La sculpture ‘Révolutions’

20 septembre 2016
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Né à Montréal en 1970, Michel de Broin est un sculpteur dont la première exposition majeure fut présentée en Allemagne en 2002.

En 2003, il crée la sculpture ‘Révolutions’, installée dans le parc Maisonneuve-Cartier adjacent à la station Papineau du métro de Montréal.

Haute de 8,5 mètres, large et profonde de cinq mètres, cette sculpture en aluminium représente un escalier enroulé sur lui-même pour former un nœud de trèfle tridimensionnel.

Cette sculpture s’inspire des escaliers extérieurs en colimaçon, typiques de la ville. En formant un nœud, l’escalier cesse d’être un symbole d’ascension, et entre dans un cycle infini de révolutions où tout ce qui monte finit par redescendre.

Parti s’installer en Europe en 2005, l’artiste est revenu habiter dans sa ville natale en 2011.

Durant son séjour européen, il a repris ce thème pour la Biennale d’art contemporain de Rennes en 2010.

Sous le titre de ‘Révolution’ (au singulier), Michel de Broin y a créé un escalier sur pilotis qui ferait 40 mètres de long si on le déroulait. C’est l’équivalent d’un escalier de cinq étages.

Il est installé dans le jardin central de l’ancien cloitre du Couvent des Jacobins (devenu centre des congrès).

Pour l’œuvre rennaise, le sculpteur a ajouté une dimension ludique à son escalier puisqu’il peut être emprunté par les visiteurs (ce qui n’est pas le cas à Montréal).

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectif M.Zuiko 12-40mm F/2,8
1re photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 20 mm
2e  photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 28 mm
3e  photo : 1/3200 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
4e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 125 — 30 mm

La sculpture ‘Révolutions’
Votre évaluation :

3 commentaires

| Culture | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :