Les feux d’artifice de l’Espagne à Montréal, le 12 juillet 2014

 

 
Sous le thème d’Il était une fois…, les artificiers espagnols Pirotecnia Caballer représentaient hier soir leur pays à la compétition internationale des Feux Loto-Québec.

De toute évidence, nos amis n’y sont pas venus simplement dans le but d’y participer mais avec l’intention bien ferme de gagner.

De la première seconde à la dernière, les feux de l’Espagne furent colorés et variés, collant parfaitement à la trame musicale (qu’on entend peu dans ma vidéo), et plein d’invention. Bref, des feux exceptionnels.

Vont-ils repartir avec l’or, l’argent ou le bronze ? Il est trop tôt pour le prédire, mais l’Espagne vient ici de placer la barre très haute pour les autres pays en compétition. Puissent-ils relever ce défi pour notre plus grand bonheur…

Détails techniques de la vidéo : Appareil photo Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12mm F/2,0.

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

6 commentaires à Les feux d’artifice de l’Espagne à Montréal, le 12 juillet 2014

  1. Marsolais dit :

    Je savais que les feux d’artifices aussi beaux soient-ils, sont toxiques pour l’environnement en laissant une multitude de particules, métaux et gaz dans l’air suite à la combustion des différentes fusées; par contre, la France utiliserait des produits moins polluants. Qu’en est-il des pièces utilisées ici ?

    Nous avons eu le Grand Prix il y a quelques semaines puis ces feux … Ce sont les compagnies pharmaceutiques qui doivent être contentes …

  2. sandy39 dit :

    MAUVAIS POUR NOTRE ETRE ?…

    Je suis incapable de répondre si la France utilise des produits moins polluants.

    Je vais finir par désapprouver les Feux d’Artifice car ils coûtent cher de s’envoyer en l’Air, en polluant l’Atmosphère… et, en plus, s’ils sont mauvais à la Santé !

    Nous attendons, donc, le discours de J.Pierre, pour connaître leurs méfaits… s’il y en a !

    POUR UN FEU BRILLANT DE SANTE !

  3. Gaz de combustion à l’issue des feux

    Vous avez toutes deux raison. Il suffit de retrouver là où le vent emporte les gaz de combustion libérés par les feux pour sentir la forte odeur d’anhydride sulfureux et comprendre que les feux, c’est très joli, mais c’est aussi très chimique.

    Tout comme le plomb et les métaux toxiques servant à fabriquer les tubes de couleur utilisés par les peintres, les artificiers ont élevé les spectacles de feux d’artifice au rang d’œuvres d’Art en dépit de leur dangerosité et de leur toxicité.

  4. sandy39 dit :

    POUR UN FEU DANS UNE VIE…

    TOUTES DEUX : Pourquoi Marsolais, c’est une Fille ?

    J’attendais au moins tout ça, un discours éclatant de Santé.

    Mais, il faut de loin, garder le Feu et la Flamme qui brillent en Nous ; celui qui se fait une Vraie Santé, Ici, jour après jour, en silence, sans faire de bruit…

    Avec les années, il y a longtemps que je vous ai donné le mien -le Feu- qui brille en Moi… Si j’ai laissé des traces de mon passage, je traîne depuis tout ça, mon Fantôme sur les ondes !

    Quel Feu d’Artifice pour un Nouveau Monde !

  5. sandy39 dit :

    SUR L’EVEIL D’UN SOURIRE…

    Un sourire vaut-il mieux que des points de suspension ?

    Je crois qu’il provoque les mêmes effets que l’éclat d’un Feu d’Artifice…, et il coûte moins cher !

    Finalement, j’en conclus qu’un sourire n’est, ni plus ni moins, la plus belle Image du Feu d’Artifice qui sommeille en Nous, quand toutes les conditions sont réunies pour le faire éclater…

    Jacynthe : c’est un joli prénom.

    Le 39 : c’était juste pour localiser mon Fantôme ; enfin, pour garder les pieds sur mon lopin de terre !

    Ici, chacun peut m’appeler Sandy, c’est aussi très joli !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :