Les 2Frères

Le 13 novembre 2021
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le duo 2Frères est composé des frères Érik et Sonny Caouette, originaires de Chapais (une ville minière située dans la région Nord-du-Québec).

Après avoir regardé une émission de télévision qui leur était consacrée, j’ai décidé de passer en revue leur discographie sur iTunes. Ce qui m’a amené à acheter plusieurs de leurs chansons.

Leurs enregistrements se caractérisent par trois choses : une diction impeccable, leur veine mélodique et un talent exceptionnel à pondre de manière concise un récit parfaitement bien fignolé.

Sur ce dernier point, on peut donner l’exemple de 33 Tours, relatant une histoire où on ne sait plus très bien, entre le disquaire et sa cliente, qui a réussi à séduire l’autre.

Le chant est simple, sans démonstration de virtuosité. Tout au plus, à la fin des phrases musicales de certaines chansons (dont Un peu de toi), on maintiendra légèrement le chant une fraction de seconde au-delà de ce qui est nécessaire à la prononciation de la dernière syllabe.

En passant en revue les chansons offertes sur les trois albums publiés jusqu’ici, on aurait intérêt à écouter également les chansons jugées de moindre intérêt qui, dans bien des cas, sont de véritables petits bijoux.

Je pense à ‘Ti-gars’ (coté 2/11), qui décrit les émotions qui bousculent la vie des parents, de la naissance à l’âge adulte d’un enfant.

Et à ‘Grande personne’ (coté 7/11) qui, à l’inverse, présente une relation père-fils décrite du point de vue de l’enfant.

Bref, un duo dont la popularité est amplement méritée.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14 — 1/200 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 90 mm

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

2 commentaires à Les 2Frères

  1. André dit :

    Chapais (une ville minière située dans la région Nord-du-Québec).

    Le village s’est donné comme maire la plus jeune du Québec : 21 ans. Jolie et articulée: à suivre.

  2. sandy39 dit :

    C’était un samedi soir, début novembre, lorsque je suis allée à un concert pas très loin de chez moi : “Les Murmures du Val”, à la Salle-des-Fêtes du village, située le long de la rivière “La Saine”. On y accueillait 4 groupes : un venu de Besançon, un peu rock, un venu de Montpellier, un peu tsigane (sur la Famille et sur l’Amour maternel…) un venu de Strasbourg, rock lourd et, un groupe électro.

    L’accueil et l’ambiance du village sont assez sympathiques avec chapiteaux extérieurs où les enfants pouvaient se faire maquiller et, où l’on te préparait une petite restauration chaude : frites, saucisse de morteau…

    J’aime le côté affectueux qui y règne et, les groupes ont remercié cet accueil, ce joli coin de pays où l’on leur a mis à disposition les chalets et la nourriture, gratuitement !

    Et moi, j’étais toute heureuse, de sortir, en jeune fille, pendant que mon homme ronflait… Non, rien n’est simple, dans la vie de couple… Tu ne sais plus si les mecs chasseurs rentrent manger ou non… parce que si ça tue… tu peux les attendre longtemps…

    Alors, j’ai profité de mon pass-sanitaire qui était valable 6 mois !

    Non, je ne regrette pas parce qu’il m’a servi, ce soir-là ! On a bien rigolé avec le mec, à l’entrée… parce que certains sont surpris de la version papier…

    Et, moi, en arrivant qui dis : “Il faut quoi, le masque, le pass ?”.

    Le mec me répond : “Il faut tout, même le préservatif !”, en prenant, en photo, mon pass.

    “Mais, on ne va pas s’amuser avec tout ça !”, lui répondis-je, en éclatant de rire.

    Il m’a servi, aussi, à deux autres occasions, mon pass, en octobre.

    Je suis allée écouter du Mozart joué par deux Autrichiens, un au piano, un au violon prêté par l’Autriche, dans une salle, dans un château classé au patrimoine de l’UNESCO. Alors là, j’avais un petit peu plus de route, de la petite route pas facile, pour descendre au premier plateau.

    C’était grandiose et fabuleux avec mon pass pris en photo.

    Et, je suis descendue, aussi, un Dimanche, à ARBOIS, à l’Eglise Saint-Just, pour les 30 ans du Chœur Opus 39, pour un Requium de Mozart, où à l’entrée, ils ont, juste, regardé mon papier…

    Pour un concert repoussé à cause du Covid, pour écouter une quarantaine de personnes chanter et jouer… ça valait le coup de faire une heure de route ! C’était grandiose !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
>