Voyage à Paris : jour 13

19 octobre 2014

Aujourd’hui, ensoleillé et chaud (maximum de 25 degrés Celsius). Je vais donc dans deux parcs en périphérie du Paris intra-muros. Ce Paris — qui correspond aux zones 1 et 2 de la passe de métro — comprend tous les quartiers touristiques de la ville.

Le premier parc que je visite est le parc des Buttes-Chaumont. Je prends le métro jusqu’à la station Botzaris, dont la sortie est située à l’entrée la plus élevée du parc.

Mais avant d’y pénétrer, je prends le repas du midi au restaurant L’Estampe : couscous végétarien et un verre de rouge pour 12,5 euros (une aubaine).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Inauguré en 1867, ce parc est construit sur l’emplacement d’anciennes carrières de gypse, ce qui explique ses fortes dénivellations. Il culmine par un pic rocheux sur lequel on a érigé une minuscule rotonde.

Agrémenté d’une cascade impétueuse et de passerelles surélevées — dont les rampes sont en ciment en forme de branches — le site donne l’impression d’une promenade alpestre, unique à Paris.

Les Parisiens adorent leurs parcs. De nombreuses familles y piqueniquent sur ses pentes ensoleillées, alors que les amateurs de jogging en sueurs parcourent ses sentiers escarpés. Au moment de ma visite, on y pratiquait même la boxe et l’escrime.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Une des particularités de ce parc, c’est que chaque platebande fleurie est accompagnée d’un panneau qui précise le nom des plantes utilisées.

Butte de Chaumont

En me promenant dans le quartier, je me procure la pâtisserie chocolatée Butte Chaumont pour 5 euros à la pâtisserie traditionnelle Véronique Mauclerc (sur la rue de Crimée). Selon la pâtissière, ce serait une création exclusive.

Entrée de l’église Saint-Serge

Cachée au fond du 93 de la rue Meynadier, je passe devant l’église orthodoxe Saint-Serge, une église en brique dont tout l’intérieur de la nef est en bois peint. Ce lieu de culte était fermé au moment de ma visite.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Ma deuxième destination de la journée est le parc Montsouris. Les dénivellations y sont celles habituellement rencontrées dans les parcs à l’anglaise. On y vient à tout âge. On y rencontre beaucoup de familles avec de jeunes enfants ou des bébés.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Puis je me promène ensuite dans les paisibles impasses à l’ouest du parc.

Après le souper dans un restaurant chinois, je m’amuse en soirée à faire des photos de rue (ratées pour la plupart).

Puis je rentre me coucher et m’endors vers 22h.

Détails techniques : Appareil Panasonic GH1 transformé pour faire de la photographie infrarouge, objectif Lumix 14-42 mm II (2e et 8e photos), appareil Olympus OM-D e-m5, objectifs Lumix 7-14 mm F/4,0 (la 7e photo) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
  1re photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
  2e  photo : 1/250 sec. — F/5,6 — ISO 100 — 14 mm
  3e  photo : 1/1000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 23 mm
  4e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 28 mm
  5e  photo : 1/250 sec. — F/7,1 — ISO 200 — 27 mm
  6e  photo : 1/80 sec. — F/4,5 — ISO 200 — 20 mm
  7e  photo : 1/80 sec. — F/4,0 — ISO 500 — 7 mm
  8e  photo : 1/250 sec. — F/5,6 — ISO 100 — 17 mm
  9e  photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 14 mm
10e  photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm


Pour lire les comptes-rendus du premier ou du deuxième voyage à Paris, veuillez cliquer sur l’hyperlien approprié.

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Un commentaire

| Récit du voyage à Paris No 1, Récits de voyage | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :