Voyage à Helsinki : jour 15

Le circuit que j’ai l’intention d’effectuer aujourd’hui couvre une partie de la ville située au nord-est de la gare Centrale.

Après être arrivé à la gare, je prends le métro et descends à la station Sörnäinen.

Tout près se trouve le sauna Kotiharjun, fondé en 1928. À Helsinki, c’est le dernier sauna public à cheminée, c’est-à-dire alimenté par un feu de bois.

Dans un texte séparé, j’aurai l’occasion de revenir sur la place du sauna dans la culture finlandaise : il y en a plus de deux millions dans ce pays de 5,5 millions d’habitants, dont trois sur mon chemin aujourd’hui.

Pour l’instant, je me contenterai de dire que le sauna Kotiharjun est un endroit parfaitement respectable. Si je ne vous montre pas la photo que j’ai prise de sa façade, c’est que l’édifice est en réparation.

Intérieur de la bibliothèque de Kallio

Non prévue au programme, la bibliothèque de Kallio est sur mon chemin vers l’église de ce quartier. Intrigué par cet édifice construit en 1912, je décide d’y entrer.

L’intérieur lumineux est décoré au pochoir dans la version finlandaise de l’Art nouveau (ou Style romantique national).

La partie sud de l’édifice est carrée. On y trouve les rayons de livres, disques compacts et vidéos.

La partie nord est constituée d’un atrium circulaire, abondamment fenêtré, qui sert de salle de lecture.

Autour de cet espace, le premier étage prend l’aspect d’une mezzanine consacrée à la consultation des périodiques; de larges tables individuelles sont conçues pour étaler les quotidiens.

Côté oriental de l’église de Kallio

De toutes les églises luthériennes de la ville, ma préférée est celle du quartier de Kallio, d’une capacité de 900 personnes.

Elle est située au sommet d’une colline étendue, haute d’une trentaine de mètres. Son clocher ajoute 64 mètres supplémentaires sur le niveau de la mer.

Quotidiennement, à midi et 18h, son carillon joue un air composé spécialement pour lui par Sibelius.

Alors que le style romantique national triomphait à Helsinki, ce temple fut achevé en 1912 selon les plans de Lars Sonck.

L’édifice a un côté brut et sauvage particulièrement évident à l’extérieur du chœur. La façade est décevante.

Intérieur de l’église de Kallio

L’intérieur est d’un exquis raffinement, discrètement décoré de motifs floraux rehaussés de dorure. Ceux-ci sont réalisés au pochoir ou creusés dans la pierre.

C’est un peu l’équivalent luthérien de l’église catholique Saint-Léopold-du-Steinhof de Vienne.

Chez Silvoplee

En descendant la colline vers le sud, sur la rue Toinen linja, on trouve le buffet végétarien Silvoplee. En tant que francophone, je ne peux m’empêcher de penser que phonétiquement, cela ressemble à ’S’il-vous-plait’.

Une trentaine de mets sont offerts. Afin de préserver les nutriments, 55% des aliments n’ont pas été chauffés au-delà de 40°C. Soixante pour cent des ingrédients sont organiques.

Sans soupe, le buffet coute 22,8€ du kilo.

Pour ne rien vous cacher, je ne suis pas de ceux qui salivent à l’idée de manger une tranche de rôti de tofu.

J’ai pris un peu de tout (pour 10,8€) avec l’idée de laisser ce que je n’aimerais pas. Pourtant, j’ai trouvé tout bon, sauf le fruit orangé au premier plan sur la photo ci-dessus, très amer.

Chez Silvoplee

La clientèle est principalement jeune. On y vient pour manger (évidemment), discuter et travailler à l’ordinateur.

Pour emporter, on vend des produits alimentaires et des cosmétiques bio, de même que le livre des recettes de Silvoplee (à 22,8€).

Plage Tokai de la baie du Zoo
Baie du Zoo

Puisque je suis à quelques pas de la Baie du Zoo (Eläintarhanlahti) et de sa plage, je décide de longer le rivage vers l’est.

Buffet Juttutupa

Sur mon chemin, je rencontre un buffet installé dans un édifice construit de 1906 à 1908 par l’Association des travailleurs d’Helsinki. Dès le départ, un restaurant s’y trouvait sous le même nom de Juttutupa. De nos jours, on peut encore y voir la ‘Table des révolutionnaires’ où Lénine se serait attablé.

Le long de la baie Kaisaniemi
Le long de la baie Kaisaniemi
Le long de la baie Kaisaniemi

La baie du Zoo n’est que la partie le plus profonde de la baie de Kaisaniemi.

Le long de sa rive, on peut constater la propreté de la capitale et son souci de bien ordonner les espaces communs entre piétons, cyclistes et automobilistes.

J’y rencontre également le SaunaShip, un sauna maritime que des groupes peuvent louer pour effectuer des excursions dans l’archipel d’Helsinki. Facultatives sont la restauration à bord et les escales sur les iles dotées d’équipements sportifs.

À l’embouchure de la baie se trouve un autre sauna, appelé Kulttuurisauna, ouvert de 16h à 20h (ou 21h) du mercredi au dimanche. Mixte (mais séparément), il regroupe plusieurs saunas individuels où un maximum de trois personnes du même sexe sont admises. La consommation d’alcool y est interdite.

Au parc Näkinpuisto

Vers le nord, afin de rejoindre la rue Hämeentie — où circulent des tramways qui m’amèneront à la gare Centrale — je croise ce parc réservé à de jeunes sportifs.

Bref, cette journée donne un aperçu de l’art de vivre des Finlandais.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (1re, 3e, 8e et 9e photos), M.Zuiko 25 mm F/1,2 (4e photo) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
 1re photo : 1/200 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 7 mm
 2e  photo : 1/1600 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
 3e  photo : 1/60 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 14 mm
 4e  photo : 1/800 sec. — F/3,5 — ISO 200 — 25 mm
 5e  photo : 1/400 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
 6e  photo : 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
 7e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
 8e  photo : 1/1250 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 9 mm
 9e  photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 14 mm
10e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 15 mm
11e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 16 mm
12e  photo : 1/400 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :