Palmarès des Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

1 octobre 2013

C’est dimanche dernier qu’ont été rendus public les prix d’excellence accordés dans le cadre des Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 (dont la tenue est prolongée d’une semaine supplémentaire).

Volet international

Grand prix d’honneur (ex æquo) :
   • Une histoire vraie ! (Shanghai, Chine)
   • Planter des platanes pour attirer le Phénix (Beijing, Chine)

Prix d’honneur 3D
   • Hamamatsu, ville créative (Hamamatsu, Japon)

Médaille d’or 3D (ex æquo)
   • Le Jardin des insectes (Province de Hainaut, Belgique)
   • Petit poisson-clown et anémone (Ville d’Okinawa, Japon)

Médaille d’or 2D
   • La gitane de Zeugma (Turquie)

Médaille de bronze 3D (ex æquo)
   • Souvenirs d’un diner lorsque nous étions gamins… (Département de la Moselle, France)
   • Au fil de l’eau (Conseil de promotion du tourisme du Mexique)

Prix design
   • La salamandre selon Gaudí (Ville de Barcelone, Espagne)

Prix culture
   • Ces fermiers qui nourrissent la planète ! (California Polytechnic State University)

Environnement
   • Fragiles grenouilles (Ville d’Atlanta, États-Unis)

Terre d’espérance (ex æquo)
   • Une colombe pour la paix (Ville d’Hiroshima, Japon)
   • Coexistence (Busan, Corée du Sud)

Volet national

Grand prix d’honneur
   • Naître avec le soleil (Premières Nations de l’Est et du Labrador, Canada)

Prix d’honneur 3D
   • Bouleversements (Arrondissement montréalais de Verdun)

Médaille d’or 3D
   • Le pont (Ville de Trois-Rivières)

Prix design
   • Le pont des générations (Ville de Repentigny)

Prix culture
   • Rencontre des quatre nations (Ville d’Edmundston)

Innovation Montréal
   • Ville vivante (Arrondissement montréalais de Ville-Marie)

Environment
   • L’eau, source de vie (Ville de l’Assomption)

Terre d’espérance
   • L’arbre de la famille (Arrondissements montréalais de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et de Rosemont-La Petite Patrie)

Prix du Comité international
   • Non loin de la cité de l’or (Ville de Val-d’Or)

Prix du public
   • La Terre-Mère (Ville de Montréal)


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Palmarès des Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

Laissez un commentaire »

| Exposition horticole, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013, Nature | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Marguerite à tonnelle ‘São Paulo’

16 septembre 2013
Marguerite à tonnelle ‘São Paulo’

La Marguerite à tonnelle est une plante toxique d’Amérique centrale. Puisque cette variété-ci porte le nom de cette métropole brésilienne, je présume que des variétés horticoles sont cultivées ailleurs.

Cette marguerite est dite « à tonnelle » car c’est une plante grimpante; garnies d’épaisses feuilles dentelées, ses tiges peuvent attendre six mètres.

Épanouies tout l’été, ses fleurs flamboyantes ont de fins pétales plats qui irradient généralement dans un même plan.

Précisons que cette photo a été prise dans le pavillon de Qatar Airways, aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 (dont c’était le commanditaire principal).

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8 — 1/320 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 35 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Marguerite à tonnelle ‘São Paulo’
Votre évaluation :

Laissez un commentaire »

| Botanique, Fleurs | Mots-clés : , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Conclusion des Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

15 septembre 2013

C’est dans deux semaines que se termineront les Mosaïcultures Internationales Montréal 2013. Cet événement horticole a été l’occasion de tenter de nouvelles expériences.

Les plantes, vivantes ou mortes

« Espoir et Odyssée »

Pour la première fois, on a présenté des œuvres environnementales. Mais pourquoi les appelle-t-on ainsi ?

Tout comme une mosaïculture, le sujet de ces œuvres est inspiré de la nature et leur réalisation débute par la fabrication d’une ossature de métal. Toutefois, à la différence d’une mosaïculture, ce squelette métallique est décoré de matériaux morts issus de la nature et non de plantes vivantes.

La variété des environnements

« Cernunnos »

En raison des besoins des plantes utilisées, les mosaïcultures étaient autrefois installées exclusivement en plein soleil. Cette année, le Jardin botanique de Montréal a décidé de créer un certain nombre d’œuvres dans une section ombragée du circuit utilisé par les visiteurs.

« Coventina »

L’eau est un élément important dans toute exposition horticole en raison de son rôle nourricier ou décoratif. Toutefois cette année, les visiteurs ont pu voir la première mosaïculture essentiellement aquatique.

Une multitude de plantes

« Planter des platanes pour attirer le Phénix »

La variété des plantes utilisées s’est diversifiée, ce qui a influencé la gamme des couleurs utilisées par les créateurs. Il suffit de voir les vidéos disponibles relativement aux mosaïcultures précédentes pour voir à quel point celles-ci étaient limitées aux différentes teintes de vert et de brun.

Si on exclut les plantes d’accompagnements et si on ne tient compte que du nombre de plantes utilisées à la surface des mosaïcultures tridimensionnelles, il y en a eu 84 sortes, ce qui beaucoup plus qu’auparavant.

Près des aires aménagées afin de permettre aux visiteurs de piqueniquer, on a même installé des brise-vent décorés de plantes comestibles, en dépit du fait que ces plantes demandent beaucoup plus d’entretient.

Conclusion

L’Arbre aux oiseaux

Les Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 ont été le triomphe du gigantisme, de la tridimentionnalité, de la couleur et de la créativité.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8
1re photo : 1/80 sec. — F/13,0 — ISO 1250 — 17 mm
2e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 35 mm
3e  photo : 1/100 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 12 mm
4e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 15 mm
5e  photo : 1/1000 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 19 mm
6e  photo : 1/100 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 23 mm
7e  photo : 1/250 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 23 mm
8e  photo : 1/800 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 21 mm
9e  photo : 1/400 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 17 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Conclusion des Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

3 commentaires

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Cinq participants aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

7 septembre 2013
« Naître avec le soleil » (Premières Nations de l’Est et du Labrador, Canada )
« Hamamatsu, ville créative » (Hamamatsu, Japon)
« Ville vivante » (Arrondissement montréalais de Ville-Marie)
« Une colombe pour la paix » (Ville d’Hiroshima, Japon)
« L’arbre de la famille » (Arrondissements montréalais de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et de Rosemont-La Petite Patrie)

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8
1re photo : 1/80 sec. — F/13,0 — ISO 400 — 16 mm
2e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
3e  photo : 1/640 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 18 mm
4e  photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
5e  photo : 1/640 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 23 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Cinq participants aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

Laissez un commentaire »

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Quatre participants aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

4 septembre 2013
« À la queue leu leu » (Madagascar)
« Disparaitre dans la nature » (Yémen)
« Les ambassadeurs des Mosaïcultures Internationals »
(Arrondissement montréalais de Saint-Léonard)
Détail de « Haut les mains ! » (Malaisie Orientale)

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 45 mm (la première photo) et objectif Lumix 12-35 mm F/2,8 (les trois autres photos)
1re photo : 1/100 sec. — F/18,0 — ISO 250 — 45 mm
2e  photo : 1/500 sec. — F/5,0 — ISO 200 — 21 mm
3e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 19 mm
4e  photo : 1/800 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 21 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Quatre participants aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

Un commentaire

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : , , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Trois participants aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

2 septembre 2013
« Petit poisson-clown et anémone » (Ville d’Okinawa, Japon)
« Un bain de soleil » (Thaïlande)
« Le chant du cygne » (Ville d’Helsinki, Finlande)

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 45 mm F/1,8 (la première photo) et objectif Lumix 12-35 mm F/2,8 (les deux autres photos)
1re photo : 1/4000 sec. — F/1,8 — ISO 200 — 45 mm
2e  photo : 1/1600 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 19 mm
3e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 17 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Trois participants aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

Laissez un commentaire »

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Les amphibiens aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

1 septembre 2013

Introduction

On dit d’une chose qu’elle est amphibie lorsqu’elle peut vivre ou se déplacer sur terre et dans l’eau.

Les amphibiens — appelés autrefois batraciens — sont des animaux qui débutent généralement leur vie sous la forme d’une larve aquatique dotée de branchies (tout comme les poissons), mais qui se métamorphose plus tard en une forme adulte habituellement dotée de poumons et respirant à l’air libre.

Sur terre, les amphibiens préfèrent les habitats humides, car ils doivent éviter l’assèchement de leur peau, qui leur sert de surface respiratoire secondaire : certaines espèces sont même dépourvues de poumons et respirent exclusivement par la peau.

Leurs exigences élevées en matière de reproduction en font des animaux extrêmement vulnérables aux changements de leur habitat : ils sont donc de très bons indicateurs écologiques. Dans les dernières décennies, il y a eu un déclin spectaculaire de leur nombre à travers le monde, du fait de la pollution.

Atlanta

Détail de « Fragiles grenouilles » (Ville d’Atlanta, États-Unis)

Afin de contribuer à sauvegarder une de ces espèces (la grenouille Gopher), le Jardin botanique d’Atlanta a mis sur pied un programme de réinsertion de cet animal dans une aire protégée.

En vertu de ce programme, deux milles de ces grenouilles ont été relâchées dans la nature depuis six ans.

Sherbrooke

« Un petit pont pour l’homme, un grand pas pour la biodiversité ! »
(Ville de Sherbrooke, Canada)

Situé à proximité de Sherbrooke, le lac Brompton est peuplé de milliers de grenouilles. À chaque printemps, au cours d’une nuit brumeuse, ces grenouilles migrent vers un marais à proximité qui leur sert d’aire de reproduction.

Malheureusement, la route 220 sépare le marais du lac et se trouve donc dans le corridor de migration emprunté par les amphibiens. À chaque printemps, un grand nombre de grenouilles étaient écrasées en traversant cette route.

Les autorités ont donc décidé de construire une traverse sous cette route; ainsi des tunnels ont été aménagés pour permettre aux amphibiens de se rendre en toute sécurité au marais. Cette mesure — une première au Canada — a permis de protéger tout l’écosystème marécageux, riche en leurs prédateurs, les couleuvres.

Barcelone

« La salamandre selon Gaudí » (Ville de Barcelone, Espagne)
La salamandre du Park Güell, à Barcelone

De manière générale, les 7 000 espèces d’amphibiens sont à 90% des grenouilles et des crapauds : le reste est constitué principalement de salamandres.

Ce sont ces dernières que la ville de Barcelone a choisi de mettre en vedette en créant une mosaïculture inspirée de celle qui sert de fontaine au Park Güell.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5 et objectif Lumix 12-35 mm F/2,8 (les trois premières photos), Canon Powershot G6 (dernière photo)
1re photo : 1/1600 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 20 mm
2e  photo : 1/500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 35 mm
3e  photo : 1/160 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 27 mm
4e  photo : 1/1250 sec. — F/2,2 — ISO 50 — 7,2 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Les amphibiens aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

Un commentaire

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : , , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


La Turquie aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

26 août 2013
La mosaïque « La gitane de Zeugma »
La mosaïculture « La gitane de Zeugma »

La cité antique de Zeugma est située au sud de la Turquie, près de la frontière syrienne. Elle fut fondée vers 300 avant notre ère et fut abandonnée quatorze siècles plus tard.

En 1995, à l’occasion de fouilles archéologiques préparatoires à la construction d’un barrage, on a découvert de grandes maisons romaines décorées de peintures murales et de planchers recouverts de mosaïques.

Parmi ces trésors, on compte l’œuvre appelée « La gitane de Zeugma », aujourd’hui conservée au musée archéologique de Gaziantep (à 37 km de Zeugma).

Aux Mosaïcultures Internationales, la Turquie a choisie d’être représentée par une composition colorée créée à partir de 16 000 plantes qui reproduisent cette œuvre. Le Jardin botanique de Montréal a construit une passerelle surélevée afin d’en faciliter l’observation.

À mon avis, c’est la plus remarquable mosaïculture bidimensionnelle présentée cette année à Montréal.

Détails techniques de la photo du bas : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8 — 1/200 sec. — F/5,0 — ISO 200 — 19 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

La Turquie aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

2 commentaires

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


Les insectes, honorés aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

24 août 2013
« Bouleversements »
« Le Jardin des insectes »

Nous avons vu hier la contribution de la France aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013, sous la forme du papillon de Comesse.

Voilà aujourd’hui la contribution de l’arrondissement montréalais de Verdun, intitulée « Bouleversements » au sujet de l’effondrement des colonies d’abeilles un peu partout sur la planète, depuis le début des années 2000.

En deuxième lieu, la province de Hainaut, située au sud-ouest de la Belgique, présente « Le Jardin des insectes ». Placé justement à proximité de l’Insectarium de Montréal, cette installation vise à souligner les mesures concrètes adoptées en Belgique afin de pallier à cet effondrement.

Le Plan Maya, mis en place par cette province, vise à assurer la survie des abeilles et des insectes butineurs en installant des ruches dans ses espaces verts, en plantant des végétaux mellifères, et en limitant l’utilisation des pesticides.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8
1re photo : 1/200 sec. — F/5,0 — ISO 200 — 19 mm
2e  photo : 1/1250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 20 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

Les insectes, honorés aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

3 commentaires

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : , , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


La France aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

22 août 2013

Le papillon de Comesse

« Le papillon de Comesse »

Les mosaïcultures tirent leur origine des parterres en broderie de la Renaissance. Toutefois, pendant des siècles, une telle décoration était constituée de motifs stylisés.

Il faudra attendre l’Exposition universelle de Paris, en 1878, pour qu’un jardinier parisien du nom de Comesse crée la première mosaïculture figurative, représentant un papillon. Celui-ci était composé de 3 000 plantes en 28 variétés. Pour son travail, M. Comesse s’est mérité la Grande médaille d’argent du jury de l’Exposition universelle.

Précisons que cinq ans plus tard, à l’Exposition estivale d’horticulture de Paris, en 1883, une madame Comesse remporte deux premiers prix pour des mosaïcultures. On peut donc présumer soit que la famille Comesse comptait plusieurs horticulteurs talentueux, ou que l’auteur du compte-rendu de l’Exposition universelle de 1878 s’est trompé dans le sexe du récipiendaire (dont on ne précise pas le prénom).

Pour les Mosaïcultures Internationales Montréal 2013, la France a choisi de rappeler son importance dans l’évolution de l’art horticole en reproduisant à l’identique le célèbre papillon de monsieur ou de madame Comesse.

Souvenirs d’un diner lorsque nous étions gamins…

« Souvenirs d’un diner lorsque nous étions gamins…»
Détail de la mosaïculture

Peuplé d’un million d’habitants, le Département de Moselle est situé en Lorraine. À Montréal, les mosaïcultures qui le représentent prennent la forme de cuillères à soupe chinoises dans lesquels sont placés des pots à fleurs.

Sur le devant de chacun de ces pots, est affichée la recette détaillée d’un des trois mets du repas auquel nous sommes conviés; une salade comme entrée, un carpaccio de tomates comme plat principal, et un dessert aux fruits.

Puisqu’il s’agit d’un repas végétarien, on a fait pousser tous les ingrédients de chacune de ces recettes sur le dessus du pot correspondant.

Cette présentation vise à faire une promotion aussi appétissante qu’originale des saveurs du terroir de ce coin de pays.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif Lumix 12-35mm F/2,8
1re photo : 1/500 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 12 mm
2e  photo : 1/500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 21 mm
3e  photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 35 mm


Liste de tous les textes relatifs aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013

La France aux Mosaïcultures Internationales Montréal 2013
Votre évaluation :

2 commentaires

| Botanique, Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :