Améliorer la netteté d’une photo sans augmenter le grain

13 juin 2019

Introduction

En tant que photographe amateur, j’aime expérimenter et essayer différentes techniques.

En feuilletant d’anciens magazines, j’ai trouvé une manière d’améliorer subjectivement la netteté d’une photo sans augmenter le grain de l’image.

Cette méthode n’est possible qu’en utilisant des logiciels capables de superposer plusieurs copies d’une même photo, de traiter chaque copie différemment, et de les combiner selon divers modes de fusion. Dans ce cas-ci, le tout se fait sous Photoshop.

Photo d’origine

La photo qui servira d’exemple a été prise à Lisbonne, dans la petite pièce sombre située à l’arrière de l’Igreja Madre de Deus dans laquelle les religieuses cloitrées assistaient discrètement aux offices.

Les détails de la photo : 1/80 sec.— F/2,8 — ISO 4000 — 9 mm.

Aperçu à 100%

Nous allons concentrer notre attention sur une partie de l’image, agrandie à 100%. Le grain y est très visible dès le départ. Au point d’ensevelir les microdétails de ces sculptures sur bois que l’appareil n’a pas su capter.

Ma préoccupation ici ne sera pas d’enlever le grain de l’image, mais d’éviter de l’accentuer.

Étapes à suivre

Éradication du grain dans la copie

La première étape est de créer une copie de l’image et d’y enlever radicalement le grain.

N’importe quel logiciel fera l’affaire. Le but est de laisser intactes les parties infestées de gain et d’augmenter sélectivement la netteté là où cela fera une différence avantageuse.

Dans ce cas-ci, le logiciel est un module d’appoint DeNoise de Topaz Labs.

Filtre Passe-Haut

La seconde étape est d’appliquer à la copie préalablement lissée le filtre Passe-Haut de Photoshop. Dans l’interface anglaise de Photoshop, ce filtre porte le nom de High Pass.

Rayon du filtre

Sur une photo de 16 mégapixels, j’applique le filtre avec un rayon d’un ou de deux pixels. Sur une image beaucoup plus petite, j’utilise un rayon de 0,5 pixel.

À l’application du filtre, la copie de la photo devient presque uniformément grise. Seuls se distinguent de minuscules zones plus brillantes où la netteté accrue sera appliquée sélectivement.

Combiner en mode Incrustation ou Lumière crue

À la droite de l’interface, dans la palette des calques (c’est ainsi que Photoshop appelle les couches d’images), une liste déroulante permet de choisir le mode de fusion des couches.

Au gout, choisir le mode Incrustation ou Lumière crue (en anglais, Overlay ou Hard Light).

Comparatif des résultats

De gauche à droite dans la photo ci-dessus, voici les résultats obtenus :
• 1 : la photo originelle,
• 2 : le grain accentué par un filtre ordinaire améliorant la netteté,
• 3 : ou la méthode Passe-Haut/Lumière crue,
• 4 : ou la méthode Passe-Haut/Incrustation.

Avant et après

Et pour terminer, on peut comparer les résultats ci-dessous. À gauche, la photo d’origine. À droite, la photo après l’application de filtre Passe-Haut et la fusion en mode Incrustation.

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Photographie | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :