Voyage à Porto : jour 2

Brume matinale

Malgré que mon studio soit situé un peu en hauteur, à environ 1,5 km de la rivière qui traverse Porto, cette deuxième journée du voyage s’est levée dans la brume.

La photo animée ci-dessus montre successivement la cour arrière de mon studio à 7h56 et à 10h36.

Calades de la rue Santa Catarina

Après des achats à l’épicerie et le repas du midi au studio, je débute ma visite de la ville vers 13h30 en descendant la rue Santa Catarina.

Tout comme la rue Sainte-Catherine de Montréal, il s’agit de la plus importante rue commerciale de la ville. Avec la différence qu’elle est piétonne et que ses trottoirs sont pavés de calades, ces petits cubes de calcaire blanc et de basalte noir avec lesquels on crée des motifs géométriques.

Centre commercial La Vie

Après un peu de lèche-vitrine au centre commercial La Vie (sans grand intérêt)…

Capela das Almas

…je visite la Capela das Almas.

Construite au XVIIIe siècle, cette Chapelle des Âmes est recouverte d’azuléjos créés par le céramiste Eduardo Leite en 1929.

Ils décrivent des scènes de la vie de saint François d’Assise et de sainte Catherine.

Intérieur de la Chapelle des Âmes

L’intérieur néoclassique est meublé d’un maitre-autel et de cinq autels latéraux d’une grande sobriété.

À quelques pas se trouve le centre commercial Via Catarina, plus grand et plus chic que La Vie.

Intérieur du centre commercial Via Catarina

C’est au dernier étage qu’on a placé les restaurants, égayés de façades de style ancien.

Intérieur du Majestic Café

À la fin du quadrilatère suivant, on peut voir une des attractions les plus prisées de Porto, le Majestic Café.

C’est attablée à ce restaurant Art Nouveau que l’auteure J.K. Rowling a écrit le premier tome d’Harry Potter.

Tout comme Le Train Bleu de Paris, le Majestic Café fut construit au début du XXe siècle et considéré comme démodé quelques décennies plus tard.

Laissé à l’abandon pendant une quinzaine d’années, il fut l’objet d’une restauration réussie et rouvert au public en 1994.

Détail du maitre-autel de l’Igreja de Santo Ildefonso

Un peu plus au sud, on rencontre l’église Saint-Ildefonse de Tolède, dédié à ce saint espagnol.

Plus imposante que la Capela das Almas, la façade de cette église est également décorée de magnifiques azuléjos créés ici par le céramiste Jorge Colaço en 1931.

L’intérieur hexagonal est décoré d’un maitre-autel et de quatre autels latéraux en bois doré (qu’on appelle talha dourada), de vitraux modernes et de toiles qui mériteraient d’être nettoyées.

Le contraste est grand entre la finesse du détail des autels et la statuaire religieuse, d’un intérêt limité.

En revenant sur mes pas sur la rue Santa Catarina, je fais un détour sur la rue Passos Manuel afin de visiter le café-concert Maus Hábitos situé au troisième étage d’un stationnement étagé de style Art déco.

Durant le jour, c’est un café où se rencontre une clientèle de jeunes adultes. Tard en soirée, quatre ou cinq fois par semaine, il se transforme en salle de danse ou de concert. C’est accessoirement un lieu d’exposition.

En parcourant cette rue vers l’ouest, je me rends à la Praça da Libertade (Place de la Liberté) puis je rentre à pied au studio où je prends le repas du soir; soupe, lapin et, comme dessert, une tartine de confiture à la framboise.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (4e et 5e photos), M.Zuiko 25 mm F/1,2 (8e photo) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
1re photo : 1/200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
2e  photo : 1/5000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 17 mm
3e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
4e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 10 mm
5e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 1000 — 10 mm
6e  photo : 1/1000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 28 mm
7e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 14 mm
8e  photo : 1/60 sec. — F/1,2 — ISO 800 — 25 mm


Pour lire tous les comptes-rendus du voyage à Porto, veuillez cliquer sur ceci.

Voyage à Porto : jour 2
5 (100%) 1 vote

2 commentaires à Voyage à Porto : jour 2

  1. sandy39 dit :

    OBJECTIF SPECIAL ?

    Je n’avais encore jamais vu ça : nous passons de la brume au soleil… sans rien faire ! Il est où le Phénomène et son mode d’emploi ?

    Harry Potter : nous les possédons tous, à la maison et, je devrais les lire, d’après ma fille… Sinon, je n’ai encore jamais fait ça, écrire au Bistrot… parfois, oui , en pleine nature, plus sur les bords du lac ou au beau milieu de nos forêts…

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Je suis très heureux que cela vous ait plu.

      Ce n’est pas parce qu’on est en vacances qu’on peut travailler négligemment. Au lieu de montrer deux photos à la suite l’une de l’autre, je trouvais que le contraste était plus grand en superposant les deux images et en passant brusquement de l’une à l’autre.

      Pour ce faire, j’ai créé un GIF animé composé de ces deux images. Il me suffit ensuite de déterminer le temps d’affichage pour chacune d’elles et de préciser que le tout soit montré en boucle infinie.

      Astucieux, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :