Trois orchidées blanches

Paphiopedilum F.C.Puddle FCC/RHS
Rhyncholaelia glauca
Amesiella philippinensis

Sur les 30 000 espèces d’orchidées connues dans le monde réparties en 750 genres, le Jardin botanique en possède 4 000 espèces issues de 276 genres.

Cette collection comprend des espèces indigènes qui poussent dans le Jardin du sous-bois et d’autres, importées, que le Jardin botanique présente en rotation dans une de ses serres, conçue à cette fin.

En voici trois, à peu près blanches, de trois genres différents, photographiées plus tôt cette semaine.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 25mm F/1,2
1re photo : 1/250 sec. — F/1,2 — ISO 200 — 25 mm
2e  photo : 1/1600 sec. — F/1,2 — ISO 200 — 25 mm
3e  photo : 1/200 sec. — F/1,2 — ISO 200 — 25 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

2 commentaires à Trois orchidées blanches

  1. sandy39 dit :

    Sont-elles pâles de nature, ayant passé l’hiver au Jardin ou serait-ce Vous qui les auriez rendu un peu pâlottes ?

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Contrairement à notre peau qui se pigmente à la suite de l’exposition au soleil et qui pâlit lorsqu’elle en est privée (notamment l’hiver), la coloration des fleurs est due à des pigments végétaux dont certains sont sensibles à l’exposition solaire.

      Si certaines fleurs conservent bien leurs couleurs tout au cours de la floraison, d’autres se décolorent partiellement. Bref, une fleur n’est jamais plus colorée en fin de floraison qu’à ses débuts.

      S’il m’arrive de modifier l’arrière-fond de certaines photos de manière à mettre davantage en vedette une fleur ou un papillon, j’essaie d’être le plus fidèle possible à l’aspect du sujet principal de ces photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :