Le sabotage ‘amical’ de l’économie française

Le 20 septembre 2021
Cliquez pour démarrer

 
L’Australie a dernièrement décidé d’accorder un contrat pour l’achat de sous-marins américano-britanniques et conséquemment, d’annuler unilatéralement le contrat équivalent signé avec la France.

Arnaud Montebourg est un ex-ministre de l’Économie qui pourrait être candidat à l’élection présidentielle française de 2022.

En tant que blogueur québécois, j’ai toujours évité de m’immiscer dans la politique partisane française.

Toutefois, la longue entrevue qu’il a accordée en 2019 à Thinkerview porte sur l’importance de la prédation américaine des fleurons de l’économie française et aide à comprendre pourquoi la France a réagi si vivement à l’annulation du contrat australien.

Complément de lecture :
Les États-Unis et le sabotage de l’économie française

Un commentaire à Le sabotage ‘amical’ de l’économie française

  1. André dit :

    Une bonne chronique du JdeM, il y a 2 jours, expliquait très bien pourquoi l’Australie a dû faire ce volte-face : les ambitions de la Chine. L’Europe ne peut la protéger comme les USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>