Le Dendrocygne veuf

10 décembre 2014
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le nom Dendrocygne veuf est la traduction littérale de Dendrocygna viduata où l’adjectif latin viduata peut signifier veuf, mais aussi dépourvu. Je n’ai pas réussi à avoir de quoi cet oiseau serait privé.

Morphologiquement, la caractéristique principale de cet oiseau est ce contraste entre le blanc du devant de la tête (sauf le bec anthracite) et le noir de l’arrière du crâne.

Il a de longues pattes, le cou rouille, les plumes des ailes kaki ou bruns bordé de jaune, les flancs striés crème et noir. Le ventre et la fin de l’abdomen sont noirs chez le mâle et kaki ou bruns chez la femelle.

Sur l’internet, on peut lire que l’iris de ses yeux est brun : chez les deux spécimens ci-dessus, il est plutôt bleu pâle.

Adulte, ce canard mesure entre 43 et 48 cm, possède une envergure de 90 cm et pèse en moyenne 700g.

Géographiquement, on le trouve dans l’hémisphère austral. Ce qui est étonnant, c’est qu’il est présent de part et d’autre de l’Atlantique. En effet, il habite en Amérique du Sud et en Afrique subsaharienne.

Son habitat est constitué de tous les types de plans d’eau; lacs, rivières, marais et plaines inondées. Il évite les zones boisées et les forêts.

Son alimentation est constituée de plantes aquatiques, de riz, de graines, de mollusques, d’insectes et de crustacés.

Plutôt tranquille le jour, cet oiseau devient bavard à la tombée du jour, alors qu’il commence à s’alimenter.

En général, les canards nagent ou flottent le cou replié de manière à laisser reposer la tête : sur l’eau, le Dendrocygne veuf dresse habituellement la tête comme le fait, au sol, la femelle ci-dessus.

La période de reproduction coïncide avec la saison des pluies.

Monogame, il niche soit au sol, soit sur des roseaux, ou plus rarement dans des creux d’arbres. La ponte se compose de six à dix oeufs, couvés alternativement par la femelle et le mâle pendant quatre semaines.

À la naissance, les petits sont couverts d’un mince duvet qui sera complètement replacé par des plumes 45 à 68 jours plus tard.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 75mm F/1,8
1re photo : 1/160 sec. — F/1,8 — ISO 640 — 75 mm
2e  photo : 1/200 sec. — F/1,8 — ISO 640 — 75 mm


Pour consulter les textes de ce blogue consacrés au règne animal, veuillez cliquer sur ceci

Votre évaluation :
 Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

2 commentaires

| Animaux, Ornitologie | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :