Voyage en Alberta : jour 1

17 août 2016

Ma sœur Monique se marie samedi prochain en Alberta (une province située dans l’Ouest canadien).

Je profite de cet événement pour effectuer un voyage qui me permettra de mieux connaitre cette région du pays, renommée pour la beauté de ses paysages.

Mon programme sera de voir Calgary (la métropole de l’Alberta), Edmonton (la capitale), puis les villes touristiques de Jasper et de Banff situées toutes deux aux pieds des montagnes Rocheuses.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

À l’aéroport de Montréal, l’enregistrement des passagers est extrêmement simple.

Sur le terminal doté d’un écran tactile, il suffit d’entrer les six lettres du code de réservation (obtenu lors de l’achat des billets sur l’internet) : l’ordinateur trouve alors mon nom, de même que les coordonnées du vol.

Je n’ai plus qu’à préciser le nombre d’items destinés à la soute à bagages et insérer ma carte de crédit pour être débité des frais de 25$ (plus taxes) par bagage. Incorporée au terminal, une imprimante crée les cartes d’embarquement et les collants qui identifient mes bagages.

Il suffit d’apporter le tout au comptoir de la compagnie aérienne situé à quelques pas et voilà, je n’ai plus qu’à flâner jusqu’au moment du départ.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Un peu plus loin, un panneau sert à informer les passagers du comptoir d’embarquement où ils doivent se rendre pour prendre leur avion.

Dans la partie gauche de ce panneau, on peut voir les villes de destination (en ordre alphabétique). Et pour chaque ville, à droite de chaque heure de décollage (en ordre chronologique), on donne le comptoir d’embarquement.

À sa droite, un plan de l’aéroport permet de voir dans quelle direction il faut aller pour atteindre ce comptoir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Sur mon chemin, je fais cirer mes souliers…

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

…et prends le repas du midi chez Tim Horton : un sandwich bacon, laitue et tomate accompagné d’un beigne Truffe à la framboise pour 6,65$

Durant la demi-heure qui me reste, je commence la rédaction du compte-rendu que vous lisez (et je poursuis cette tâche à bord).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

En s’approchant de la capitale du Manitoba (Winnipeg, où nous ferons escale), l’avion a perdu de l’altitude, ce qui nous permet d’avoir une vue sur les vastes plaines de cette province.

En survolant Winnipeg, on ne voit de ses quartiers résidentiels que les toits des maisons perdus dans de la végétation.

Je prends le repas du soir à l’aéroport dans un Tim Horton : sandwich au poulet accompagné d’un beigne pour 6,75$.

Puis nous repartons pour Calgary.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Du haut des airs, le paysage change un peu. Des rivières creusent des plateaux. En s’approchant de la métropole albertaine, on voit une multitude de petites étendues d’eau. Il y en a partout.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

À l’aéroport de Calgary, des représentations d’animaux préhistoriques suspendues nous rappellent que l’Alberta est le paradis des chercheurs de dinosaures.

Puisqu’il ne me reste que peu de temps pour prendre possession de l’appartement que j’ai loué pour deux jours, je prends le taxi.

Calgary me semble une ville particulièrement propre. Cette propreté me rappelle celle des villes chinoises.

Le long du trajet emprunté par le taxi, je vois quelques murales, mais aucun graffiti. Mon chauffeur de taxi — qui habite Calgary depuis une décennie — me dit qu’il y en a dans une autre partie de la ville.

L’appartement que j’ai loué est situé au rez-de-chaussée. Il comprend deux chambres, deux salles de bains, un salon et une cuisine attenante, de même que toutes les commodités (réfrigérateur, cuisinière, four à micro-onde, laveuse à linge et sécheuse). J’ai même un petit espace à l’extérieur où se trouvent une table et des chaises afin d’y lire ou d’y prendre un repas.

Puisqu’il est tard, je range mes affaires et vais me coucher.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8
1re photo : 1/100 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 19 mm
2e photo : 1/320 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 20 mm
3e photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 320 — 12 mm
4e photo : 1/60 sec. — F/5,6 — ISO 3200 — 21 mm
5e photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 27 mm
6e photo : 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 19 mm
7e photo : 1/160 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm


Pour lire tous les comptes-rendus du voyage en Alberta, veuillez cliquer sur ceci.

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

2 commentaires

| Récit du voyage en Alberta | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :