Excursion à Pointe-aux-Trembles

18 août 2022


 
Samedi dernier, le long du chemin vers Joliette, j’ai remarqué plusieurs endroits qui auraient mérité d’être photographiés et que j’ai ratés en raison de la vitesse de la voiture.

Le lendemain, je me suis loué un Bixi électrique afin de me rendre dans l’ancienne municipalité de Pointe-aux-Trembles, plus précisément à l’extrémité orientale de l’ile de Montréal, située à 17,5 km de chez moi.

Pointe-aux-Trembles fut fondée en 1674. Elle est appelée ainsi en raison de cette sorte de peupliers qui y étaient autrefois abondants.




 
Le parc de la Promenade-Bellerive, long de deux kilomètres, s’étire le long du Saint-Laurent dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

On y trouve une piste cyclable, des tables pour piqueniquer, et des sculptures (dont Continuum 2009, de Roland Poulin, en hommage au cinéaste Pierre Perrault).

En été, une navette relie ce parc linéaire aux iles de Boucherville.



 
C’est dans la municipalité de Montréal-Est qu’on trouvait autrefois les raffineries qui alimentaient en pétrole une bonne partie de l’est du Canada.

On y trouve encore un important parc industriel.

La municipalité est traversée par une interminable piste cyclable de cinq kilomètres, dépourvue d’arbres, créée sur le trajet d’une ancienne voie ferrée. Au gros soleil, on a juste envie d’être ailleurs.


 
Puis on arrive enfin à Pointe-aux-Trembles. Ouf !

La plus ancienne résidence y est la maison Antoine-Beaudry, construite en 1732. Elle est située au fond du minuscule parc Marcel-Léger, d’une superficie de 0,017 km².




 
Notre excursion se termine au parc du Bout-de-l’Ile.

C’est un endroit plaisant. Dans ce parc triangulaire, on trouve des tables, une aire de jeu pour les enfants et de nombreuses sculptures.

Sur ses bords, des citoyens viennent pêcher dans la rivière des Prairies (sur sa rive occidentale) ou dans le fleuve Saint-Laurent (sur sa rive orientale) puisque les deux se rejoignent à cet endroit là.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 infrarouge à spectre complet, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8 + filtre vert jaunâtre B+W 061 + filtre bleu B+W KB20 + filtre bleu 80C de Calumet + filtre polarisant PL-CIR d’Hoya
  1re photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 38 mm
  2e  photo : 1/200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 36 mm
  3e  photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 21 mm
  4e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 800 — 36 mm
  5e  photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 27 mm
  6e  photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
  7e  photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 23 mm
  8e  photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 20 mm
  9e  photo : 1/125 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 17 mm
10e  photo : 1/200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 36 mm

Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés à l’infrarouge couleur, veuillez cliquer sur ceci.

Laissez un commentaire »

| Infrarouge couleur, Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :