 décembre 2021

Le 9 janvier 2022

Au début du mois d’octobre, l’Institut national de santé publique du Québec a modifié la présentation de ses statistiques.

Jusqu’alors, sur son site web, l’histogramme du nombre cumulatif des cas permettait de suivre l’évolution de la contagion selon les lieux où elle était décelée, notamment à l’école.

Depuis ce temps, on peut savoir le nombre cumulatif des cas décelés chez les mineurs sans pouvoir en suivre l’évolution, sinon en comparant globalement les quatre vagues actuelles de l’épidémie.

Pour connaitre l’évolution survenue au cours de la quatrième vague, il faut se rendre périodiquement sur le site de l’INSPQ et prendre en note les données qui disparaitront généralement le lendemain.

C’est ce que j’ai fait depuis le 14 octobre dernier au sujet des enfants de 0 à 9 ans, et depuis 5 novembre au sujet adolescents (quand le port du masque a cessé d’y être obligatoire à l’école secondaire).

Précisons que ce nombre cumulatif est calculé depuis le début de la quatrième vague au Québec, soit le 18 juillet 2021.


Nombre cumulatif de cas de Covid-19 chez les 0 à 9 ans au Québec au cours de la quatrième vague

  N. de cas % des fillettes % des garçons
Au 15 octobre 2021 7 753 cas 0,86 % 0,88 %
Au 22 octobre 2021 8 532 cas 0,95 % 0,97 %
Au 29 octobre 2021 9 195 cas 1,02 % 1,04 %
Au 5 novembre 2021 10 108 cas 1,12 % 1,15 %
Au 12 novembre 2021 11 182 cas 1,24 % 1,27 %
Au 19 novembre 2021 12 361 cas 1,37 % 1,40 %
Au 26 novembre 2021 13 866 cas 1,54 % 1,57 %
Au 3 décembre 2021 15 755 cas 1,75 % 1,79 %
Au 10 décembre 2021 18 222 cas 2,02 % 2,07 %
Au 17 décembre 2021 21 324 cas 2,37 % 2,43 %
Au 23 décembre 2021 25 200 cas 2,78 % 2,89 %
Au 30 décembre 2021 30 214 cas 3,34 % 3,46 %


 
Les données ci-dessus concernent les cas cas décelés à l’admission d’un hôpital pédiatrique, à une garderie publique ou à l’école primaire. De plus, elles constituent une grossière sous-estimation puisqu’au cours de cette période, on a manqué de tests, manqué de préposés au dépistage, et même manqué de formules de consentement parental.

Au sujet des adolescents, les données publiées ci-dessous couvrent en plus le congé scolaire du temps des Fêtes afin de montrer que cette période a été accompagnée d’une forte augmentation de la contagion.


Nombre cumulatif de cas de Covid-19 chez les 10 à 19 ans au Québec au cours de la quatrième vague

  N. de cas % des filles % des gars
Au 5 novembre 2021 8 578 cas 0,94 % 0,98 %
Au 12 novembre 2021 9 446 cas 1,04 % 1,08 %
Au 19 novembre 2021 10 276 cas 1,13 % 1,18 %
Au 26 novembre 2021 11 283 cas 1,24 % 1,29 %
Au 3 décembre 2021 12 547 cas 1,37 % 1,44 %
Au 10 décembre 2021 14 275 cas 1,57 % 1,63 %
Au 17 décembre 2021 16 803 cas 1,85 % 1,91 %
Au 23 décembre 2021 21 477 cas 2,37 % 2,43 %
Au 30 décembre 2021 31 060 cas 3,56 % 3,38 %
Au 7 janvier 2022 45 034 cas 5,25 % 4,71 %


Référence : Données COVID-19 au Québec

Parus depuis :
« Maman, je pense que je vais mourir » (2022-01-26)
« L’école ne nous dit plus rien » (2022-01-28)

Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés au Covid-19, veuillez cliquer sur ceci

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
>