Les FrancoFolies de Montréal — le 15 juin 2017

16 juin 2017

Je me suis rendu sur le site des FrancoFolies plus tôt aujourd’hui afin d’assister à la version acoustique d’un condensé du spectacle Windigo d’Alexandre Désilets, dont la version symphonique a été encensée par la critique.

Paupière

Cela se passait sur la scène de la Zone Coors Light, précédé, de 17h à 17h20, du trio électro pop Paupière.

Alexandre Désilets

Effectivement, Alexandre Désilets a offert un spectacle raffiné, intense et intéressant.

Sébastien Lacombe

De 18h à 19h, la scène Bell de la Place des Festivals laissait la vedette à Sébastien Lacombe.

VioleTT Pi

De 19h à 20h, le festival présentait en soliste VioleTT Pi, dont les thèmes sombres sont allégés par ses présentations humoristiques.

De 20h à 21h, les festivaliers étaient sollicités par deux offres simultanées. D’abord…

Laurence Nerbonne

…la musique pop de Laurence Nerbonne, assistée de ses musiciens, ses jeunes danseurs et ses invités, sur la scène Ford et…

Amylie

…la musique pop d’Amylie sur la scène SiriusXM.

Tryö
Tryö

À 21h, débutait le grand spectacle de la soirée mettant en vedette le quatuor français Tryö.

Ce groupe se caractérise par le soin de son écriture aux préoccupations sociale, sa musique plaisante et une mise en scène composée de différents tableaux (comme on en a un aperçu ci-dessus).

Caballero & Jeanjass

Pendant ce temps, de 21h à 22h, sur la scène Urbaine, le duo belge Caballero & Jeanjass reprenait leur spectacle hip-hop/rap présenté deux jours plus tôt sur la même scène.

Fuudge

Toutefois, de 22h à 23h — soit pendant que Tryö présentait la seconde partie de leur grand concert — c’était le tour de Fudge, qualifié de groupe de ‘stoner grunge psychédélique’.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8
  1re photo : 1/125 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 56 mm
  2e  photo : 1/320 sec. — F/4,0 — ISO 1600 — 210 mm
  3e  photo : 1/400 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 140 mm
  4e  photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 125 mm
  5e  photo : 1/320 sec. — F/4,0 — ISO 1250 — 130 mm
  6e  photo : 1/320 sec. — F/4,0 — ISO 4000 — 175 mm
  7e  photo : 1/125 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 56 mm
  8e  photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 2500 — 120 mm
  9e  photo : 1/100 sec. — F/4,0 — ISO 5000 — 56 mm
10e  photo : 1/125 sec. — F/4,0 — ISO 1250 — 56 mm


Cliquez sur 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, pour consulter les reportages photographiques de l’édition des FrancoFolies de cette année-là.

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Culture, FrancoFolies, Musique | Mots-clés : , , , , , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Les FrancoFolies de Montréal — le 13 juin 2017

14 juin 2017

Mon appareil photo ayant rendu l’âme au soir du 12 juin, mon but a été de rentrer à la maison le plus tôt possible afin de trouver sur Kijiji quelqu’un qui, dans la région de Montréal, vendait le même appareil que le mien.

Heureusement, c’était le cas. J’ai donc contacté le vendeur tard cette nuit-là et le lendemain après-midi, je prenais l’autobus pour Pierrefonds.

Pour la somme de 300$, j’ai donc fait l’acquisition d’un Olympus OM-D e-M5 d’occasion. Mon ancien était gris et noir; mon nouveau est entièrement noir.

J’ai quitté le domicile du vendeur à 18h45 et je suis arrivé sur le site des FrancoFolies vers 20h40.

Au cours des quinze premières minutes, toutes mes photos étaient ratées. Puis, en configurant l’appareil de la manière à laquelle j’étais habitué, tout a bien fonctionné.

Baptiste-W. Hamon

Sur la scène SiriusXM, le Français Baptiste-W. Hamon présentait son répertoire folk.

Féfé

Pendant ce temps, sur la scène Ford, son compatriote Féfé donnait un des meilleurs spectacles de rap que j’ai vus à ce jour.

Bernard Adamus et ses musiciens

À partir de 21, la Place des Festivals accueillait Bernard Adamus et ses musiciens devant une foule conquise à l’avance.

Près de l’endroit où je me trouvais, trois gaillards connaissaient par cœur toutes les paroles de ses chansons, ce qui est peu dire.

Caballero & Jeanjass

Pendant ce temps, de 21h à 22h, sur la scène Urbaine, le duo belge Caballero & Jeanjass présentait leur spectacle hip-hop/rap.

Marvin Jouno

Toujours durant le spectacle de Bernard Adamus, mais cette fois de 22h à 23h, c’était sur la scène SiriusXM que le Breton Marvin Jouno faisait connaitre son répertoire de musique alternative.

À 23h, les festivaliers étaient sollicités par deux offres concurrentes.

Teddy the Beer

D’abord les rappeurs Teddy the Beer + Funkyfalz sur la scène Urbaine…

Les Indiens

…et le groupe mi-heavy métal mi-psychédélique Les Indiens sur la scène Ford, que j’ai quittés tôt pour rentrer chez moi.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/60 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 95 mm
2e  photo : 1/160 sec. — F/4,0 — ISO 6400 — 210 mm
3e  photo : 1/125 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 56 mm
4e  photo : 1/200 sec. — F/4,0 — ISO 6400 — 77 mm
5e  photo : 1/250 sec. — F/4,0 — ISO 5000 — 210 mm
6e  photo : 1/80 sec. — F/4,0 — ISO 6400 — 95 mm
7e  photo : 1/125 sec. — F/4,0 — ISO 5000 — 56 mm


Cliquez sur 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, pour consulter les reportages photographiques de l’édition des FrancoFolies de cette année-là.

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Culture, FrancoFolies, Musique | Mots-clés : , , , , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :