Le parc du Mont-Royal (2e partie)

Le 10 septembre 2021

Le Jardin des sculptures

À l’est du lac aux Castors s’étend une petite plaine descendant doucement vers le nord et qui se termine près de la Maison Smith (dont nous parlerons bientôt).

Officiellement, ce lieu n’a pas de nom. Il accueille une dizaine d’œuvres issues du premier Symposium international de sculpture en Amérique du Nord. En voici quelques-unes.

La Force (1964), d’Armand Vaillancourt
Sans Titre (1964), d’Augustín Cárdenas
Sans Titre (1964), de Shirley Witebsky
Sans Titre (1964), de Krishna Reddy
L’Ange de pierre (1964), de Pierre Skékely
Optimax (1964), de Kosso Eloul

La Maison Smith

Le Maison Smith

La plupart des piétons qui veulent se rendre au plus spectaculaire belvédère de Montréal le font en descendant à l’arrêt Remembrance de la ligne d’autobus No 11.

C’est près de cet arrêt qu’on trouve la Maison Smith. Un grand stationnement y est aménagé à proximité.

De style néoclassique, cette maison a été construite en 1858. Elle porte le nom de son premier propriétaire, Hosea Bonen Smith. Bostonnais d’origine, M. Smith est déjà un homme d’affaires prospère lorsqu’il s’installe à Montréal vers 1841.

Il acquiert plusieurs parcelles de terre sur le mont Royal entre 1844 et 1855 afin de transformer le tout en exploitation agricole.

Sa ferme est acquise par la ville en 1872 en vue de la création du parc du Mont-Royal en 1876. Cette maison devient alors celle du surintendant du parc de 1874 à 1934.

De nos jours, elle abrite un café-restaurant au rez-de-chaussée et à l’étage, une exposition permanente au sujet du parc du Mont-Royal.

Dans cette série :
Le parc du Mont-Royal — 1re partie
Le parc du Mont-Royal — 2e partie (ce texte-ci)
Le parc du Mont-Royal — 3e partie
Le parc du Mont-Royal — suite et fin

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
1re photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 1600 — 14 mm
2e  photo : 1/60 sec. — F/11,0 — ISO 1000 — 16 mm
3e  photo : 1/60 sec. — F/11,0 — ISO 1250 — 23 mm
4e  photo : 1/80 sec. — F/8,0 — ISO 160 — 14 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 500 — 20 mm
6e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 2000 — 20 mm
7e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 1250 — 14 mm

Un commentaire à Le parc du Mont-Royal (2e partie)

  1. andré dit :

    le retour de la barbe à papa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>