Qatar Airways : un examen gynécologique inapproprié

Le 29 octobre 2020
Cliquez sur l’image pour démarrer

Au classement des meilleurs aéroports internationaux, celui situé près de la capitale du Qatar, est un des mieux cotés.

L’an dernier, près de trente-neuf-millions de passagers y ont transité. C’est deux fois plus qu’à l’aéroport Montréal-Trudeau.

Mais ces jours-ci, pandémie oblige, il est beaucoup moins fréquenté.

Le 2 octobre dernier, un bébé vivant, né prématurément, a été trouvé dans une des toilettes pour femmes de l’aéroport.

Inquiets à l’idée qu’on puisse prendre l’avion peu de temps après avoir accouché, les autorités sanitaires ont décidé de trouver la mère.

Pour ce faire, aucun avion n’a été autorisé à décoller.

Après trois heures d’attente, toutes les passagères d’un vol de Qatar Airways en direction de l’Australie ont été priées de quitter l’avion.

Une des passagères, convaincue que ce ne serait pas long, a laissé son enfant endormi aux soins du personnel de bord.

Une femme âgée, atteinte de problèmes de la vue, a également été priée de descendre.

À l’extérieur, sur le tarmac, deux ambulances les attendaient.

Dès qu’une femme pénétrait dans un de ces véhicules, les portes étaient fermées et verrouillées.

Une par une, on les a soumises à un examen gynécologique forcé, exécuté par une infirmière masquée.

Aucune d’entre elles n’a reçu d’explication et dans aucun cas on n’a cherché à obtenir leur consentement.

Cette recherche n’a pas réussi à trouver la mère.

Toutes ont été ramenées à leur avion, certaines en larmes.

Les femmes sur le point de quitter à bord d’une dizaine d’autres avions ont également été soumises à un tel examen.

Références :
Qatar’s airport strip-searching incident shocked Australia. Here’s what we know
Women on flight from Qatar to Australia reportedly internally examined on tarmac after premature baby found in Doha airport bathroom

Paru depuis :
Qatar says those behind search of Australian women at Doha airport committed ‘illegal actions’ (2020-10-30)

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

2 commentaires à Qatar Airways : un examen gynécologique inapproprié

  1. Laurence Lloyd dit :

    Brrrr ! C’est odieux

  2. sandy39 dit :

    J’ai entendu à la Radio…

    N’y avait-il pas d’autres moyens pour trouver la Mère de ce bébé ?

    Parce qu’une mère qui vient d’accoucher, et bien, elle n’a pas bonne mine, pour ne pas dire, une sale gueule.

    On est blanche comme des linges, on ne met pas un pied devant l’autre ! On ne passe pas inaperçues !

    D’avoir subi des examens forcés, on ne va, encore, pas, se demander pourquoi, les femmes font le bordel, pourquoi, si souvent, elles montent, au Front…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>