Les Magnolias précoces

30 mai 2019
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Magnolia de Lœbner ‘Merrill’
Magnolia de Lœbner ‘White Rose’
Magnolia ‘Angelica’
Magnolia étoilé ‘Royal Star’
Magnolia de Lœbner ‘Jennifer Robinson’
Magnolia de Lœbner ‘Spring Snow’

Dans la première moitié de mai, il est toujours fascinant de voir les branches nues des magnolias se garnir d’une grande quantité de fleurs.

Sans feuillage, le magnolia est incapable de photosynthèse. On se demande d’où la plante tire son énergie pour fleurir.

En réalité, ces arbres fleurissent grâce aux sucres entreposés dans leurs racines durant l’hiver. Au printemps, ces sucres grimpent vers les branches par capillarité.

Comme la sève sucrée de l’érable à la fin de l’hiver.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 mark II, objectifs M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (1re photo), M.Zuiko 40-150 mm F/2,8 (3e et 5e photos) + multiplicateur de focale M.Zuiko MC-14 (les autres photos)
1re photo : 1/1600 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 27 mm
2e  photo : 1/1600 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 210 mm
3e  photo : 1/5000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 106 mm
4e  photo : 1/1250 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 175 mm
5e  photo : 1/320 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 79 mm
6e  photo : 1/640 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 180 mm
7e  photo : 1/2500 sec. — F/4,0 — ISO 200 — 135 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

2 commentaires

| Botanique, Fleurs, Nature | Mots-clés : , , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :