L’argent de la corruption libérale

salon-prive

Le quotidien The Gazette publie aujourd’hui une nouvelle à l’effet qu’à l’époque où il était ministre de la Justice, Marc Bellemare a vu Franco Fava (un influent collecteur de fonds pour le Parti libéral du Québec) compter cinq piles d’argent lors d’un dîner dans le salon privé d’un luxueux restaurant italien de Québec : quatre piles en argent comptant et une pile de chèques. Selon Radio-Canada, les accusations de M. Bellemare seraient corroborées par un autre témoin.

Référence : The Montreal Gazette

L’argent de la corruption libérale
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :