Chine — Deuxième journée à Xi’an

10 juin 2010

 

 
La vidéo débute par une vue en plongée, à partir de la fenêtre de ma chambre, de deux jeunes femmes qui, traversant en diagonale une intersection, y détourneront brièvement la circulation.

Notre première visite de la journée sera aux remparts de Xi’an, auxquels nous accédons par la Porte sud. Ceux-ci constituent l’un des plus grands systèmes défensifs militaires médiévaux existant dans le Monde. Larges de 14 mètres à leur sommet et de 18 mètres à leur base, ils forment un carré de 14 kilomètres de long.

Dans un parc industriel, nous faisons ensuite la visite d’une fabrique d’objets en jade (dans laquelle on vend également d’autres objets de luxe, comme de l’agate sculptée).

Après un repas du midi en ville, nous prenons la route en direction de l’armée de soldats en terre cuite. Découverte en 1974, cette armée date de plus de 2 200 ans et comprend plus de 10 000 soldats originellement polychromes. Ils sont situés dans la partie explorée du mausolée du premier empereur chinois.

Chacun des milliers de soldats en terre cuite est à la fois différent et semblable aux autres soldats de son rang. Il se distingue par de subtiles particularités; un chignon du même côté de la tête mais dressé un peu autrement, un col d’une couleur différente, un visage imberbe, un nez plus long, des sourcils plus fournis, etc.

Tous les ouvriers qui participèrent à l’édification du mausolée du premier empereur furent tués afin qu’ils n’en révélèrent pas les secrets. À la mort de l’empereur, ce dernier était tellement détesté qu’aussitôt que des paysans eurent trouvé son mausolée, ils saccagèrent tout ce qu’ils y trouvèrent. C’est donc dans cet état que les milliers de soldats de terre cuite y furent redécouverts.

De retour à Xi’an pour le repas du soir, alors que le reste du groupe organisé est demeuré à l’hôtel, un collègue et moi sautons dans un taxi afin d’effectuer une escapade nocturne au Temple de la Cloche et au Temple du Tambour, et nous mêler à la foule dans une petite rue commerciale où, pendant près d’une heure, nous serons les deux seuls Occidentaux présents.


Voir aussi : Liste des diaporamas de Chine

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Photos de Chine — 中国, Photos de voyage, Photos de Xi'an — 西安, Vidéos | Mots-clés : , , , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


L’armée en terre cuite du premier empereur

7 avril 2010
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Une petite partie seulement du Mausolée du premier empereur de Chine a été explorée. La Fosse No 1 de ce mausolée ressemble à un grand hangar : c’est sur ce site archéologique que furent découverts, en 1974, les premiers fragments de soldats en terre cuite. Depuis, on a déterré plus de dix milles de ces soldats dont un grand nombre ont été assemblés (photo ci-dessus).

Le paysan qui a fait cette découverte est devenu un héros national. Afin de le récompenser, lorsque les autorités chinoises lui ont demandé ce qu’il désirait le plus, celui-ci a déclaré souhaiter obtenir un emploi d’ouvrier. Pour lui, cela représentait une amélioration considérable de ses conditions de vie.

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 1/25 sec. — F/3,5 — ISO 400 — 14 mm

Cliquez ici pour voir la vidéo de laquelle cette photo est extraite.

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Photos de Chine — 中国, Photos de voyage, Photos de Xi'an — 西安 | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Un soldat en terre cuite

6 avril 2010
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

À l’origine, chacun des milliers de soldats en terre cuite était à la fois différent et semblable aux autres soldats de son rang. Un chignon du même côté de la tête mais dressé un peu autrement, un col d’une couleur différente, un visage imberbe, un nez plus long, des sourcils plus fournis et voilà, ce n’est plus le même homme.

C’est grâce à des traces de pigments trouvés dans les fissures de la terre cuite qu’on peut imaginer leur splendeur originelle. Parce que chacun de ces soldats grandeur nature était polychrome à l’époque.

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 1/10 sec. — F/5,6 — ISO 400 — 45 mm

Cliquez ici pour voir la vidéo de laquelle cette photo est extraite.

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Photos de Chine — 中国, Photos de voyage, Photos de Xi'an — 西安 | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Le mausolée impérial vandalisé

5 avril 2010
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le premier empereur de Chine unifia les poids et mesures, la monnaie et l’écriture. Il créa un gigantesque réseau routier en reliant sa capitale à toutes les provinces de l’empire.

Grand bâtisseur, cet empereur fut néanmoins un tyran. Près de dix pourcent de la population chinoise d’alors fut forcée de construire la Grande muraille, dans des conditions de travail telles que des milliers d’entre eux y trouvèrent la mort. De plus, tous les ouvriers qui participèrent à l’édification de son mausolée furent tués afin qu’ils n’en révélèrent pas les secrets.

À la mort de l’empereur, ce dernier était tellement détesté qu’aussitôt que des paysans eurent trouvé son mausolée, ils saccagèrent tout ce qu’ils y trouvèrent. C’est donc dans cet état (photo ci-dessus) que les milliers de soldats de terre cuite y furent redécouverts, par hasard, en 1974.

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 0,6 sec. — F/4,9 — ISO 400 — 25 mm

Cliquez ici pour voir la vidéo de laquelle cette photo est extraite.

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Photos de Chine — 中国, Photos de voyage, Photos de Xi'an — 西安 | Mots-clés : , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :