Comment simuler l’infrarouge rose bonbon en post-traitement

24 avril 2022
Cliquez sur l’image pour démarrer

L’an dernier, j’ai mis au point une nouvelle technique d’infrarouge couleur appelée ‘infrarouge rose bonbon’.

Cette technique transforme en rose tout ce qui est vivant — en d’autres mots, tout ce qui est du règne végétal ou animal — et laisse presque intactes les couleurs de tout ce qui est du règle minéral (ciel, eau, verre, métal, roches, etc.).

C’est comme si l’appareil utilisé était doté d’intelligence artificielle.

À l’aide d’un appareil photo infrarouge à spectre complet, cette technique nécessite l’utilisation de trois filtres superposés à visser sur l’objectif :
• un filtre vert X1 de fabrication européenne,
• un filtre bleu B+W KB20, et
• un filtre bleu 80C ou 80A (selon la marque de l’appareil).

Mais que fait-on lorsqu’on ne possède pas l’équipement nécessaire ?

Le photographe Olivier Rocq, formateur sous Photoshop et Lightroom, a publié hier une très intéressante vidéo qui montre comment obtenir un résultat similaire à partir d’une photo prise avec un appareil couleur ordinaire.

Ma photo infrarouge ayant servi de modèle

En somme, qu’on l’obtienne directement à la prise de vue ou en post-traitement, l’infrarouge rose bonbon est un outil de création artistique qui s’ajoute à la gamme des outils à la disposition des photographes, amateurs ou professionnels.

Laissez un commentaire »

| Infrarouge couleur, Photo infrarouge, Photographie | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :