Recettes de La Mitaine

Cliquez pour agrandir

En 1902, les membres joliettains de l’Église presbytérienne (devenue depuis l’Église Unie) se construisent une chapelle à l’angle des rues Saint-Barthélemy et Saint-Antoine.

Chez ces Protestants, les ‘meetings’ sont l’équivalent des messes catholiques. Et leur ‘Meeting House’ (salle de réunion) fut appelée phonétiquement La Mitaine.

Enfant, ma mère fut grondée pour être entrée dans La Mitaine, attirée par la curiosité.

À l’époque, on croyait qu’il était péché d’aller dans un endroit pareil puisqu’il s’agissait d’un lieu de perdition, c’est-à-dire d’un endroit où un Catholique courrait le grave danger de perdre son âme.

On ignore si, à son décès, ma mère portait encore les stigmates de cette imprudence juvénile…

En novembre 1970, les membres de l’Association des dames de l’Église Unie de Joliette décidaient de publier un recueil de leurs meilleures recettes sous forme d’un cahier à anneaux de cent-vingt-deux pages.

Et comme rien n’est plus précieux qu’une recette, chacune d’elles est ‘signée’ de son auteure. Ce qui nous permet de voir que la communauté protestante de Joliette était composée autant de Francophones que d’Anglophones.

Guidées par leur esprit d’entreprise, ces femmes obtinrent le financement des commanditaires régionaux suivants : le fabricant de pneus Firestone, le fabricant de pièces d’acier-manganèse Amsco (American Magnesium Steel Co.), la mercerie Gordon Battah et la papetière Scott de Crabtree.

La Mitaine sera acquise en 1988 par un organisme sans but lucratif ayant pour mandat de promouvoir la création, la production et la diffusion d’évènements culturels.

Parmi les biens hérités de ma mère se trouve un exemplaire en mauvais état de ce recueil de recettes, vieux de près d’un demi-siècle.


Soupes :
Gaspacho
Potage à la grecque
Soupe aux légumes

Mets :
Côtelettes de porc sur riz
Macaroni italien
Pâté chinois ‘à la Mitaine’

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

2 commentaires à Recettes de La Mitaine

  1. sandy39 dit :

    Je suppose que dans ce recueil de recettes, les quantités sont exprimées en millilitres et avec des cuillères à thé… Oui, j’avais vu : vous m’avez changé mes cuillères à café… De toute façon, je ferai la Révolution de l’orthographe… au moins, Ici, sur ce Blogue !

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Le recueil des recettes de La Mitaine a été écrit avant que le Canada adopte le système métrique.

      Les mesures sont donc en mesures impériales; cuillerées, tasses, onces, livres.

      Désolé pour la cuillerée à thé au lieu de cuillerée à café. J’ai corrigé le texte pour le rendre conforme à votre volonté.

      Merci pour ce commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :