Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges – 3e partie

24 septembre 2021
Monument de la famille D’Ermo

La cuisine familiale et l’hommage rendu aux disparus sont deux choses intimement liées à la culture des peuples. Au premier coup d’œil, on sait que ce monument est celui d’une famille italienne.

Il semble avoir été créé pour accueillir la dépouille de Giovannino D’Ermo, fils de Domenico D’Ermo (dont le saint patron est représenté à gauche). Je soupçonne cette famille d’être originaire de la région de Pompéi.

Dans l’ordre habituel, cette Notre-Dame-du-Rosaire-de-Pompéi représente saint Dominique, l’Enfant Jésus, la Vierge et sainte Catherine de Sienne.

Pierres tombales
Angelot de la pierre tombale de la famille Crompt
Pierre tombale de Barbara Matay

En plus de monuments funéraires, le cimetière contient des milliers de pierres tombales, parfois enjolivées de figurines ou de décorations.

Le Saint-Joseph du monument de la famille Modafferi
L’oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Au sortir du cimetière par la rue Decelles, on est près de l’oratoire Saint-Joseph.

Détails techniques : Panasonic GX1 infrarouge à spectre complet, objectif Lumix 14-45mm + filtre Лomo ж3-2* + filtre B+W KB20 + filtre Omega 80A
1re photo : 1/60 sec. — F/5,0 — ISO 320 — 26 mm
2e  photo : 1/60 sec. — F/8,0 — ISO 800 — 19 mm
3e  photo : 1/100 sec. — F/11,0 — ISO 2000 — 45 mm
4e  photo : 1/60 sec. — F/5,2 — ISO 800 — 29 mm
5e  photo : 1/60 sec. — F/5,0 — ISO 320 — 14 mm
6e  photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 640 — 37 mm

Laissez un commentaire »

| Photo infrarouge, Photos de Montréal, Photos de voyage, Photos du Canada | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Les mots précédés par la syllabe co

24 septembre 2021

Formé de la fusion de co et de détenu, le mot codétenu désigne une personne qui est détenue en même temps et dans le même lieu qu’une ou plusieurs personnes.

Lorsque la syllabe co précède un mot français, ce préfixe exprime le concours, l’union ou la simultanéité.

Il en est ainsi de coaccusé, coacquéreur, coassocié, coassurance, coauteur, cobelligérant, coexistence, cogestion, copartage, copropriétaire, et ainsi de suite.

À l’origine, copain était celui avec lequel on partage le pain.

Mais cocu n’est pas celui avec lequel on partage quoi que ce soit; si tel était le cas, à la fois l’époux trompé et l’amant le seraient.

Le mot cocu vient plutôt du latin ‘cuculus’ qui veut dire coucou, cet oiseau qui laisse ses œufs dans le nid des autres.

Logiquement, le cocu devrait être l’amant. Mais l’évolution parfois ironique des mots en a décidé autrement…

Laissez un commentaire »

| Grammaire et orthographe, Langue française | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :