Les vieux trésors sur Photo CD

Introduction

Dans les années 1990, avant l’apparition des premiers appareils photo numériques, l’immense majorité des photos étaient encore enregistrées sur des bobines de films par des appareils dits ‘argentiques’.

Lorsqu’on voulait soumettre ces photos à du post-traitement sur ordinateur, il fallait au préalable s’adresser à un commerce spécialisé pour les faire numériser, ou s’équiper de son propre numériseur.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

En 1991, la compagnie Kodak inventait un système de stockage de photos numériques sur disque compact appelé Photo CD.

Il suffisait d’apporter ses négatifs à une entreprise équipée du système développé par Kodak — il y en avait au moins trois à Montréal — et celle-ci nous remettait un disque compact contenant nos photos.
 

 
Pour l’usager, chaque photo était disponible en six tailles différentes.

De plus, sous Photoshop, on pouvait ouvrir le fichier de l’image en 8 bits ou en 16 bits, ce dernier offrant une plus grande richesse de couleurs.

Au début, les éditeurs de logiciels furent aidés par Kodak afin de déchiffrer le format breveté (et un peu compliqué) des photos sur Photo CD.

Mais vers 2004, Kodak s’était complètement désintéressé du format Photo CD. Si bien que peu à peu les grands éditeurs de logiciels cessèrent de le supporter.

Incapable depuis des décennies d’accéder à mes photos sur Photo CD, j’ai entrepris dernièrement la tâche de découvrir comment faire en sorte que mon vieux Windows 7 puisse les lire.

La solution trouvée est valable pour toutes les versions de Windows à partir de Windows 98, et ce jusqu’à Windows 7. Ce qui comprend donc Windows ME, Windows XP, et Windows Vista.

Photoshop 6.0

La meilleure solution est Photoshop 6.0 (à ne pas confondre avec Photoshop CS6); il suffit d’installer ce logiciel sous n’importe de ces versions de Windows pour pouvoir lire des Photo CD.

Par défaut, Photoshop 6.0 n’installe pas le module Photo CD.8BI qui lui est nécessaire.

Ce module existe en plusieurs versions. Celle que je vous propose possède l’avantage de pouvoir prévisualiser la photo avant de l’ouvrir sous Photoshop.

Pour obtenir ce module, il suffit de dézipper le fichier téléchargé après avoir cliqué sur ceci.

On l’installe en le copiant dans le sous-répertoire File Formats\ de Photoshop.

Ai Picture Utility

Contrairement à Photoshop 6.0, la version d’essai de Ai Picture Utility est gratuite (cliquez sur l’hyperlien pour télécharger).

Ce logiciel fonctionne lui aussi sous toutes les versions de Windows de Windows 98 jusqu’à Windows 7. Toutefois, cette version d’essai n’ouvre que les images d’un Photo CD en résolution de 512 x 768 pixels (et en 8 bits seulement).

Son module de diaporama est utile pour passer en revue toutes les images d’un Photo CD.

Puisque ce logiciel est devenu orphelin, il n’est pas possible de passer à la version complète qui, je présume, ouvrait les photos à plus haute résolution.

iPhoto 11

iLife est une suite logicielle qui équipait gratuitement tout Macintosh neuf. Un de ces logiciels est l’iPhoto.

Sans effectuer des recherches approfondies, j’ai trouvé que l’iPhoto 11, sous MacOS 10,7 (appelé Lion), importe les photos sur Photo CD en résolution maximale, mais à 8 bits seulement.

On peut les enregistrer sous forme de JPEGs et les traiter à l’aide d’autres logiciels plus sophistiqués.

Finalement

Pour terminer voici quelques vieilles photos que j’ai ainsi ramenées à la vie.

Elles furent prises à l’aide d’un appareil argentique Olympus OM1 équipé d’un objectif Zuiko 50 mm F/1,4 (un objectif qui m’avait couté une fortune à l’époque).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Référence : Photo CD

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

3 commentaires à Les vieux trésors sur Photo CD

  1. sandy39 dit :

    C’est donc une vieille histoire qui dure depuis tant d’années entre Olympus, Zuiko et Vous…

    Et, c’est fou comme elle ressemble à la fille de mon frère, enfin quand elle était petite…

    • Jean-Pierre Martel dit :

      Depuis des décennies, Olympus est renommé pour ses appareils photos de qualité, mais en moyenne plus petits (et plus légers) que les appareils équivalents d’autres marques. Ce que j’aime.

      Pour ce qui est de la ressemblance, on doit se rappeler que les Québécois de descendance européenne et les Français de souche partagent le même fond génétique…

  2. sandy39 dit :

    AUX SECRETS DE LA VIE…

    Aujourd’hui, en ce 24 Décembre, je prends le temps de répondre à cette ressemblance et, à ces trois petits points de suspension…

    Si, entre les Continents, nous partageons le même fond génétique, nous sommes, Ici, sur ce blogue, pour épouser un tout autre genre de ressemblance…

    Et, c’est grâce à cette Union, que nous nous réunissons, Ici, souvent, afin d’approfondir nos raisons de nous ressembler un peu plus, chaque jour, davantage, à travers tant d’intérêts communs…

    Alors, pour conclure, je vous souhaite un Joyeux Noël et, de bien terminer l’année !

Répondre à Jean-Pierre Martel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :