Les aliments causant de l’hyperacidité de l’estomac

10 juillet 2010
Grains de café

Les personnes atteintes d’ulcères digestifs ou simplement d’irritation gastrique doivent éviter les aliments susceptibles d’augmenter la production acide de l’estomac.

À part les lésions produites par certains médicaments — principalement l’Aspirine et les antiinflammatoires — les deux pires stimulants de la production d’acide chlorhydrique par l’estomac sont la cigarette et le café.

Précisons que ce qu’il y a d’irritant dans le café, ce n’est pas la caféine, mais plutôt les huiles volatiles du café. Donc le thé est permis, alors que le café décaféiné est défendu, tout comme le café ordinaire.

Loin derrière eux, viennent les épices (donc les mets italiens, les gommes, les menthes et les boissons du type Coca-Cola). Plus votre alimentation est fade et insignifiante, meilleure est-elle pour votre estomac.

Puis viennent les aliments cuits sur le grill. Non seulement la cuisson « sur l’charcoal » est-elle cancérigène, mais elle est aussi néfaste aux ulcéreux.

L’alcool est également défendu; le vin, la bière et les spiritueux. Désolé.

Déconseillé est aussi le pain de blé entier et, de manière générale, tous les aliments contenant de la farine de blé entier. Il est à noter que le pain brun de Mikes Submarine est littéralement du pain brun, c’est-à-dire du pain blanc coloré brun; ce n’est pas du pain à 100% de blé entier.

Quant aux autres céréales, elles ne sont pas défendues. L’avoine et l’orge sont, par exemple, très bons pour l’estomac.

Mais alors, qu’est-ce qu’on peut manger ? Tout le reste.

Les aliments riches en protéines sont très bons pour l’estomac : poissons, viandes (non-poivrées ni cuites sur le charbon de bois), et les produits laitiers (s’ils ne sont pas consommés en quantité excessive).

Les fruits et les légumes sont en principe neutres pour l’estomac. Ceci étant dit, le jus devraient être dilué de moitié avec de l’eau et le jus de pomme, exceptionnellement, devrait être évité.

Et les tomates ? Ne sont-elles pas acides ? Oui, mais pas autant que l’estomac. Toutefois, qui dit tomates, dit basilic ou estragon (des épices, donc défendues), Tabasco (défendu), etc. Les tomates seules pourraient être permises. Mais demeurez à l’affût de votre tolérance personnelle.

Pour terminer, chez une bonne partie des gens qui souffrent d’irritation digestive, la véritable cause est la contrariété retenue (en anglais : repressed anger). Ce n’est pas le stress proprement dit.

Par exemple, ce peut être l’employé victime d’un supérieur hiérarchique autoritaire et tatillon. Ce peut être, au contraire, le cadre aux prises avec un subalterne qui ne respecte pas ses directives pourtant explicites et ce, malgré une multitudes d’avertissements. Ce peut être la mère en conflit d’autorité avec son adolescente. Etc.

Plus la personne placée dans un tel contexte est extérieurement en parfait contrôle d’elle-même, plus — dans son for intérieur — elle aurait le goût d’étriper l’autre personne avec laquelle elle est en conflit, plus cette contrariété retenue fait en sorte qu’elle se mange littéralement l’estomac.

Malheureusement, en pareil cas, les correctifs ne sont pas aussi simples qu’au sujet des facteurs contributifs alimentaires que nous venons de voir.

Dans le cas particulier de ceux qui souffrent de reflux, je suggère la lecture du texte intitulé Le reflux gastro-œsophagien

Détails techniques de la photo : Olympus OM-D e-m5 mark II et objectif M.Zuiko 25mm F/1,2 — 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 1600 — 25 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 2.6 — Nombre de votes : 12

24 commentaires

| Science | Mots-clés : , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Dorade royale au Valois

21 mai 2010
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Règle générale, lorsqu’un plat du jour est accompagné de légumes, il n’en a qu’un dans les restaurants parisiens alors qu’il y en a habituellement deux dans ceux du Québec.

Voici ici une « Dorade royale, vinaigrette aux tomates séchées » au restaurant Le Valois de la rue Ontario à Montréal. Ce plat — le poisson le plus savoureux que j’aie eu l’occasion de manger — était accompagné de carotte, de panais, de têtes de violons, de brocoli, de chou-fleur, d’une purée de pomme de terre et d’une feuille de basilic : soupe ou salade, café ou thé, le tout pour $18,95 (environ 13 euros).

Détails techniques : Panasonic GF1, objectif Lumix 20mm F/1,7 — 1/250 sec. — F/1,7 — ISO 100 — 20 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Nourriture, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Teneur en vitamine K de certains aliments

21 mars 2010


 
Les personnes qui prennent certains médicaments pour éclaircir le sang doivent tenir compte de la teneur en vitamine K des aliments puisque cette vitamine fait le contraire, c’est-à-dire qu’elle favorise la coagulation (« Koagulation » en allemand, d’où son nom).

Les besoin quotidiens sont d’environ 45 mcg. Puisque cette vitamine résiste bien à la cuisson, dans le tableau ci-dessous, la teneur en vitamine K est valable pour cet aliment, qu’il soit cuit ou non. Précisons qu’il ne s’agit pas d’une liste des aliments à éviter ou d’aliments riches en vitamine K; les teneurs sont données à titre indicatif seulement. Car ce qui compte pour une personne qui prend du Coumadin, c’est d’éviter les variations importantes de vitamine K alimentaire.

En gros, les aliments riches en vitamine K sont le foie — en fait, probablement tous les viscères — les fromages, le lait non-écrémé, les légumes de la famille du chou (Brassicacées), la blette, les épinards, les feuilles de betterave, et les endives.

Légumes de la famille des Brassicacées
256 mcg Brocoli rave (100g)
109 mcg Chou blanc (100g)
  48 mcg Chou rouge (100g)
  34 mcg Chou chinois (Bok Choy) (100g)
  58 mcg Choucroute (100g)
  14 mcg Chou-fleur (100g)
140 mcg Choux de Bruxelles (100g)
705 mcg Chou vert frisé (kale) (100g)
250 mcg Cresson (100g)
542 mcg Cresson alénois (100g)
109 mcg Roquette (100g)

Autres légumes
  15 mcg Artichaut (100g)
  80 mcg Asperges (100g)
483 mcg Betterave, Feuilles de — (100g)
830 mcg Blette ou bette ou poirée (100g)
  14 mcg Carottes (100g)
  37 mcg Cèleri (100g)
  16 mcg Concombres avec pelure (100g)
230 mcg Endives (100g)
493 mcg Épinard (100g)
173 mcg Laitue, Feuilles vertes de — (100g)
  24 mcg Laitue Iceberg (100g)
  31 mcg Luzerne, Pousses de — (100g)
123 mcg Persil (deux cuillerées à soupe)
  47 mcg Poireaux (100g)
  26 mcg Pois verts (100g)
  16 mcg Poivrons rouges (100g)
  21 mcg Poivrons verts (100g)
  41 mcg Rhubarbe (100g)
    8 mcg Tomates (100g)

Épices
  12 mcg Basilic en poudre (une cuillerée a thé)
  11 mcg Origan en poudre (une cuillerée a thé)
  12 mcg Sauge en poudre (une cuillerée a thé)
  24 mcg Thym en poudre (une cuillerée à thé)

Huiles végétales
  17 mcg Huile de canola (une cuillerée à soupe)
    8 mcg Huile d’olive (une cuillerée à soupe)
  25 mcg Huile de soya (une cuillerée à soupe)

Fruits
  21 mcg Avocats (100g)
  16 mcg Bleuets (100g)
  20 mcg Mûres (100g)
  60 mcg Prunes (100g)
  14 mcg Raisins rouges ou verts (100g)

Noix
  35 mcg Noix d’acajou (100g)
  54 mcg Noix de pin (100g)
  13 mcg Pistaches (100g)

Viandes et produits laitiers
600 mcg Foie de porc (100g)
200 mcg Foie de boeuf ou de veau (100g)

Divers
  30 mcg Miso (100g)

Note : Les feuilles de thé vert sont riches en vitamine K. Toutefois cette vitamine n’est pas soluble dans l’eau. Donc une infusion de feuilles de thé vert — autrement dit, une tasse de thé totalement dépourvue de débris de feuilles — ne contient que des traces de vitamine K.

Par contre, le thé matcha — qui est une suspension de feuilles moulues de thé — est à éviter.

Détails techniques de la photo : 
Panasonic GF1, objectif Lumix 20mm F/1,7 — 1/160 sec. — F/1,7 — ISO 100 — 20 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 4.5 — Nombre de votes : 4

160 commentaires

| Science | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Liste des aliments riches en vitamine A

10 mars 2010

Seuil : Un jaune d’oeuf (590 U.I.)

Dans la monographie officielle de l’isotrétinoïne (Accutane®), il est recommandé d’éviter de prendre de la vitamine A. Or cette vitamine est présente en grande quantité dans les aliments qui suivent.

Légumes et fruits de couleur orange
16,350 U.I. Abricots secs (une tasse)
  2,700 U.I. Abricots crus (100 grammes)
  6,540 U.I. Cantaloup (1/2 cantaloup)
12,100 U.I. Carottes râpées (une tasse)
14,590 U.I. Citrouille (une tasse)
  8,610 U.I. Courge (une tasse)
  1,750 U.I. Jus de légumes (un verre de 250 ml)
  7,430 U.I. Macédoine (une tasse)
     830 U.I. Nectarine (une nectarine)
  8,910 U.I. Patate sucrée (une patate)
  1,320 U.I. Pêche (une pêche)

Autres légumes ou fruits
  3,750 U.I. Brocoli (une tasse)
  8,140 U.I. Chou vert frisé (une tasse)
14,580 U.I. Épinards cuits (une tasse)
  2,510 U.I. Melon d’eau/pastèque (une tranche)
     640 U.I. Pamplemousse rose (1/2 pamplemousse)
  2,670 U.I. Piment rouge (un piment)
  1,350 U.I. Tomate crue (une tomate – 150g)

Aliments contenant des jaunes d’oeuf
     870 U.I. Cossetarde au four ou flan (une tasse)
  1,600 U.I. Déjeuner instantané (une enveloppe)

Divers
30,280 U.I. Foie de boeuf (60 grammes)
     740 U.I. Huîtres (13 à 19 huîtres)
     950 U.I. Macaroni cuit au fromage (une tasse)
  1,333 U.I. Rognons de boeuf (100 grammes)
  1,080 U.I. Spaghetti à la sauce tomate (250 g)

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Science | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :