La nébulisation du Covid-19 en parlant

Le 7 avril 2020

On sait depuis longtemps qu’il suffit de tousser ou d’éternuer pour émettre des milliers de gouttelettes capables de propager des infections.

Voilà pourquoi les autorités sanitaires recommandent de tousser ou d’éternuer dans le creux de notre coude.

De plus, en parlant, nous émettons des gouttelettes de salive (appelées postillons) qui, elles aussi, peuvent transmettre des maladies infectieuses.

Jusqu’ici, on croyait qu’en raison de leur taille, les postillons ne voyageaient pas très loin, tombant au sol assez rapidement.

D’où la distance sanitaire recommandée de 1,5 ou 2 mètres, selon les pays.

Selon une étude dont le rapport préliminaire a été rendu public le 2 avril dernier, quatre chercheurs de l’US National Institute of Health ont démontré que le simple fait de prononcer les mots ‘Stay Healthy’ génère des centaines de gouttelettes invisibles à l’œil nu.

Leur nombre est proportionnel à l’intensité de la voix. Leur taille suffit à transporter des milliers de virus.

Heureusement, un masque facial artisanal humide peut réduire totalement la quantité de microgouttelettes émises.

En temps normal, ces gouttelettes se composent essentiellement de salive et contiennent peu de sécrétions nasales ou pulmonaires.

Toutefois, lorsqu’on éternue ou qu’on tousse, la bouche est le passage obligé de l’air expulsé; elle se contamine alors soudainement de virus chez les personnes infectées en provenance de leur gorge ou de leurs poumons.

Chez ces personnes, on trouve alors un grand nombre de particules virales de Covid-19 dans la salive ‘buccale’ — ‘buccale’ pour la distinguer de celle qui tapisse la gorge — même si leurs glandes salivaires elles-mêmes ne sont pas un lieu de prolifération du Covid-19.

Références :
Audio Interview: Practical Measures to Help Prevent Covid-19
Coronavirus : la seule respiration pourrait suffire à transmettre l’infection à Covid-19
Coronavirus might spread much farther than 6 feet in the air. CDC says wear a mask in public
Could SARS-CoV-2 be transmitted via speech droplets?
COVID-19 Outbreak Associated with Air Conditioning in Restaurant, Guangzhou, China, 2020
Les mystères du Covid-19
Saliva spray during speech could transmit coronavirus
Turbulent Gas Clouds and Respiratory Pathogen Emissions

Paru depuis :
La COVID-19 peut se propager dans l’air, confirment les autorités sanitaires américaines (2020-10-06)

Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés au Covid-19, veuillez cliquer sur ceci

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>