Dans les jardins Yu de Shanghai

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Depuis mon retour de vacances, je traite les photos que j’ai prises cet automne à Shanghai. Cependant, trois ou quatre milles photos, c’est long. J’en fais environ vingt-cinq quand j’ai congé : cinq à huit, le soir, au retour du travail, en écoutant les films enregistrés durant mon absence sur mon terminal Illico. Certains jours, rien du tout. Bref, j’en ai pour des mois.

À chaque fois, je revis mes vacances. Mon écran d’ordinateur devient une fenêtre au travers de laquelle, des instants figés de mes vacances réapparaissent.

Avant-hier, je suis tombé sur celle-ci. Ce fut le coup de foudre. Aussitôt, j’en ai fait mon fond d’écran sur mon Mac. Et comme je ne m’en lasse pas, j’ai décidé de la partager avec vous qui visitez ce blogue.

La photo a été prise dans le plus extraordinaire jardin que j’ai visité en Chine, soit les jardins Yu, situés dans le quartier de la Vieille ville de Shanghai. J’aurai l’occasion de vous en reparler une autre fois.

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 1/100 sec. — F/3,5 — ISO 125 — 14mm

Note : Pour voir le diaporama duquel cette photo est extraite, cliquez sur ceci.

Dans les jardins Yu de Shanghai
Votre évaluation :

2 commentaires à Dans les jardins Yu de Shanghai

  1. Elissadenoch dit :

    Merci pour cette photo et l’explication… c’est absolument sublime !Merci pour ce régal des yeux… Puis-je demander quel est votre nouveau blog, à moins d’avoir mal lu, je n’ai pas vu l’adresse de ce nouveau blog. Etant donné que vous faites vraiment des choses de qualité, y jeter un oeil me ferait plaisir. Et je suis sûre de ne pas être la seule… Encore merci!

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Le nouveau blogue dont il y est question dans le billet « Cadeau pour un premier anniversaire », c’est celui que vous lisez actuellement (et qui n’avait donc qu’un an à l’époque).

      À la lecture du texte originel de ce billet, je me rends compte qu’il était de nature à induire en erreur le lecteur à ce sujet. En conséquence, je l’ai modifié rétroactivement afin de le rendre plus évident.

      Je m’excuse donc de cet imbroglio et je vous suis reconnaissant pour m’avoir permis de réaliser que ce billet n’était pas suffisamment explicite.

      Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :