Voyage à Helsinki : jour 10

10 août 2018

En raison du temps beau et chaud, je décide de visiter la forteresse de Suomenlinna.

Qualifiée à l’époque de ‘Gibraltar du Nord’, cette forteresse comprenait des éléments défensifs érigés sur plusieurs iles voisines.

Billetterie de la J-T Line

Pour s’y rendre, on doit emprunter une embarcation de la J-T Line dont la billetterie (ci-dessus) est située à la Place du Marché.

L’aller-retour coute 7€.

Billetterie de la J-T Line

Tout près du point d’arrivée, on trouve le musée de Suomenlinna (prix d’entrée de 8€). J’en recommande la visite principalement en raison du film de vingt-cinq minutes qu’on y présente en continu et qui explique très bien l’histoire de la forteresse.

Soupe de saumon et de pomme de terre

J’en profite pour prendre mon second mets au restaurant depuis mon arrivée à Helsinki, soit une soupe de saumon et de pommes de terre parfumée à l’aneth. Boulangé dans l’ile, le pain de seigle est sucré. L’addition comprenant le pourboire (comme c’est presque toujours le cas à Helsinki) : 13,5€, au Bastion Bistro. Très bon.

Construite en 1854, l’unique église était originellement orthodoxe. Elle fut attribuée au culte luthérien à l’indépendance. Dès l’origine, cette église était d’un dépouillement qui annonçait le modernisme.

Musée militaire

Au cout de 7€, on peut visiter un Musée militaire, ce que je n’ai pas fait (mon intérêt n’en justifiait pas le prix).

Fortifications sur l’ile de Susisaari

De retour au quai de l’ile de Suomenlinna, je prends le pont de bois pour traverser sur l’ile de Susisaari.

Lorsqu’on pénètre dans les sombres murs des fortifications — là où les canons tiraient leurs obus — la température baisse de manière soudaine et marquée.

C’est l’effet climatisant des épais murs de pierre. Ceux-ci accumulent la fraicheur de la nuit et la restituent à mesure que la température s’élève durant le jour.

Monument à Augustin Ehrensvärd

Au milieu de la Grande Place de l’ile se dresse le monument à Augustin Ehrensvärd (architecte de la forteresse).

Sur cette place se trouve également un musée à son nom, aménagé dans la résidence qu’il occupa.

Musée Vesikko

Plus au sud, sur la côte orientale de l’ile, on peut visiter le sous-marin finlandais Vesikko, utilisé au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Plage de Susisaari

Au même niveau, du côté opposé de l’ile, on trouve une plage de sable fin. L’eau du golfe de Finlande y est propre. Mais elle toujours froide.

À droite sur la photo, on peut voir une des deux cabines de bois mises à la disposition des baigneurs pour se changer. Sous l’arbre qui semble incliné vers l’eau se trouve l’unique douche.

Abris fortifiés de Susisaari

Au sud de la plage, on peut voir ces abris fortifiés.

Finalement, après cette longue randonnée, je rentre à l’appartement pour la nuit.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8
 1re photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
 2e  photo : 1/60 sec. — F/2,8 — ISO 5000 — 20 mm
 3e  photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 2500 — 34 mm
 4e  photo : 1/5000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
 5e  photo : 1/13 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 12 mm
 6e  photo : 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 19 mm
 7e  photo : 1/500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
 8e  photo : 1/1600 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
 9e  photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
10e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 24 mm

Voyage à Helsinki : jour 10
Votre évaluation :

Un commentaire

| Récit du voyage à Helsinki, Récits de voyage | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :