Covid-19 : la nécessité du port du masque

10 avril 2020
Distributeur automatique de masques chirurgicaux à Shanghai

Introduction

Selon le directeur général du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, le port du masque est essentiel puisque le virus se transmet principalement par les gouttelettes respiratoires, de personne à personne.

Effectivement, si cette pandémie a réussi à se répandre tout autour du globe en seulement trois mois, c’est qu’elle se propage par l’air inspiré.

Oui, il faut fréquemment se laver les mains avec de l’eau savonneuse ou, à défaut, se les badigeonner avec des gels alcoolisés.

Mais l’essentiel est d’éviter l’exposition à des particules virales dans l’air que nous respirons.

La science

Dans de nombreux pays, les directeurs de la Santé publique affirment qu’il n’est pas prouvé scientifiquement que les masques protègent contre le Covid-19. Un avis que partage l’Organisation mondiale de la Santé.

Ces gens ont raison; cela n’est pas prouvé.

Ce qu’on oublie de dire, c’est qu’il n’y a pas grand-chose qu’on a réussi à prouver scientifiquement depuis trois mois au sujet du Covid-19.

Tout ce qu’on possède, ce sont des études publiées à la va-vite en court-circuitant les mécanismes de validation par des pairs.

Pourtant, depuis des semaines, dans les pays où le port du masque est devenu une habitude sociale (pour différentes raisons), il y a beaucoup moins de morts par million d’habitants.

Plus importante contre l’usage généralisé des masques est l’objection selon laquelle les masques procurent un faux sentiment de sécurité.

Les limites des masques

Il n’existe pas de tissus dont la trame est suffisamment fine pour filtrer des particules aussi petites que des virus.

Le Covid-19 mesure environ 20 nm, soit vingt-milliardièmes de mètre.

Les masques N95 sont composés d’une pâte filtrante et non de fibres tissées. Ces masques peuvent filtrer au moins 95 % des particules de cette taille (d’où leur nom).

Qu’en est-il des masques chirurgicaux et des masques artisanaux au cœur desquels se trouve un filtre à café (comme celui suggéré par The Guardian) ?

Les masques chirurgicaux (habituellement bleus) filtrent des gouttelettes de plus de 5 µm tandis qu’un filtre à café bloque des particules de 10 à 15 µm.

Or un nanomètre (nm) est mille fois plus petit qu’un micromètre (µm).

Ce qui veut dire que le virus du Covid-19 est 500 fois et 1000 fois plus petit que les pores respectifs d’un masque chirurgical et d’un filtre à café.

Donc, pour filtrer une particule virale ‘sèche’, tous deux seraient totalement inutiles… si cette particule n’était pas animée d’un mouvement brownien.

Mais précisément en raison de ce dernier, le volume occupé par une particule virale ‘sèche’ en suspension dans l’air est plus grand que la taille réelle du virus. Donc plus grandes sont les chances que le virus soit capté par un filtre.

D’autre part, si le but est de filtrer des gouttelettes de salive chargées de virus, c’est encore mieux.

Il y a deux jours, nous avons résumé les résultats d’une étude comparant les propriétés filtrantes de différents tissus.

Une étude plus récente arrive à des résultats semblables. Celle-ci mesurait le nombre de microorganismes bloqués par un masque porté par des volontaires.

Contre une bruine dont les gouttelettes contenaient un microorganisme de la taille d’un virus (le bactériophage MS2), le pourcentage d’efficacité de masques fabriqués à partir de différents matériaux fut :
• 48,9 % — foulard
• 51,9 % — gaminet (T-shirt)
• 54,3 % — soie
• 57,1 % — taie d’oreiller
• 61,7 % — lin
• 72,5 % — torchon
89,5 % — Masque chirurgical

Dans une étude dont le rapport préliminaire a été rendu public le 2 avril dernier, quatre chercheurs de l’US National Institute of Health ont démontré qu’un masque facial artisanal humide peut bloquer totalement les microgouttelettes émises en parlant.

Une question non résolue concerne justement la contribution de l’humidité à l’efficacité du masque.

Ce rapport préliminaire ne peut en aucun cas constituer une preuve formelle. Toutefois, il est certain que le virus du Covid-19 ne pourrait pas se fixer à des cellules pulmonaires humides s’il était repoussé par l’eau. Doit-on en conclure qu’un masque humide peut davantage arrêter la course du virus vers les poumons ?

Conclusion

Dans la mesure où la pandémie au Covid-19 se propage principalement par des gouttelettes respiratoires, les masques artisanaux, à défaut de mieux, offrent une protection de nature à contribuer de manière importante à l’efficacité des moyens mis en œuvre jusqu’ici pour combattre la propagation du Covid-19.

Aux États-Unis, les plus récentes recommandations du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) se lisent comme suit :

CDC recommends wearing cloth face coverings in public settings where other social distancing measures are difficult to maintain (e.g., grocery stores and pharmacies), especially in areas of significant community-based transmission.

Traduction libre : ‘Le CDC recommande le port public d’un masque artisanal là où les autres mesures de distanciation sociale sont difficiles à respecter (par exemple, à l’épicerie ou à la pharmacie), particulièrement dans les milieux touchés par une importante propagation communautaire.’

Références :
Airborne transmission of SARS-CoV-2: the world should face the reality
Could SARS-CoV-2 be transmitted via speech droplets?
Detection of Air and Surface Contamination by Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2 (SARS-CoV-2) in Hospital Rooms of Infected Patients
Devrions-nous tous porter des masques?
Du N95 au P100 : comprendre l’utilité des masques contre le coronavirus
La nébulisation du Covid-19 en parlant
La place des masques en tissus dans la prévention du Covid-19
Montreal student in virus-plagued China: ‘I try not to freak out’
Not wearing masks to protect against coronavirus is a ‘big mistake’
Pandémie de Covid-19 : mesures barrières renforcées pendant le confinement et en phase de sortie de confinement
Rational use of face masks in the COVID-19 pandemic
Respiratory virus shedding in exhaled breath and efficacy of face masks
Saliva spray during speech could transmit coronavirus
Testing the Efficacy of Homemade Masks: Would They Protect in an Influenza Pandemic?
Transmission Potential of SARS-CoV-2 in Viral Shedding Observed at the University of Nebraska Medical Center
Use of Cloth Face Coverings to Help Slow the Spread of COVID-19

Parus depuis :
Comment un masque protège-t-il contre le virus SARS-CoV-2 ? (2020-04-14)
Visualizing Speech-Generated Oral Fluid Droplets with Laser Light Scattering (2020-04-15)
Fabriquer un masque : quel tissu est plus efficace pour se protéger? (2020-04-18)
Qu’attend Québec pour imposer le masque? (2020-04-18)
L’Académie de médecine favorable au port obligatoire du masque (dès maintenant) (2020-04-22)
Coronavirus face masks: why covering up is becoming the new normal (2020-04-26)
Masks protect the wearer, too – and lower our risk for contracting COVID-19 (2020-04-26)
Des masques périmés depuis 11 ans qui craquent sur le visage des infirmières (2020-04-28)
A Hongkong, la prise en charge au plus tôt des malades a permis d’éviter la crise sanitaire (2020-05-07)
Risque de transmission aéroportée du coronavirus SARS-CoV-2 : de l’importance du port du masque et de locaux bien ventilés (2020-05-09)
Face Coverings, Aerosol Dispersion and Mitigation of Virus Transmission Risk (2020-05-15)
A modelling framework to assess the likely effectiveness of facemasks in combination with ‘lock-down’ in managing the COVID-19 pandemic (2020-06-10)
Coronavirus : le port généralisé du masque pourrait empêcher une deuxième vague (2020-06-10)
Québec doit rendre le port du masque obligatoire, réclament médecins et experts (2020-06-11)
Face Masks Considerably Reduce COVID-19 Cases in Germany (2020-06-15)
Visualizing the effectiveness of face masks in obstructing respiratory jets (2020-06-30)
Absence of Apparent Transmission of SARS-CoV-2 from Two Stylists After Exposure at a Hair Salon with a Universal Face Covering Policy (2020-07-17)

Pour la fabrication d’un masque artisanal :
Un patron de masque artisanal contre le Covid-19


Pour consulter tous les textes de ce blogue consacrés au Covid-19, veuillez cliquer sur ceci

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 5 — Nombre de votes : 1

Un commentaire

| Covid-19, Santé | Mots-clés : , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :