Quand la gourmandise favorise l’évolution

27 décembre 2019
Pommier ‘Richelieu’ au printemps
Un pommier à l’automne

En sélectionnant à chaque génération les spécimens aux caractéristiques supérieures et en les faisant se reproduire, les Humains ont permis le développement de plantes plus nutritives, ou plus résistantes à la maladie ou à la sècheresse.

À l’exclusion d’un petit nombre de cultivars plus modernes, les 20 000 variétés de pommiers domestiques descendent de la première variété sucrée — la Malus sieversii — originaire du Kazakhstan.

À l’origine, cet arbre sauvage produisait des fruits amers.

Ce ne sont pas les Humains, mais plutôt les ours qui ont fait évoluer l’espèce.

Ceux-ci mastiquaient les pommes plus grosses, plus sucrées et plus juteuses et avalaient tout rond celles amères.

Or les pépins de cette variété ne germent pas lorsqu’ils demeurent prisonniers de l’enveloppe du fruit.

Pendant des millénaires, ce sont donc les arbres aux fruits de plus en plus sucrés qui se sont reproduits, grâce à la gourmandise des ours qui ont dispersé leurs graines dans leurs matières fécales.

Les Humains ont ensuite propagé le résultat du travail des ours aux quatre coins du globe, faisant de ce fruit le troisième consommé dans le monde (après les agrumes et la banane).

Ce sont d’abord les Chinois qui l’ont adopté il y a trois-mille ans. Grâce à la route de la soie, le fruit a séduit les Arabes, puis les Grecs et les Romains… comme Adam, dit-on, bien avant eux.

Références :
Malus sieversii
Pomme
Si vous aimez les pommes, remerciez les ours

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs Lumix Leica 42,5 mm F/1,2 + filtre Hoya à densité neutre ND8 (1re photo) et Lumix 12-35 mm F/2,8 (2e photo)
1re photo : 1/1600 sec. — F/1,2 — ISO 200 — 42,5 mm
2e  photo : 1/200 sec. — F/4,5 — ISO 200 — 35 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

2 commentaires

| Agriculture, Botanique, Fruits, Nature | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Fantaisie d’automne

25 septembre 2019
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 25mm F/1,2 — 1/320 sec. — F/1,6 — ISO 200 — 25 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 5 — Nombre de votes : 2

Laissez un commentaire »

| Botanique, Nature | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Fleurs de juillet 2019

28 juillet 2019
Scabieuse du Caucase ‘Fama Deep Blue’
Pivoine herbacée hybride ‘Salmon Dream’
Lys asiatique ‘Scarlett’
Héliopsis faux-hélianthe
Plante non identifiée

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 40-150mm + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/500 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 100 mm
2e  photo : 1/2500 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
3e  photo : 1/320 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 80 mm
4e  photo : 1/2000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 100 mm
5e  photo : 1/2500 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Fleurs de pavot No 5

15 juillet 2019
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/2000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 102 mm
2e  photo : 1/2000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
3e  photo : 1/2000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 115 mm
4e  photo : 1/1600 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
5e  photo : 1/2000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 190 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Fleurs de pavot No 4

14 juillet 2019
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/2500 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 77 mm
2e  photo : 1/1250 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 115 mm
3e  photo : 1/1600 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 150 mm
4e  photo : 1/5000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 170 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 102 mm
6e  photo : 1/2500 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Fleurs de pavot No 3

13 juillet 2019
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Dans le Potager ornemental du Jardin botanique de Montréal, on trouve des arbres dont les fruits sont comestibles (pommiers, pruniers, cerisiers, poiriers, etc.) et aux pieds desquels poussent ces jours-ci une grande variété de fleurs de pavot non identifiées.

En voici cinq qui ont comme caractéristique commune le fait d’avoir une bordure de couleur contrastante.

Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif M.Zuiko 40-150mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14
1re photo : 1/1600 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 90 mm
2e  photo : 1/1000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 115 mm
3e  photo : 1/1000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
4e  photo : 1/2000 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
5e  photo : 1/1600 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 175 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Fleurs de pavot No 2

12 juillet 2019
Pavot d’Orient ‘Flamenco Dancer’
Pavot poilu
Variété inconnue

Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs Helios 85 mm F/1,5 (2e photo) et M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14 (les autres photos)
1re photo : 1/1250 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
2e  photo : 1/8000 sec. — F/1,5 — ISO 200 — 85 mm
3e  photo : 1/800 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 56 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Fleurs de pavot No 1

11 juillet 2019
Pavot d’Orient ‘Flamenco Dancer’
Variété inconnue
Pavot poilu

Détails techniques des photos : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs Helios 85 mm F/1,5 (1re photo) et M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14 (les autres photos)
1re photo : 1/4000 sec. — F/1,5 — ISO 100 — 85 mm
2e  photo : 1/1250 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 110 mm
3e  photo : 1/1600 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 115 mm

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Photos récentes au Jardin japonais (2e partie)

2 juin 2019
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectif PanLeica 8-18mm
1re photo : 1/500 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 9 mm
2e  photo : 1/500 sec. — F/3,7 — ISO 200 — 15 mm
3e  photo : 1/800 sec. — F/3,2 — ISO 200 — 9 mm
4e  photo : 1/1600 sec. — F/3,4 — ISO 200 — 14 mm

Sur le même sujet :
Aperçu du Jardin japonais au Jardin botanique de Montréal
Infrarouges au Jardin japonais
Lumières nocturnes au Jardin japonais
Photos récentes au Jardin japonais (1re partie)

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Nature, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Photos récentes au Jardin japonais (1re partie)

1 juin 2019
L’avant du pavillon culturel
L’arrière du pavillon culturel
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cognassier du Japon

D’une superficie de 2,5 hectares, le Jardin japonais a été créé en 1988 par l’horticulteur Takeshi Nakajima (1914-2000).

Dessiné par l’architecte Hisato Hiraoka, son pavillon culturel présente des expositions temporaires au sujet de la culture japonaise, un jardin de roches, des lieux de méditation et une bibliothèque.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs PanLeica 42,5 mm F/1,2 (5e et 6e photos) et PanLeica 8-18 mm (les autres photos)
1re photo : 1/800 sec. — F/3,2 — ISO 200 — 11 mm
2e  photo : 1/1600 sec. — F/3,2 — ISO 200 — 8 mm
3e  photo : 1/640 sec. — F/3,2 — ISO 200 — 8 mm
4e  photo : 1/1000 sec. — F/3,1 — ISO 200 — 10 mm
5e  photo : 1/400 sec. — F/2,2 — ISO 200 — 42,5 mm
6e  photo : 1/1600 sec. — F/1,2 — ISO 200 — 42,5 mm

Sur le même sujet :
Aperçu du Jardin japonais au Jardin botanique de Montréal
Infrarouges au Jardin japonais
Lumières nocturnes au Jardin japonais

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs, Nature, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :