Quatre iris à crête

29 juin 2017

Originaires des régions tempérées de l’hémisphère Nord, les iris se caractérisent par leurs fleurs formées de trois sépales extérieurs retombants qui alternent avec trois pétales intérieurs dressés.

Dans le cas précis des iris à crête, les sépales dominent la physionomie de la fleur. Ils sont recouverts partiellement d’une étroite languette, appelée crête, à bout frisé (d’où leur nom).

En forme de pointe de lance, les pétales sont plus petits que les sépales.

Iris des marais
Iris fauve
Iris de Virginie ‘Lilac Dream’
Iris versicolore ‘Rougette’

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/1000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
2e  photo : 1/1600 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 73 mm
3e  photo : 1/800 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 100 mm
4e  photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 160 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


L’histoire de la Fleur de Lys

24 juin 2015
Iris des marais ‘Donau’

C’est au cours de la seconde croisade, en 1147, que le roi de France Louis VII le Jeune décida de faire d’une représentation stylisée de l’iris des marais (ou iris jaune), le symbole de la France.

On l’appela d’abord Flor de Loys, c’est-à-dire fleur du roi Louis. Prononcé « flore de lôhice » (en roulant le ‘r’), ce nom fut déformé au cours des siècles pour devenir « Fleur de Lys ».

Voilà pourquoi ce symbole héraldique n’a pas la forme en trompette caractéristique des lys.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Helios 85mm F/1,5 — 1/1600 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Histoire | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :