Saint-Georges et le dragon

Le 25 février 2010
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

J’aime bien cette sculpture d’August Karl Eduard Kiss (1802–1865) située dans le quartier Alexanderplatz-Nikolaiviertel de Berlin. En fait, j’aime sa mise en scène; le cheval horrifié, le dragon monstrueux qui, après avoir planté ses griffes dans la poitrine du cheval, s’apprête à frapper le cavalier, et ce dernier, impassible et déterminé, certain de sa victoire.

Détails techniques : Canon Powershot G6 — 1/60 sec. — F/28 (??) — ISO 50 — 14 mm

Avez-vous aimé ce texte ?

Prière de choisir un nombre d’étoiles.

Moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez la première personne à voter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :
>