Une petite promenade sur la rue Sherbrooke

Le 5 juillet 2021





Vous savez comment sont les mamans ? Leur dernier enfant est toujours le plus beau, le plus intelligent, le plus fin, etc.

Eh bien c’est pareil pour l’infrarouge rose bonbon ‘amélioré’, une technique de mon invention.

Donc, veuillez pardonner mon enthousiasme paternel.

Ce matin, j’ai fait une petite promenade le long de la rue Sherbrooke entre les rues Pie-IX et Papineau.

Voici cinq photos que j’en ai rapportées.

Une chose que les Montréalais ne réalisent pas, c’est que leur ville est beaucoup plus arborée que bien d’autres métropoles à travers le monde, notamment en Europe.

(Note : comme d’habitude, on cliquera sur une image pour l’agrandir).

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 20mm F/1,7 + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Hoya 80A
1re photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 400 — 20 mm
2e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 400 — 20 mm
3e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 500 — 20 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 640 — 20 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 500 — 20 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

3 commentaires à Une petite promenade sur la rue Sherbrooke

  1. André dit :

    Suffit cette barbe à papa!
    Le CH a gagné!

  2. sandy39 dit :

    Vous êtes toujours en promenade, à vélo ou en métro ?

    Je préfère la première photo où quelqu’un peut venir nous cueillir sur les deux doux canapés roses et, pour les détails de la façade rendus par cet infrarouge rose bonbon !

    Ah, j’oubliais ! Je pardonne tous les états d’âme sur ce blogue…

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Sur de longues distances, mon moyen de transport préféré est le métro.

      Pour de courts trajets, je préfère la marche ou le vélo.

      Durant la pandémie, même les fenêtres ouvertes, l’autobus est le moyen de transport le moins sécuritaire. Les gens bavards ont la manie de s’assoir collés sur la sortie arrière. Ce qui nous oblige à traverser le panache de leurs gouttelettes respiratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>