Une autre tentative de rançonnage

Le 16 octobre 2020

Introduction

En février 2019, un pseudo-pirate informatique avait tenté de m’extorquer une rançon.

Entre autres, celui-ci déclarait avoir pris le contrôle de la caméra de mon ordinateur et avoir obtenu des images compromettantes alors je consultais des sites pornographiques.

Or, depuis des années, j’appose un collant opaque sur la caméra de tous mes appareils mobiles. Conséquemment, il était évident qu’il s’agissait d’un bluff.

Mon MacBook Air à Helsinki

À titre d’exemple, sur la photo ci-dessus, on peut voir le collant vert qui obstrue la caméra située juste au-dessus de l’écran de mon MacBook Air (cliquez la photo pour l’agrandir).

J’ai donc ignoré ce courriel et rien n’est arrivé.

Depuis, j’ai reçu trois autres courriels parfaitement identiques sauf quant au montant de la rançon et du compte bitcoin dans lequel je devais verser la somme exigée.

Mais voilà qu’hier, j’ai reçu un message différent.

Le voici.

La menace

Bonjour !
Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas un email formel, et malheureusement, ce n’est pas bon pour vous.
MAIS ne vous en faites pas, ce n’est pas la fin du monde. Je vais tout vous expliquer.

J’ai accès à vos appareils électroniques, les appareils qui font partie du réseau local que vous utilisez régulièrement.
Je surveille vos activités depuis plusieurs mois.

Comment est-ce que c’est arrivé ?
Vous avez visité des sites piratés qui avaient une vulnérabilité, et votre appareil a été exposé à mon logiciel malveillant (je l’ai acheté sur le Darknet, chez des spécialistes du domaine).
C’est un logiciel très complexe qui fonctionne comme un cheval de Troie. Il se met à jour régulièrement, et votre antivirus ne peut pas le détecter.
Le programme possède un enregistreur de frappes, il peut allumer votre caméra et votre microphone, et il peut envoyer des fichiers ainsi qu’ouvrir l’accès à votre réseau local.

Il m’a fallu du temps pour accéder aux données de vos autres appareils, et actuellement, j’ai accès à tous vos contacts et à vos conversations,
je sais où vous vivez, ce que vous aimez, vos sites préférés, etc.
Honnêtement, je n’avais rien en tête au départ et je voulais juste m’amuser. C’est un passe-temps.

Mais j’ai eu le COVID, et j’ai malheureusement perdu mon travail.
J’ai réfléchi à comment je pouvais utiliser mon passe-temps pour gagner de l’argent !
J’ai enregistré une vidéo de vous en train de vous masturber. Cette vidéo contient un écran séparé, vous pouvez facilement être reconnu, et on voit également ce que vous regardez.
Je n’en suis pas fier, mais j’ai besoin d’argent pour survivre.

Faisons un marché. Vous payez ce que je vous demande, et je n’enverrai pas la vidéo à vos amis, votre famille et à vos connaissances.
Ce n’est pas une blague. Je peux envoyer cette vidéo par email,
par SMS, sur les réseaux sociaux, et je peux même publier ça sur des journaux populaires (j’ai piraté certains de leurs administrateurs).
Vous pouvez donc devenir une “star” de Twitter ou de TF1.

Pour éviter ça, vous devrez m’envoyer 1500 EUR en Bitcoins sur mon wallet BTC : 12eSLZvCviRJcRe3k61pyjMJrmacBXuYUE

Si vous ne savez pas utiliser les Bitcoins, faites une recherche sur Bing ou Google pour découvrir comment acheter des Bitcoins.
Je supprimerai la vidéo dès que je recevrai l’argent. Je supprimerai également les logiciels malveillants de votre appareil, et vous n’entendrez plus jamais parler de moi.
Je vous donne 2 jours, je pense que c’est plus qu’assez. Le compte à rebours commencera à l’ouverture de cet email, et vous pouvez être certain que je vous surveille.

Une dernière chose :
Il est inutile de contacter la police puisque j’utilise TOR, il n’y a aucun moyen de tracer les transactions Bitcoin.
Ne me répondez pas (j’ai généré ce message dans votre compte en utilisant l’adresse d’un homme qui n’est pas lié de près ou de loin avec tout ceci). C’est impossible de remonter jusqu’à moi.

Si vous faites quelque chose de stupide, que vous ne suivez pas mes instructions, je partagerai immédiatement la vidéo. Bonne chance !

Du simple bluff

Encore une fois, ce petit malfaiteur s’est trahi en prétendant m’avoir filmé à mon insu.

Si vous recevez un message identique, sachez que c’est un faux. Ignorez-le et dormez en paix.

Sur le même sujet : Un pirate trop bavard

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>