Champ de pixels

 

 
Présentée l’hiver dernier à la Place des festivals, l’installation lumineuse Champ de pixels a déménagé cette année à la Place Émilie-Gamelin, à la sortie Berri-UQUAM du métro de Montréal.

L’installation est formée de plusieurs centaines de sources lumineuses DEL logées à l’intérieur de récipients de plastique en forme de corbeille à papier qui en diffusent la lumière. Chacune d’elles est dotée d’un détecteur de mouvement qui, lorsque déclenché, modifie la lumière du rouge au blanc pendant trois secondes.

La consommation quotidienne d’énergie de chaque ampoule est d’environ un watt : conséquemment, la dépense énergétique de l’installation n’est que de 400 watts par jour, soit moins que la consommation électrique du sapin de Noël de la Place Ville-Marie.

Cette année, Champ de pixels s’est doté d’un volet participatif. En effet, les visiteurs sont invités à pédaler sur l’un des cinq vélos Bixi mis à leur disposition et qui servent de dynamos aux lumières; en effet, pédaler pendant dix minutes permet aux lumières de la section qui dépend de ce vélo, d’accumuler de l’énergie pendant le double du temps.

Champ de pixels est une création d’Érick Villeneuve (de Novalux) et de Jean Beaudoin (d’Intégral) : elle sera visible jusqu’au 9 février 2011.

Référence :
Champ de pixels : un immense installation interactive

Champ de pixels
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :