Une nouvelle constitution pour Cuba

23 décembre 2018
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

En remplacement de la constitution cubaine de 1976, l’Assemblée nationale de ce pays adoptait, le dimanche 22 juillet dernier, un projet de constitution destiné à être soumis à une vaste consultation populaire.

Du 13 aout au 15 novembre 2018, 8,9 millions de personnes y ont participé sous forme de 130 000 débats locaux. Puisque Cuba compte onze-millions d’habitants, on peut dire qu’à peu près tous les Cubains adultes y ont pris part.

De plus, dans toutes les écoles du pays, les jeunes ont été invités à présenter leur vision du Cuba de demain, celui qui sera régi par cette constitution.

De cette consultation a surgi 783 174 demandes d’amendements — ajouts, modifications, et retraits — dont beaucoup ont été rejetés par les assemblées elles-mêmes tandis que d’autres ne se sont pas rendus au fil d’arrivée puisque c’étaient des doublons surgis des quatre coins du pays.

Au total, 760 corrections majeures ont été apportées au projet de constitution, affectant 134 de ses 224 articles, soit 60% du texte.

Après deux jours de débat, le texte définitif a été adopté hier à l’unanimité par le Parlement cubain.

Il reconnait d’autres formes de propriété que celle de l’État, permettant ainsi la légalisation des petites et moyennes entreprises privées.

À l’heure actuelle, l’entrepreneuriat privé emploie officiellement 591 000 personnes, soit 13% de la population active.

Cette version définitive doit être soumise à l’adoption finale par le peuple lors d’un référendum qui sera tenu le 24 février prochain.

À titre comparatif, rappelons que le Canada a connu deux constitutions depuis la confédération. Celle de 1867 était une loi du Parlement britannique. Quant à la constitution actuelle (datée de 1982), elle fut adoptée par l’ethnie dominante du pays à la suite d’une séance ultime de négociation à laquelle le Québec ne fut pas invité.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8 — 1/400 sec. — F/6,3 — ISO 200 — 35 mm

Références :
Cuba ouvre la voie à la propriété privée avec un projet de nouvelle constitution
Cuba vote sa nouvelle Constitution qui reconnaît le marché
Le Parlement cubain adopte la nouvelle Constitution qui reconnaît le libre marché

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 5 — Nombre de votes : 2

Laissez un commentaire »

| Politique internationale | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :