Voyage en Alberta – Jour 9 (et fin)

28 août 2016
Petit déjeuner au Delta Kananaskis Lodge
Mes minipâtisseries au petit déjeuner

Pour 24$, le petit déjeuner au Delta Kananaskis Lodge comprend à volonté des céréales froides, du gruau, les mets typiques d’un déjeuner ‘continental’ (œufs brouillés, fèves au lard, saucisses et bacon), du saumon fumé, des fruits, du yogourt, des minipâtisseries, et des omelettes préparées par un cuisinier sur place (hors-champ sur la première photo).

Il comprend aussi des quartiers de ‘pamplemousse brulée’. Je m’attendais au pire, anticipant une amplification de l’amertume des membranes de ce fruit. Mais il s’agit de quartiers pamplemousse rose de Colombie canadienne (étonnamment très peu amère) légèrement saupoudrés de sucre à glacer avant la cuisson au four. C’est vraiment très bon. (Note : Le pamplemousse est l’objet d’une interaction dangereuse avec de nombreux traitements médicamenteux).

Poubelle à l’épreuve des ours

Pour déverrouiller et ouvrir les poubelles à l’extérieur de notre hôtel, il faut pousser un bouton situé au fond d’une poignée. Cette poignée est trop étroite pour qu’un ours puisse y glisser une patte.

Vallée de la rivière Bow

Hier soir, en parcourant la route Kananaskis Trail pour nous rendre à notre hôtel, nous avons cru traverser une plaine. En réalité, notre établissement est situé près du bord d’un plateau surmontant la vallée de la rivière Bow.

Il suffit d’une marche de trois minutes sur un sentier plat qui traverse le boisé à l’arrière de l’hôtel pour atteindre le bord de ce plateau et avoir une vue superbe de cette vallée.

Ces Rocheuses (peuplées exclusivement de conifères) et leurs vallées (où poussent des conifères et quelques feuillus), constituent le premier type de paysage que nous verrons aujourd’hui.

Puit de pétrole
Ranch

Le deuxième type de paysage est celui de collines. Peu boisées, celles-ci servent au pâturage des grandes fermes d’élevage bovin. On y trouve quelques vaches Holstein (pour leur lait) et surtout des bovidés Angus (pour leur viande).

Prairie albertaine

Le troisième type est celui de plaines servant soit au pâturage ou à la culture céréalière.

En Alberta, il y a deux récoltes de blé par année. Une première se fait en aout (comme en témoignent les balles de paille à gauche) et le blé de printemps (récolté en avril ou en mai).

Quinze kilomètres à l’ouest de Calgary, la Transcanadienne rejoint le réseau routier de la province.

Celui-ci est constitué d’axes essentiellement rectilignes qui se coupent perpendiculairement; les axes est-ouest sont espacés d’un mile (1,6km) tandis que les axes nord-sud le sont de deux miles (3,2km).

Vue nocturne de Toronto

Puis nous prenons l’avion de Calgary à Montréal (avec escale à Toronto).

Sur la photo ci-dessus, le centre-ville de Toronto est en haut, à gauche, tandis que la grande surface sombre au centre, à droite, représente les pistes d’atterrissage de l’aéroport (entourées de ses installations, illuminées).

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs M.Zuiko 7-14 mm F/2,8 (3e photo) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
1re photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 6400 — 18 mm
2e  photo : 1/80 sec. — F/5,6 — ISO 2000 — 10 mm
3e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 160 — 14 mm
4e  photo : 1/250 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 8 mm
5e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 160 — 40 mm
6e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
7e  photo : 1/4000 sec. — F/2,8 — ISO 160 — 40 mm
8e  photo : 1/80 sec. — F/2,8 — ISO 2500 — 40 mm


Pour lire tous les comptes-rendus du voyage en Alberta, veuillez cliquer sur ceci.

Voyage en Alberta – Jour 9 (et fin)
5 (100%) 2 votes

Laissez un commentaire »

| Récit du voyage en Alberta | Mots-clés : , | Permalink
Écrit par Jean-Pierre Martel


%d blogueurs aiment cette page :