Voyage à Helsinki : jour 9

Puisqu’on annonce de la pluie en fin de semaine et qu’il fait encore ensoleillé aujourd’hui, je décide de visiter des sites touristiques ‘extérieurs’.

Baie de Kaisaniemi

L’entrée du Jardin botanique se fait par son côté nord. Pour y aller, on longe la baie de Kaisaniemi. Quelques Finlandaises y pratiquent iici la planche à pagaie, un sport très populaire à Helsinki.

Jardin botanique

La moitié orientale du jardin botanique est un agréable parc boisé où des Finlandais viennent fuir la chaleur.

C’est dans la partie occidentale qu’on trouve les serres auxquelles on accède en acquittant un prix d’entrée de 7€.

On y présente des plantes bien identifiées, regroupées selon le climat. Le tout est un peu encombré.

À l’extérieur sont aménagées des plantes-bandes de fleurs exposées au soleil.

Ceux qui ont eu l’occasion de visiter d’autres Jardins botaniques (par exemple, celui de Montréal) risquent d’être déçus.

Musée de la maison du Commandant des pompiers

Sur un promontoire à l’est du Jardin botanique, au 12 de la Kristianinkatu, on trouve le musée de la maison du ‘Burgher’ (ou ‘Commandant des pompiers’).

Le musée est aménagé dans une maison bourgeoise acquise en 1859 par Alexander Wicklom, alors responsable du Service des incendies.

Les deux bâtiments qui font partie du musée sont les seules maisons anciennes en bois à Helsinki qui sont situées sur leur lieu d’origine.

L’accès au musée et la visite guidée en anglais sont gratuits.

L’ameublement d’origine des deux maisons (partiellement conservée) a été complété par des meubles d’époque.

On y apprend que si les rues anciennes de la ville étaient si larges, c’est afin de prévenir les incendies; les maisons étaient généralement en bois et les saunas familiaux étaient omniprésents. Cette distance permettait d’isoler un pâté de maisons des autres environnants.

De plus, ce qu’on voit dans le coin supérieur droit de la photo ci-dessus, ce ne sont pas des haltères, mais des pains de seigle.

On les fabriquait en lot et on les suspendait dans la cuisine pour les soustraire à la vermine et aux rongeurs. Évidemment, les derniers pains, devenus secs et durs, étaient consommés avec de l’eau pour les attendrir.

La visite de ce musée très intéressant est recommandée.

Ile de Tervasaari

En traversant un pont pédestre, on accède à l’ile de Tervasaari.

C’est une ile boisée en forme de croissant. Non soumise à l’action des marées, l’eau de sa baie est stagnante. Ce qui fait que sa plage de sable fin est peu utilisée pour la baignade. On y vient donc pour des bains de soleil.

Pont de Rakkaudensilta

Puis j’emprunte le pont pédestre de Rakkaudensilta (ou pont de l’Amour) pour atteindre la grande ile de Katajanokka.

Cathédrale d’Ouspenski

C’est sur le promontoire situé à l’ouest de cette ile que fut construite en 1868 la cathédrale orthodoxe d’Ouspenski.

Les messes du samedi à 18h et du dimanche à 10h permettent d’entendre les somptueux chœurs à la russe qui résonnent dans les hautes voutes de l’édifice.

Allas Sea Pool

Je ne connais aucune autre capitale au monde qui permet la baignade à longueur d’année dans des piscines extérieures chauffées situées à quelques minutes du centre-ville.

Aux innombrables plages gratuites de la capitale, pourquoi paie-t-on 14€ pour aller au Allas Sea Pool ?

Parce que l’eau y est propre. Et aussi parce que cet endroit est un complexe qui comprend piscines, douches, sauna, bistro et café, salles de déshabillage et casiers.

Des forfaits pour trois mois (120€) ou pour l’année (420€) sont disponibles.

SkyWheel Helsinki

À quelques pas se trouve la grande roue d’Helsinki. Je comptais y faire des photos aériennes de la capitale. Mais j’y ai renoncé lorsque j’ai vu que les vitres des cabines climatisées sont teintées.

Puis c’est le retour en train vers l’appartement.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (3e photo) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
1re photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 15 mm
2e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 14 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/4,0 — ISO 2500 — 7 mm
4e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 24 mm
5e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 22 mm
6e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
7e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
8e  photo : 1/5000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :