Là où l’heure d’été persiste

Le 31 octobre 2020

La nuit prochaine, il faudra reculer nos horloges et nos montres afin de passer à l’heure normale (ou heure d’hiver).

Certains pays ne le font pas et demeurent à longueur d’année à l’heure d’été.

En Europe, ces pays sont l’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, l’Islande, la Russie et la Turquie (y compris sa partie asiatique).

Au Canada, la Saskatchewan et certaines parties de la Colombie-Britannique ne passent pas à l’heure d’hiver. Ni le Nevada aux États-Unis.

Plus nombreux, particulièrement sous les tropiques, sont les pays qui, au contraire, demeurent à l’heure d’hiver durant toute l’année.

Seuls environ soixante-dix pays changent d’heure deux fois par année.

Références :
Et si on gardait l’heure d’été toute l’année?
L’heure d’été
L’heure d’été (Wikipédia)

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

3 commentaires à Là où l’heure d’été persiste

  1. sandy39 dit :

    Je sais, mais, nous, on y passe, 8 jours avant vous !

  2. sandy39 dit :

    J’ai lu Le Devoir et ses commentaires.

    “Dans les sociétés agricoles où la lumière du soleil rythme le travail quotidien, c’est l’heure normale (ou l’heure solaire) qui règne en maître.”….

    Mais, pourquoi donc, on distinguerait les sociétés agricoles des sociétés industrielles ?

    L’Humain, en tant que mammifère fait partie de ces deux sociétés. Qu’en fait-on de son horloge biologique, même si les économies d’énergie sont insignifiantes ?

    Pour Moi, l’heure normale, est l’heure d’hiver.

    Deux commentaires répondent à mes impressions d’adulte, de mère, d’épouse car, quand on est gosse, on ne s’en aperçoit pas.

    “N’est-il pas ridicule qu’il soit midi à 11 heures ?” et “On court près le temps et on est en retard sur tout. Une heure, c’est énorme dans un rythme biologique”.

    J’ai adoré, aussi, le commentaire de Jean Richard…, pensant à nos montbéliardes et, aux agriculteurs qui vivent au rythme du soleil comme leurs bêtes.

    Avec cette heure d’été, pourquoi ne se préoccuperait-on pas du rythme de vie de ceux qui nous nourrissent ?

    Elle ne dure qu’un temps, l’heure d’été et, heureusement, car on ne peut pas vivre éternellement avec.

    L’été, c’est un rythme infernal. Je l’ai ressenti encore plus cette année, avec le Covid. J’ai perdu plus de temps car on attend dehors. Ce fut un été que j’ai le moins apprécié et ça m’a gonflé. Et, pourtant, j’ai apprécié quelques bonnes conversations autour du lac, échangées avec quelques femmes.

    Et, je croyais, aussi que le moral chutait un peu. Alors, l’Homéopathe m’avait rajouté la petite dose de safran, au repas de midi et du magnésium. “Oh, un petit coup de calgon !” m’avait-il dit. Non, non, ce n’était pas grave, finalement… je n’ai plus que quelques doses, en alternance, le Dimanche. Il paraît même que dans six mois, je ne prendrais plus rien… Tu n’y crois pas, hein ?

    Enfin, j’aime les mecs de ce genre-là, qui m’ont toujours encouragé et, celui-ci, aussi, part en retraite. Sniff !

    Non mais, sur ce Blogue, l’Essentiel n’est pas de courir, c’est de partir à point !

    “Pierre qui roule n’amasse pas mousse !”

    Et, apprendre à vivre au temps présent !

    C’est ça qui vaut tout l’Or du Monde et, même (surtout) en cas de Covid !

    Alors, vous ne trouvez pas qu’elle me va bien, cette heure d’hiver ?

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Permettez-moi d’abord de vous féliciter pour votre commentaire; il est à la fois personnel et charmant. C’est un de vos meilleurs.

      Au contraire de vous, je préfère l’heure d’été.

      Changer l’heure de mes montres et de mes horloges est une tâche que je déteste.

      Et le pire, c’est qu’on doit faire ça deux fois par année.

      Cette fois-ci, je me suis dit : « Avant de bouleverser mon cycle veille-sommeil, est-ce que le gouvernement m’a demandé mon avis ? »

      J’ai donc décidé de continuer à vivre à l’heure d’été.

      On a bien assez d’endurer cette pandémie sans en rajouter avec le changement d’heure. Assez c’est assez !

      J’ai même changé le fuseau horaire vers l’Est dans mes ordinateurs afin de demeurer à la même heure.

      Seul mon terminal de câblodistribution s’obstine à afficher l’heure d’hiver. Tant pis pour lui.

      Et comme j’enregistre mes émissions préférées, je ne rate jamais un épisode parce que je me suis trompé d’heure.

      Les jours dégagés, il fait déjà clair quand je me lève . Et, pour l’instant, le soleil se lève quand je sors le gruau du microonde.

      Jusqu’à tout récemment, je prenais le repas du soir alors que la nuit n’était pas encore tombée. Maintenant, c’est trop tard.

      Je vais probablement rejoindre tout le monde dans quelques semaines. Pour l’instant, je boude dans mon coin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>