Terres cuites péruviennes

Jusqu’au 13 avril prochain, le Musée Pointe-à-Callière — le seul musée d’archéologie au Canada — devait présenter l’exposition Les Incas… c’est le Pérou !.

Le sort en a décidé autrement.

À l’aide de trois-cents artéfacts, l’exposition était centrée sur la culture andine. Celle-ci ne fut dominée par les Incas que tardivement, peu de temps avant la conquête espagnole.

Avant eux, plusieurs cultures se sont succédé dans cette partie du monde à partir d’environ 1800 avant notre ère.

Les pièces en terre cuite ci-dessous ont été créées entre 100 et 600, à l’époque où brillaient les peuples Mochita et Nasca.

Vase peint à double goulot et anse-pont
Vase céphalomorphe
Vase céphalomorphe
Vase décoré d’un être mythique à langue en forme de serpent
Vases
Personnage endormi portant un petit sac à coca sur l’épaule gauche
Vase représentant un personnage assis
Personnage avec coiffe, cape, spectre, collier et grands disques d’oreilles

Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 25mm F/1.2
1re photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 500 — 25 mm
2e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 640 — 25 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/1,2 — ISO 400 — 25 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 250 — 25 mm
5e  photo : 1/80 sec. — F/1,2 — ISO 320 — 25 mm
6e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 640 — 25 mm
7e  photo : 1/80 sec. — F/1,2 — ISO 500 — 25 mm
8e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 400 — 25 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

4 commentaires à Terres cuites péruviennes

  1. sandy39 dit :

    Une sortie au Musée… Voilà qui change les Idées !

    Mais, Vous n’êtes pas en confinement ?

  2. sandy39 dit :

    Non, mais, sinon, je n’aurais pas trouvé juste…

    Et, je me demandais bien aussi, pourquoi, nous avions eu si peu de photos de cette nuit particulière…

    Je préfère le personnage endormi car le personnage à la coiffe me paraît peut-être un peu plus déterminé que fier !

    Et, je me demande, aussi, s’il n’y a pas eu un oubli dans votre texte : “plusieurs cultures se sont succédé…”

    Non, mais, je ne voudrais pas non plus vous vexer…

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Je vous félicite pour votre sens de l’observation; effectivement, j’ai publié peu de photos de la Nuit blanche parce que j’ai raté l’immense majorité des photos que j’y ai prises.

      Le lendemain, je n’en revenais pas d’avoir été si maladroit. Je ferai donc mieux la prochaine fois.

      Pour ce qui est du texte, je l’ai modifié de manière à le rendre plus explicite.

      Merci pour votre commentaire, ma chère sandy39.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>