L’objectif Helios 40-2 85mm F/1,5 sur appareil m4/3

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La compagnie russe KMZ fabrique un objectif manuel de 85mm sous le nom d’Helios 40-2. La version pour Canon EOS porte le nom d’Helios 40-2-C tandis que celle avec une monture pour Nikon F est l’Helios 40-2-N. Dans le texte qui suit, pour des raison de simplicité, cet objectif sera appelé Helios 85mm.

Fabriqué de métal et de verre, l’Helios 85mm pèse 951,8g lorsque combiné avec son adaptateur pour appareil m4/3.

À ouverture maximale du diaphragme, cet objectif manque de netteté. C’est seulement à partir de F/4,0 que la netteté devient excellente.

Ce qui nous amène à la question suivante : Pourquoi se procurer un objectif manuel de 85mm qui pèse près d’un kilo et qui n’est net qu’à partir de F/4,0 quand nous avons déjà l’objectif M.Zuiko 75 mm, à mise au point automatique, qui pèse trois fois moins et dont la netteté est remarquable, même à ouverture maximale de F/1,8 ?

C’est qu’à ouverture maximale, l’Helios 85mm crée des photos dont le bokeh est extraordinaire.

Le « bokeh » — qu’on prononce « beau quai » — est le flou d’arrière-plan d’une photographie permettant d’attirer l’attention sur le sujet principal. Plus il est crémeux, plus il est réussi.

Non seulement celui de l’Helios 85mm est-il crémeux, mais tout ce qui scintille à l’arrière-plan forme un tourbillon de taches lumineuses autour du centre de l’image, c’est-à-dire autour du sujet principal.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le résultat est habituellement une image empreinte de douceur, où le sujet principal est nimbé d’une aura romantique.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Ce style de photographie est aux antipodes des goûts contemporains, où la qualité d’une photo se juge d’abord et avant tout par sa netteté.

Toutefois, ce tourbillon de taches lumineuses ne s’obtient qu’à ouverture maximale et lorsque le sujet principal est placé devant une multitude de sources de lumière. Cela peut être ce ciel qu’on aperçoit entre les branches ou des fleurs pâles qui se distinguent sur un feuillage foncé. Bref, tout grand contraste de lumière suffit.

Autrement, on obtient un bokeh sans ce tourbillon de taches, et sans l’avantage de la netteté du sujet principal.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Dans cet agrandissement, notez la semi-transparence des tiges des tulipes

Évidemment, on peut obtenir à la fois un bokeh crémeux et un sujet principal net en diminuant l’ouverture du diaphragme. Mais on perd alors toute possibilité de créer ce tourbillon de taches lumineuses qui fait tout l’attrait de cet objectif.

L’image ci-dessous est un agrandissement à 100% d’une partie d’une photo prise au Jardin japonais du Jardin botanique de Montréal. Elle montre tous les défauts de l’objectif; manque de netteté, halo autour des objets pâles et aberrations chromatiques.

Agrandissement à 100% d’une partie d’une photo

En plus de ces défauts optiques, l’Helios 85mm possède un certain nombre de défauts mécaniques.

En premier lieu, le lubrifiant de sa bague de mise au point est trop visqueux. C’est ainsi qu’on jugera préférable d’avancer ou de reculer, plutôt que d’essayer d’ajuster la mise au point manuellement.

De plus, la sélection de l’ouverture du diaphragme avec l’Helios 85mm est inutilement compliquée. Elle se fait en deux étapes plutôt qu’une.

À l’avant de l’objectif, l’Helios possède une bague sur laquelle sont gravées toutes ouvertures possibles, de F/1,5 à F/22. Il suffit d’aligner une ouverture — disons F/5,6 — avec le point rouge au-dessus pour qu’on ait alors déterminé la plage des ouvertures avec lesquelles on désire travailler, de F/1,5 à F/5,6.

On choisira une des ouvertures comprises dans cette plage en faisant glisser une autre bague gravée d’un point blanc.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le problème, c’est que dans la première des deux photos ci-dessus, alors que ce point blanc est sous F/5,6, c’est l’ouverture maximale (F/1,5) qui est choisie.

Par opposition, lorsque de point blanc est aligné avec l’autre point rouge (partiellement caché sous F/1,5) — comme c’est le cas dans la deuxième des deux photos ci-dessus — c’est l’ouverture minimale désirée (F/5,6) qui est sélectionnée.

Pour éviter tout imbroglio, l’idéal est de bloquer le diaphragme à une seule ouverture possible en alignant tous les points avec l’ouverture désirée (comme sur la première photo du texte).

En conclusion, si on accepte tous ses défauts — à la fois optiques et mécaniques — l’objectif manuel Helios 85mm permet de créer des photos uniques et spectaculaires.

Puisqu’il s’agit d’un objectif particulièrement lumineux, les jours ensoleillés, on prendra soin d’apporter un filtre à densité neutre afin d’éviter d’avoir des temps d’exposition tellement rapides qu’ils dépassent la vitesse de votre appareil.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les 1re, 9e et 10e photos) et Helios 85mm F/1,5 (les autres photos)
  1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 2000 — 40 mm
  2e  photo : 1/3200 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  3e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  4e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 125 — 85 mm
  5e  photo : 1/3200 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  6e  photo : 1/2500 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
  7e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 100 — 85 mm
  8e  photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 125 — 85 mm
  9e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 640 — 26 mm
10e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 26 mm


Pour voir tous les textes de ce blogue illustrés de photos réalisées avec cet objectif, veuillez cliquer sur ceci

Autres textes relatifs à des objectifs photographiques :
La photo 3D avec l’Olympus OM-D e-m5
L’hypergone M.Zuiko 8 mm F/1,8
L’objectif M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 : premières impressions
L’association du M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 et du multiplicateur de focale MC-14 en proxiphotographie
L’objectif M.Zuiko 60 mm Macro
Le Daguerreotype Achromat 64 mm F/2,9 Art Lens


Post-scriptum : Je me suis fait un fond d’écran avec la deuxième photo ci-dessus. Si la résolution de votre écran est la même que celle de mon ordinateur (1920 x 1200), vous pouvez obtenir ce fond d’écran en cliquant sur ceci

L’objectif Helios 40-2 85mm F/1,5 sur appareil m4/3
Votre évaluation :

Un commentaire à L’objectif Helios 40-2 85mm F/1,5 sur appareil m4/3

  1. sandy39 dit :

    Il est trop lourd et en plus il n’a que des défauts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :