25 ans de téléréalité au Québec

Le 17 décembre 2019


 
L’émission Pignon sur rue, présentée hebdomadairement sur les ondes de Télé-Québec, fut la première série de téléréalité au Québec.

Selon certaines sources, son premier épisode fut diffusé en 1994. On célèbrerait donc cette année son vingt-cinquième anniversaire.

L’idée était simple; on présentait le quotidien de sept jeunes partis des régions du Québec pour étudier à Montréal et qui avaient accepté d’être colocataires d’un même grand appartement sous l’œil de la caméra.

Chaque épisode présentait les faits saillants vécus par cette communauté virtuelle durant les sept derniers jours.

Les spectateurs assistaient au rituel de leur quotidien, les repas pris en commun, les conflits quant au partage des tâches domestiques, les sorties dans les bars ou les discothèques, les déceptions amoureuses, la recherche d’un emploi à temps partiel, le retour après les classes, etc.

J’ai conservé longtemps à l’esprit cette scène (de la quatorzième émission) où, à l’écart, Chrystian raconte comment son père a toujours été derrière lui à l’encourager. S’arrêtant pour y penser, il réalise l’amour inconditionnel de son père pour lui, un amour dont il prend soudainement conscience au moment même où les mots lui sortent de la bouche… et se met à pleurer.

On accèdera aux émissions de la première année en cliquant sur ceci. Elles sont disponibles sur YouTube en résolution maximale de 640 x 480 pixels.

Pour célébrer ce 25e anniversaire, il serait intéressant de réaliser une émission spéciale qui nous présenterait ce qu’ils sont devenus.

Tel quel, Pignon sur rue demeure un document sociologique exceptionnel au sujet de la génération X québécoise.

Références :
Pignon sur rue
Vingt-cinq ans de téléréalité

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
>