Vague de chaleur en Oklahoma et au Texas

9 août 2011
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’Oklahoma est un État du centre-sud des États-Unis. Le mois dernier, la température maximale moyenne fut de 31,6 degrés Celsius (soit 88,9 degrés Fahrenheit), un record historique pour un état américain.

La ville de Dallas, au Texas, en est à sa 38e journée consécutive où il a fait un maximum supérieur à 37,8 degrés Celsius (100 degrés Fahrenheit). Elle se rapproche donc de son record de 42 jours consécutifs. Durant onze jours consécutifs, le mercure a même atteint 40,6 degrés Celsius (105 degrés Fahrenheit).

Dans cet état, les mois de juin et juillet ont été les plus chauds depuis 1895. Les trois quarts du Texas souffrent d’une sécheresse qualifiée d’exceptionnelle par l’organisme américain de surveillance climatologique.

Aux États-Unis, des sommets de température ont été atteints dans 2,755 villes en juillet et 1,042 autres sommets de température ont été atteints au cours des six premiers jours de ce mois-ci.

Référence :
Brutal heat still grips south-central U.S.

Détails techniques de la photo : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 1/250 sec. — F/5,0 — ISO 100 — 14 mm

Votre évaluation :
Appréciation moyenne : 0 — Nombre de votes : 0

Laissez un commentaire »

| Fait divers | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :